Guillaume Char.le Henri Friso Prince d'Orange et Nassau Natus Die 1 sept.bris Anno 1711 Obiit Die 22 Octob. 1751

Date :17..
Note :
Estampe
Domaines :Arts graphiques

Éditions de l'œuvre

Images1 document

  • Guillau.me Char.le Hen.ri Friso Prince d'Orange et Nassa[u] Natus Die 1 sept.bris Anno 1711 // Obiit Die 22 Octob. 1751

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : gravure en taille-douce ; 38,5 x 28,4 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - burin. - eau-forte
    Note : En buste, de tr. q. à g., cuirassé, avec la plaque de l'Ordre de la Jarretière, dans une bordure ovale flanquée d'attributs militaires et reposant sur un soubassement centré d'un écusson aux armes. Sur le soubassement, à g. : "Willem, Carel, // Hendrik, Friso, // Prince van Orang[e] // en Nassau"
    Après la mort de Baléchou, cette estampe passa dans le fonds d'Isabey, ainsi que plusieurs autres, qui furent mentionnées dans le "Mercure" d'août 1778 (p. 63) : "... "Portrait de Guillaume Henri Prince d'Orange", mort en 1751, peint par Aved et gravé par Baléchou, Prix 6 livres. Toutes ces estampes "retouchées" se vendent chez Isabey, marchand d'estampes, rue de Gèvres." Voir également le "Journal de Paris" du 22 juin
    L'original est en pied, dans le même sens que la gravure ; le stathouder Guillaume IV fait un geste de commandement ; on aperçoit au fond une flotte. Le tableau fut peint par Aved en 1751 et placé le même année sur l'une des cheminées de la Chambre de la Trêve dans l'ancien château de la Haye. Il est aujourd'hui au Musée d'Amsterdam (n° 390) [information 1930]. Il en existe des copies exécutées par Aved et ses élèves (voir Wildenstein, "Le Peintre Aved", n° 40, tome II, p. 60. Ce tableau fut une occasion de déboires pour le peintre, si l'on en croit Mariette : "... comme il [Aved] avait un assez beau pinceau, il eut la vogue pendant assez longtemps ; de sorte que le dernier Stathouder le fit venir à La Haye pour faire son portrait, qui réussit, mais qui, par rapport au payement, occasionna des tracasseries qui n'eurent point de fin et qui faisaient le sujet continuel des plaintes du peintre." ("Abecedario", I, p. 41)
    Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du dix-huitième siècle. Tome premier, Adam (Jean)-Baquoy (Maurice) / Bibliothèque nationale, Cabinet des estampes ; par Marcel Roux,... - Bibliothèque nationale (Paris), 1931, article BALÉCHOU (Jean-Joseph), n. 49
    Sources : Les graveurs du dix-huitième siècle / par MM. le baron Roger Portalis et Henri Béraldi, 1880-1882. Tome 1, article Baléchou, n. 31
    Sources : J.-J. Balechou, graveur du Roi, 1716-1764 / Jules Belleudy, 1908, n. 21
    Édition : [S.l.] , [17..]
    Peintre du modèle : Jacques-André-Joseph Aved (1702-1766)
    Graveur : Jean-Joseph Baléchou (1719?-1764)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44529640c]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Inventaire du fonds français, graveurs du dix-huitième siècle. Tome premier, Adam (Jean)-Baquoy (Maurice) / Bibliothèque nationale, Cabinet des estampes ; par Marcel Roux,... - Bibliothèque nationale (Paris), 1931, BALÉCHOU (Jean-Joseph), n. 49