Louis-Philippe Dumont (1765-1853)

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Bernières-le-Patry (Calvados), 17-11-1765
Mort :Bernières-le-Patry (Calvados), 11-06-1853
Note :
Avocat. - Député à la Convention (1792-1795). - Député au Conseil des Cinq-Cents (1795-1798)
ISNI :ISNI 0000 0000 8435 4471

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Convention nationale. L. Ph. Dumont, député du département du Calvados a la Convention nationale de France, opinant sur cette question : "quelle peine infligera-t-on à Louis XVI, ci-devant roi des Français ?"

    Description matérielle : 4 p.
    Description : Note : Titre de départ
    Sources : CG, XLIV, 512
    Édition : , 1793
    Éditeur scientifique : France. Convention nationale
    Imprimeur-libraire : Imprimerie nationale. France (1789-1805)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30376012s]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : L. Ph. Dumont, député du Calvados à la Convention nationale de France, opinant sur cette question : "quelle peine infligera-t-on à Louis XVI, ci-devant roi des Français ?", 1793
  • Ouvrages de reference : DBF
    Dictionnaire des Conventionnels / A. Kuscinski, 1973
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Biographie Wikipedia

  • Louis-Philippe Dumont (1765-1853) était un homme politique français qui fut député du Calvados à la Convention nationale. Il est né le 17 novembre 1765 à Bernières-le-Patry de Guillaume Dumont, laboureur, et de Louise Lambert, sa cousine du 3e au 4e degré. Ils s'étaient mariés le 25 novembre 1761 à Bernières-le-Patry. Il s'agissait du second mariage pour Guillaume Dumont et du troisième pour Louise Lambert, déjà veuve par deux fois. Cette dernière était fille de Christophe Jean-Baptiste Lambert, huissier, sieur de la Croix, qui fit édifier un calvaire toujours existant sur la commune limitrophe de Viessoix, et petite-fille de Nicolas Lambert, huissier à Vire. L'épouse de ce dernier, Jacqueline Dubosq, était elle-même petite-fille d'un huissier, Isaac Villeroy, sieur des Vaux. Louis Philippe Dumont est décédé le 11 juin 1853 en sa demeure au hameau de Carcel, sur la commune de Bernières-le-Patry.En 1795, il épouse Marie-Louise O'Murphy, ancienne maîtresse de Louis XV, de trente ans plus âgée que lui. Ils divorcent en 1798, le 16 décembre au bout de trois ans de mariage.Puis il épouse Marie-Louise Antoinette David (1771-1856) avec laquelle il a une fille Blanche (1803-1881). Femme de lettres, celle-ci épousera le marquis Nestor de Saffray (1796-1877) d'où postérité avec Charles-Gustave de Saffray (1827-1897). Celui-ci meurt sans descendance. Leurs tombes sont au cimetière du même village. Il y a une parenté au 5e degré avec Achille Dumont de la Rochelle dont la famille est installée au château de la Rochelle dans la même commune de Bernières-le-Patry.

Pages équivalentes