Rey et Gravier

Pays :France
Activité commerciale :Imprimeur libraire
Note :
Librairie et maison d'édition. - Librairie fondée par Pierre-Joseph Rey (17..-1846) et Jean-Simon Gravier (1769?-1839) à Paris en 1815. Brevetés libraires le même jour (30 mai 1815) en remplacement de Louis Fantin (avec lequel Jean-Simon Gravier était associé depuis 1801), ils s'associent et acquièrent le fonds de librairie de L. Fantin. Exercent sous la raison "Rey et Gravier" jusqu'au décès de J.-S. Gravier en mai 1839. P.-J. Rey lui succède seul jusqu'à son propre décès en avril 1846
ISNI :ISNI 0000 0004 4248 3354

Pages dans data.bnf.fr

Voir aussi

  • Libraire et éditeur. - Natif du Monêtier-les-Bains, près de Briançon (Hautes-Alpes). Engagé vers 1784 par son oncle Thomas Gravier, libraire établi à Rome depuis le milieu du XVIIIe siècle. Édite en 1794 les "Mémoires pour servir à l'histoire de la persécution française" de Pierre d'Hesmivy d'Auribeau. Vers 1796, menacé lors de l'invasion française, quitte Rome et s'installe à Gênes chez un parent libraire, Yves Gravier, associé avec Louis Fantin. Rejoint à Paris en 1801 Louis Fantin, dont il devient le commis, puis l'associé sous la raison "Fantin, Gravier et compagnie" jusqu'en 1815. En activité à Gênes jusqu'en 1807 au moins : figure dans le "Manuel de la librairie" à Gênes sous la raison "Fantin, Gravier et compagnie". Breveté libraire à Paris le 30 mai 1815 en remplacement de Louis Fantin (brevet renouvelé le 13 juin 1816). S'associe avec Pierre-Joseph Rey et fonde la maison "Rey et Gravier" en acquérant le fonds de librairie de L. Fantin. Exerce jusqu'à son décès, à Paris, en mai 1839. P.-J. Rey lui succède

    Travaille en association avec Louis Fantin sous la raison "Fantin, Gravier et compagnie" à Paris de 1801 à 1815, date à laquelle il s'associe avec Pierre-Joseph Rey pour fonder la maison "Rey et Gravier" qu'il codirige jusqu'à sa mort en 1839

  • Libraire et éditeur. - Natif du Monêtier-les-Bains, près de Briançon (Hautes-Alpes). Exerce comme libraire à Lisbonne dès 1783, associé un temps avec Georges Rey (sans doute apparenté) sous la raison "Georges Rey et compagnie" ; ils sont alors correspondants de la Sociéte typographique de Neuchâtel. Épouse en 1790 Rosalie (-Catherine) Jubert, veuve de Jean-François Borel, libraire à Lisbonne. L. Fontaine le dit de retour à Paris dès 1809 pour y continuer ses affaires (il y exerce en tout cas dès 1812), mais il est encore attesté à Lisbonne en 1809, 1813 et 1814. Breveté libraire à Paris le 30 mai 1815 en remplacement de Louis Fantin (brevet renouvelé le 13 juin 1816). S'associe alors avec Jean-Simon Gravier et fonde la maison "Rey et Gravier" en acquérant le fonds de librairie de L. Fantin. Membre fondateur (vice-président) du premier cercle des libraires, mort-né, en fév. 1829. Exerce jusqu'à son décès, à Paris, en avril 1846. En 1851, Théodore-Albert Rey et Germain-Eugène Belhatte acquièrent le fonds de librairie de Pierre-Joseph Rey

    Travaille en association avec Georges Rey à Lisbonne sous la raison "Georges Rey et compagnie", puis avec Jean-Simon Gravier sous la raison "Rey et Gravier" de 1815 au décès de Jean-Simon Gravier en 1839

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Annuaire de l'imprimerie, 1821
    Annuaire des imprimeurs, 1828 : sous "Rey et Gravier"
    Annuaire des imprimeurs, 1829 : sous "Rey et Gravier"
    Annuaire des imprimeurs, 1835 : sous "Rey et Gravier"
    Demersuay
    Fontaine, L.
    Laharie, P. Liste

Sources sur les imprimeurs-libraires

  • Répertoire d'imprimeurs-libraires (vers 1500-vers 1810) réalisé par le Service de l'Inventaire rétrospectif des fonds imprimés de la Bibliothèque nationale de France. Dernière édition : Répertoire d'imprimeurs-libraires (vers 1500-vers 1810), par Jean-Dominique Mellot et Élisabeth Queval, avec la collaboration d'Antoine Monaque. - Paris : Bibliothèque nationale de France, 2004. Notice dans le Catalogue général de la BnF :
    http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb391796300

Formations en ligne de l'École nationale des chartes

Pages équivalentes