Charles Francis Adams (1807-1886)

Illustration de la page Charles Francis Adams (1807-1886) provenant de Wikipedia
Pays :États-Unis
Langue :anglais
Sexe :masculin
Naissance :Boston (Mass.), 18-08-1807
Mort :ibid., 21-11-1886
Note :
Avocat, député, ambassadeur des États-Unis à Londres de 1861 à 1868. - Fils du président John Quincy Adams
Domaines :Histoire du reste du monde

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Charles Francis Adams (1807-1886)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Herringshaw's national library of American biography, 1909-1914

Biographie Wikipedia

  • Charles Francis Adams, Sr. (18 octobre 1807 - 21 novembre 1886) était un avocat américain et membre de la Chambre des représentants des États-Unis. Fils et petit-fils des présidents fédéralistes John Quincy Adams et John Adams, il fut candidat à la vice-présidence au côté de l'ancien président démocrate Martin Van Buren lors de la campagne électorale de 1848 sur un programme anti-esclavagiste.Il fut nommé par Lincoln ambassadeur à la Cour de Saint-James, auprès de la Reine Victoria (1861-1868). Il travailla activement à empêcher la Grande-Bretagne de reconnaitre officiellement la Confédération, surtout au début de la guerre, quand les revers du Nord faisaient augurer une prompte victoire des Sudistes. Il fit alors aux leaders britanniques un tableau très sombre des mesures de rétorsion que l'Union envisageait au cas où la Grande-Bretagne prendrait ouvertement parti pour la Confédération (voir Grande-Bretagne dans la guerre de Sécession).Aidé de son fils Henry Brooks Adams, qui était son secrétaire privé, il lutta activement (en espionnant les chantiers navals et en les dénonçant au premier ministre Lord Palmerston et à l'opinion publique britannique) contre la construction des corsaires confédérés. C'est ainsi qu'il faillit empêcher le lancement de l' Enrica, qui ne dut qu'à un "retard" de l'ordre de séquestre de pouvoir prendre le large, où il fut transformé, armé, pour devenir le célèbre CSS Alabama .

Pages équivalentes