Henry Campbell-Bannerman (1836-1908)

Image non encore disponible
Pays :Grande-Bretagne
Langue :anglais
Sexe :masculin
Naissance :Glasgow (GB), 07-09-1836
Mort :Londres (GB), 22-04-1908
Note :
Homme politique
Autre forme du nom :Henry Campbell- Bannerman (1836-1908)
ISNI :ISNI 0000 0000 6317 6434

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • Early letters of sir Henry Campbell-Bannerman to his sister Louisa (1850-51), chosen by... Lord Pentland,...

    Édition : London, T. Fisher Unwin , 1925. In-8°, XXVII-240 p., pl., cartes

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31902494t]
  • Early letters... to his sister Louisa (1850-51)...

    Description matérielle : In-8°
    Édition : London , 1925

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31078239g]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Henry Campbell-Bannerman (1836-1908)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Early letters / of sir Henry Campbell-Bannerman to his sister Louisa (1850-51) ; chosen by Lord Pentland, 1925
  • Ouvrages de reference : Oxford DNB (2015-07-03)
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Autre forme du nom

  • Henry Campbell- Bannerman (1836-1908)

Biographie Wikipedia

  • Henri Campbell-Bannerman, né le 7 septembre 1836 à Glasgow et mort le 22 avril 1908 à Londres, était un homme d'État britannique. Chef du Parti libéral de 1899 à 1908, il fut Premier ministre sous Édouard VII du 5 décembre 1905 au 3 avril 1908. Il avait par deux fois été secrétaire d'État à la guerre dans les cabinets de Gladstone et Rosebury.Aucun précédent First Lord of the Treasury n'avait été officiellement appelé « Premier ministre » avant lui, usage qui devient officiel cinq jours après son entrée en fonction. Il cumula ce titre avec celui de Father of the House (cas unique). Il fut également le seul Premier ministre à mourir au 10 Downing Street, neuf jours après sa démission pour cause de santé. Surnommé « CB », c'était un partisan du libre échange, de l'autonomie irlandaise (Home Rule) et de progrès sociaux. On a pu dire de lui qu'il était le « premier et seul Premier ministre britannique radical ». Après la défaite aux élections générales de 1900, Campbell-Bannerman avait pris la tête du Parti libéral qu'il parvint à faire gagner en 1906, dans un véritable raz de marée électoral contre les conservateurs : ce fut la dernière fois que les libéraux eurent la majorité à la Chambre des communes. Son gouvernement améliora la législation afin que les syndicats ne soient plus automatiquement responsables des dégâts commis pendant les grèves, créa les cantines gratuites pour les élèves ou la première retraite d'état (pour les plus de 70 ans). Il donna le pouvoir aux autorités locales d'exproprier les propriétés publiques.

Pages équivalentes