Guyot et Scribe

Pays :France
Activité commerciale :Imprimeur libraire
Note :
Imprimerie et maison d'édition ; imprimeurs de l'Ordre des avocats (1825) ; imprimeurs de l'Ordre des avocats au Conseil d'État et de la Cour de cassation (1864). - Imprimerie-librairie fondée par Amédée Guyot (1798-1873) et Théodore Scribe. A. Guyot est breveté imprimeur à Paris le 25 fév. 1823. En 1823, il s'associe avec T. Scribe en créant une société enregistrée le 4 mars : ils exerçent sous la raison "Guyot et Scribe" ou "A. Guyot et Scribe". Éditent l'"Almanach national" à partir de 1824. Publient également la "Collection complète des lois, décrets, ordonnances, règlements, et avis du Conseil d'État", par Jean-Baptiste Duvergier, dès 1824. Leur société est renouvelée dans les mêmes termes pour dix ans en 1850 d'après la "Gazette des tribunaux" du 12 avril 1850. En juillet 1852, A. Guyot est breveté libraire à Paris ; il transmet son brevet d'imprimeur le 3 janv. 1867. Après 1868, plus aucune publication ne paraît à leur adresse
Autre forme du nom :A. Guyot et Scribe

Pages dans data.bnf.fr

Voir aussi

  • Imprimeur-libraire ; éditeur ; imprimeur de LL. AA. RR. [i. e. Leurs Altesses Royales] monseigneur le duc d'Orléans et monseigneur le duc de Bourbon (1824) ; imprimeur de l'Ordre des avocats (1825) ; imprimeur du Roi (1842-1848) ; imprimeur de l'Ordre des avocats au Conseil d'État et de la Cour de cassation (1864). - Fils de l'imprimeur parisien Michel-Pierre Guyot (1762-1824). Breveté imprimeur à Paris le 25 fév. 1823, succédant à son père qui se démet en sa faveur. Propriétaire et imprimeur, à la suite de son père, de l'"Almanach royal (puis : national ; impérial)", qu'il revendra en 1862. Par acte du 4 mars 1823, crée une société en s'associant avec Théodore Scribe sous la raison "Guyot et Scribe" ; société renouvelée par acte du 1er avril 1850. Condamné pour la publication des "Projets de la République rouge" en mai 1849. Breveté libraire à Paris le 5 juillet 1852, en remplacement de Laurent-Étienne Testu (1765-1839). Transmet son brevet d'imprimeur à Jean-Louis-Alphonse Berger le 3 janv. 1867. Décédé à Paris en nov. 1873

    Travaille en association avec Théodore Scribe de 1823 à 1868

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Annuaire de l'imprimerie, 1826
    Annuaire des imprimeurs, 1835 : sous l'entrée "Guyot et Scribe"
    Annuaire de l'imprimerie, 1845 : sous l'entrée "Guyot et Scribe"
    Werdet : notice "Guyot et Scribe"
    Laharie, P. Liste

Sources sur les imprimeurs-libraires

  • Répertoire d'imprimeurs-libraires (vers 1500-vers 1810) réalisé par le Service de l'Inventaire rétrospectif des fonds imprimés de la Bibliothèque nationale de France. Dernière édition : Répertoire d'imprimeurs-libraires (vers 1500-vers 1810), par Jean-Dominique Mellot et Élisabeth Queval, avec la collaboration d'Antoine Monaque. - Paris : Bibliothèque nationale de France, 2004. Notice dans le Catalogue général de la BnF :
    http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb391796300

Formations en ligne de l'École nationale des chartes

Autre forme du nom

  • A. Guyot et Scribe

Pages équivalentes