Auteurs nés en 1611120 documents

Auteurs morts en 1611106 documents

  • Peintre, sculpteur, architecte

  • Fut professeur à la chaire de philosophie grecque et latine du Collège de France, et professeur de rhétorique et de philosophie

  • Imprimeur-libraire. - Premier imprimeur-libraire de Hanau. Peut-être le fils de Petrus Antonius, libraire à Francfort. Correcteur pendant 8 ans chez l'imprimeur André Wechel à Francfort. Établi imprimeur à Hanau avec une partie du matériel de Wechel, à la fin de l'année 1592, à la demande du comte Philipp Ludwig II de Hanau. Il a publié des ouvrages d'auteurs latins et grecs ainsi que des ouvrages de théologie calviniste. Commissionnaire pour plusieurs libraires de Londres. Décédé au début de l'année 1611. Sa veuve se remarie en mars 1612 avec le libraire de Hanau Konrad Eyfried

  • Père capucin d'origine anglaise, ayant longtemps vécu en France et écrivant en français

  • Philologue. Poète de langue latine

  • Poète et librettiste. - Evêque de Séez, Savoie

  • Compositeur et chanteur

  • Libraire ; imprimeur de la reine Elizabeth I. - Finit son apprentissage à Londres d'oct. 1556 à avril 1562. Commence à publier à partir de 1566 environ. "Master" de la "Stationers' Company" à cinq reprises entre 1577 et 1608. "Alderman" de la ville de Londres

    De 1569 à 1577, a souvent travaillé en association avec Luke Harrison

  • Imprimeur-libraire

    A travaillé en association avec son fils Charles Boscard jusqu'en 1589

Personnes ayant débuté leur activité en 161119 documents

  • Imprimeur. - En apprentissage chez l'imprimeur-libraire de Londres Robert Waldegrave ; la veuve de celui-ci le quittance le 7 nov. 1608. Établi en 1611 ou peu avant. Rachète à son associé William Hall les locaux de l'imprimerie de Robert Robinson en 1613. Devenu aveugle à la fin de sa vie. Décédé en 1643

    Travaille en association avec successivement William Hall en 1611-1613, John Pindley en 1613, Thomas Brudenell en 1629-1630, Stephen Bulkley en 1640, et Richard Hearne en 1641

  • Autre(s) graphie(s) : Bogaerts ; Bogardt ; Boogaert ; Van Den Boogaerts. - Imprimeur-libraire ; imprimeur de l'université (de Douai) ; imprimeur juré. - Fils de l'imprimeur-libraire Jean I Bogard, avec qui il a pu être confondu. Né à Louvain en avril 1561. Travaille avec son père, établi à Douai dès 1574, et lui succède en 1617, reprenant ses marques et sa devise. Les débuts de son activité personnelle se confondent avec la dernière période de l'exercice de son père, et l'on ignore comment ils se sont partagé le travail entre l'atelier de Douai et celui de Louvain, où, après une interruption de 13 ans, de nouvelles impressions ont été produites de 1586 à 1598. À partir de 1594, le nom de Jean Bogard fils, de Douai, figure dans les livres de comptes de la maison Plantin. Attesté en activité sous ce nom dans les actes du Conseil privé espagnol entre août 1611 et juillet 1627. Décédé à Douai peu avant le 15 oct. 1627 (date de l'acte d'admission de Pierre Bogard, qualifié de "fils de feu Jean"). Beau-frère de l'imprimeur-libraire douaisien Balthazar I Bellère. Ses fils, notamment l'aîné Pierre et le puîné Martin Bogard, lui succèdent sous la raison "Héritiers de Jean Bogard", jusqu'en 1638 au moins

  • Imprimeur ordinaire du Roi en la ville de Saintes ; imprimeur de la ville [de Saintes]. - Natif d'Orléans. Imprime principalement à Saintes, où il est attesté dès 1611. Intente un procès à son concurrent, l'imprimeur-libraire de Saintes Jean Bichon, lui contestant ses lettres de maîtrise, et se voit donner raison par un arrêt du Conseil privé du Roi en date du 16 oct. 1616 (arrêt resté sans effet, Jean Bichon conservant ses presses à Saintes). Établi temporairement à Orthez, dans le Béarn, en 1620, il transporte en 1621 une partie de son matériel de Saintes à Saint-Jean-d'Angély, alors en état de siège, peut-être afin de pouvoir s'acquitter d'une dette vis-à-vis de la veuve du libraire de Lyon Antoine de Harsy. Se réinstalle très rapidement à Saintes, où son fils (?) Samuel Crespon (attesté de 1620 à 1622) a dirigé l'imprimerie en son absence. Le 21 juin 1650, lègue la moitié des gains et profits de son imprimerie à son fils (d'un second lit) et collaborateur Bernard Crespon, à l'occasion du mariage de celui-ci, attesté imprimeur-libraire de la ville de Saintes en sept. 1650. Vraisemblablement apparenté à l'imprimeur de Saintes Jean Crespon, en activité de 1622 à 1625 au moins

  • Probablement apparenté aux libraires parisiens Laurent et Thomas Estoc, attestés entre 1606 et 1613

  • Imprimeur. - Sorti d'apprentissage en 1611. Père de James et grand-père de Miles II Flesher

  • Imprimeur-libraire; libraire de l'université. - Fils de Leonhard Formica sous le nom duquel il dirige l'entreprise familiale à partir de 1611. Travaille sous son propre nom à partir de 1617

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur de l'université. - Natif de Greifswald

  • Libraire. - D'origine protestante. Fils du libraire d'Angers Jean Girard, il vient s'établir à Saumur en 1611. En activité jusqu'en 1636. Son fils Pierre Girard lui succède

    Travaille en association avec le libraire Daniel de L'Erpinière

  • Autre(s) graphie(s) : Kempffer. - Imprimeur-libraire

Personnes ayant cessé leur activité en 161119 documents

  • Imprimeur-libraire ; (libraire-) imprimeur (ordinaire) du Roi (1594) ; imprimeur de (Messieurs de) la ville [de Lyon]. - A imprimé également pour la Grande Chartreuse. Nommé imprimeur du Roi à Lyon en compagnie de Guichard I Julliéron en 1594, le précédent titulaire, Jean Pillehotte, ayant été destitué à la suite des troubles de la Ligue. Semble avoir exercé cette charge jusqu'en 1608. Son fils et successeur, Barthélemy Ancelin, a publié également sous son nom jusqu'en 1611

  • Imprimeur-libraire. - Premier imprimeur-libraire de Hanau. Peut-être le fils de Petrus Antonius, libraire à Francfort. Correcteur pendant 8 ans chez l'imprimeur André Wechel à Francfort. Établi imprimeur à Hanau avec une partie du matériel de Wechel, à la fin de l'année 1592, à la demande du comte Philipp Ludwig II de Hanau. Il a publié des ouvrages d'auteurs latins et grecs ainsi que des ouvrages de théologie calviniste. Commissionnaire pour plusieurs libraires de Londres. Décédé au début de l'année 1611. Sa veuve se remarie en mars 1612 avec le libraire de Hanau Konrad Eyfried

  • Libraire ; imprimeur de la reine Elizabeth I. - Finit son apprentissage à Londres d'oct. 1556 à avril 1562. Commence à publier à partir de 1566 environ. "Master" de la "Stationers' Company" à cinq reprises entre 1577 et 1608. "Alderman" de la ville de Londres

    De 1569 à 1577, a souvent travaillé en association avec Luke Harrison

  • Imprimeur-libraire

    A travaillé en association avec son fils Charles Boscard jusqu'en 1589

  • Variante(s) de prénom : Franciscus. - Libraire juré [de la ville de Douai]. - Peut-être fils de Pierre Faber ou Fabri, imprimeur-libraire juré de l'université de Louvain. Aurait appris son métier à Louvain, Cologne et Douai. A d'abord exercé à Lyon avec une marque portant la légende "Tractant fabrilia Fabri". À Douai, il emploie une marque analogue avec la légende "Fabricando Fabri". Reçu imprimeur à Douai par octroi du 30 sept. 1606. Il semblerait qu'il ait vendu des livres de ses confrères de Douai et des œuvres musicales de Balthazar Bellère à Rouen

  • Fils de l'imprimeur-libraire de Lyon Guillaume Gazeau. Travaille avec son oncle Jean II de Tournes exilé à Genève. Imprime pour les libraires Horace Cardon et surtout Jean I Pillehotte

  • Serait le fils du libraire parisien François Le Huby. La fin de son exercice se confond avec le début de celui de son fils François II Huby

Organisations créées en 161112 documents

  • Académie dédiée à l'étude des lettres, de l'histoire et de la philosophie. - A compté parmi ses sociétaires Giambattista Della Porta, Giambattista Marino, Ascanio Filomarino, Francesco Maria Brancaccio

  • Couvent de stricte observance de l'Ordre des Frères Prêcheurs, Province de France, fondé par le père Sébastien Michaelis en 1611-1613. Fermé en 1792, il donna son nom au fameux club des Jacobins qui se l'était approprié comme lieu de réunion. Implanté à l'emplacement actuel du marché Saint-Honoré, il fut détruit en 1809. Il fut restauré en 1874, au 222 rue du Faubourg-Saint-Honoré sous le nom de : couvent du Saint-Sacrement. Il reprit son ancien titre, couvent de l'Annonciation, en 1952

  • Couvent de Carmes déchaussés, installé en 1611 rue de Vaugirard, la construction de l'église allant de 1613 à 1620 (restaurée en 1802, le portail refait en 1819). En 1792, l'église devint prison et reçut 160 prêtres insermentés : c'est un des lieux des massacres de Septembre

    De 1797 à 1845, cette maison abrita le Carmel Sainte-Thérèse (monastère de Carmélites déchaussées, précédemment rue de Grenelle ; établi à Créteil depuis 1920). - Ce lieu, repris en 1845 par l'archevêché de Paris, devint le siège de l'École des hautes études ecclésiastiques (puis, en 1875, celui de l'Institut catholique de Paris) et, en 1919, celui du Séminaire des Carmes

    Un nouveau couvent existe à Paris, villa de la Réunion

  • Magasin fondé à Nagoya pour la vente en gros de kimonos et accessoires, sous le nom d'Itoya. S'est spécialisé dans la vente au détail de kimonos en coton et en lin à partir de 1736. Dans un nouveau magasin inauguré à Kyoto en 1745, un Centre de référence pour l'art textile fut ouvert en 1931, destiné à constituer une collection de costumes de chaque époque auprès d'artisans et de collectionneurs privés, jusqu'en 1939, ainsi que d'objets (masques de nô, paravents, armures, etc.). - La collection éponyme (dix-mille pièces environ) fut conservée au départ dans trois entrepôts, au Centre textile de 1957 à 2010, puis confiée au J. Front retailing archives foundation et au musée municipal de Nagoya. - Possède plusieurs succursales à Tokyo et Paris

  • Construit à partir de 1611

  • Maison mère de l'Oratoire de Jésus-et-Marie-Immaculée de France fondé le 11 novembre 1611 par le cardinal de Bérulle. Elle s'installe tout d'abord rue Saint-Jacques puis, en 1616, rue Saint-Honoré (actuel temple protestant de l'Oratoire du Louvre). Elle possédait une riche bibliothèque

  • Société de vie apostolique de droit pontifical, fondée par Pierre de Bérulle, sur le modèle de l'Oratoire de saint Philippe Néri (fondé en 1575). Elle est constituée de communautés de prêtres séculiers réunies sous une même direction. Supprimée à la Révolution, rétablie en 1852 par Louis Pététot et Alphonse Gratry

  • Collège fondé en 1611 à Santiago del Estero, Argentine. - Transféré à Córdoba en 1700 où il prend le nom de Real Colegio de Nuestra Señora de Loreto en 1752

Œuvres créées en 161190 documents

Œuvres terminées en 161118 documents

Documents publiés en 16111205 documents

  • 18 Jully 1611 // Gentilli

    Veüe de la Baronnie de Gentilli, le 18 Juillet 1611, [dessin]

    Description matérielle : 1 dess. : plume et encre brune, lavis bleu ; 25,7 x 39,5 cm (filet intérieur)
    Description : Technique de l'image : dessin. - plume. - encre brune. - lavis bleu
    Édition : , [1611]
    Dessinateur : Étienne Martellange (1569-1641)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40332811z]
  • 6 may // 1611 // Domus D. Presid. // Jannin a Montjeu

    Veüe du Château de Monjeu près d'Autun, [dessin]

    Description matérielle : 1 dess. : plume, encre de Chine et encre brune, lavis bleu ; 37,9 x 53,5 cm (filet intérieur)
    Description : Technique de l'image : dessin. - plume. - encre brune. - encre de Chine. - lavis bleu
    Édition : , [1611]
    Dessinateur : Étienne Martellange (1569-1641)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40332840j]
  • Abbatis Francisci Maurolyci,... Photismi de lumine et umbra... Diaphanorum partes... Problemata ad perspectivam et itidem pertinentia. Omnia nunc primum in lucem edita

    Description matérielle : In-4° , pièces limin., 84 p., fig.
    Édition : Neapoli : ex typ. T. Longi , 1611
    Auteur du texte : Francesco Maurolico (1494-1575)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb309126039]
  • Abrahami Orlelii,... thesaurus geographicus recognitus et auctus,...

    Édition : Hanoviae : apud G. Antonium , 1611

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb407001588]
  • Abrahami Ortelii,... Thesaurus geographicus, recognitus et auctus in quo omnium totius terrae regionum... item oceani... nomina et appellationes veteres, additis magna ex parte etiam recentioribus...

    Description matérielle : In-4° , 6 ff. de pièces limin., 9 ff. d'index, sign. A-Z, Aa-Zz, Aaa-Zzz, Aaaa-Zzzz, a-z, aa-zz, aaa-mmm, lettrines gr., titre gr. avec encadrement, marque typ. à la fin
    Édition : Hanoviae : apud G. Antonium , 1611
    Auteur du texte : Abraham Ortelius (1527-1598)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb310412186]
  • The abridgement of the English Chronicle, first collected by M. John Stow, and after him augmented with very memorable Antiquities, and continued with matters forreine and domesticall, unto the end of the yeare 1610. By E. H. Gentleman. There is a briefe Table at the end of the Booke.

    Description matérielle : [14]-510-[24] p. (sig. A[-A1]-Z8, Aa-Ll8, Mm4[-Mm4])
    Édition : , 1611
    Auteur du texte : John Stow (1525-1605)
    Imprimeur-libraire : Stationers' Company. Londres
    Ancien possesseur : Jeanette Dwight Bliss (18..-1924)
    Donateur : Susan Dwight Bliss (18..-1966)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41437027n]
  • Acoubar

    tragédie tirée des Amours de Pistion et Fortunie en leur voyage de Canada

    Description matérielle : 71 p.
    Édition : Rouen : impr. de R. Du Petit-Val , 1611
    Auteur du texte : Jacques Du Hamel (auteur dramatique, 15..-16..)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30370202k]
  • Acoubar, tragédie tirée des Amours de Pistion & Fortunie, en leur voyage de Canada

    Description matérielle : [2]-71, [1 bl.] p. [p. 31 non pag., 49 pag. 39]
    Description technique : A-C12 [$5 en bas à droite, romains italiques (droits pour A)]. - Faux-titre : [sans]
    Description : A-C12 [$5 en bas à droite, romains italiques (droits pour A)]. - Faux-titre : [sans]
    Édition : Rouen : Petit Val, Raphaël du , 1611
    Auteur du texte : Jacques Du Hamel (auteur dramatique, 15..-16..)
    Imprimeur : Raphaël Du Petit Val (15..-1613)
    Libraire : Raphaël Du Petit Val (15..-1613)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb447296532]
  • L'Adieu. Sans a Dieu, Du bout de l'an de Henry le Grand.

    Description matérielle : [16] p.
    Description : Note : Armoiries d'Henri IV au titre. - En vers
    Édition : , 1611
    Imprimeur-libraire : Laurent Hotot (1575-1623), Saturnin Hotot (1591-16..)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36120122c]
  • Ad Matthiam II., Ungariae et Boemiae regem... Johan. Jessenii a Jessen,... oratio inauguralis

    Description matérielle : In-4° , 16 p.
    Édition : Viennae Austriae : typis L. Bonnoberger , 1611
    Auteur du texte : Ján Jesenský (1566-1621)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30653061c]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données