Auteurs nés en 1637130 documents

  • Géographe. - Fils de Menso Alting, cartographe hollandais

  • Seigneur of Sausmarez. - Gouverneur de New York de 1674 à 1681

  • Imprimeur-libraire. - Fils du dessinateur, graveur et libraire de Lyon Claude I Audran, chez lequel il fait son apprentissage. Travaille en qualité de compagnon à Nantes chez le libraire Guillaume I Lepaigneux pendant 2 ans, à Quimper chez l'imprimeur Guillaume II Leblanc pendant 18 mois, puis en 1662 à Vannes chez l'imprimeur Vincent Doriou pendant 2 ans. En 1664, ouvre une librairie à Vannes. Peu après août 1666, s'établit également imprimeur et prospère notamment grâce à l'exil du parlement de Bretagne à Vannes en 1675. Au retour de celui-ci à Rennes, il transfère vers 1689 son imprimerie dans cette ville, tout en maintenant à Vannes sa librairie, qu'il confie dès lors à son épouse. Mentionné lors de l'enquête de 1700-1701. Beau-père (juin 1705) de l'imprimeur de Vannes Christophe Galles. Confirmé dans sa place par arrêt du Conseil, le 29 mai 1713. Décédé en sept. 1713 ; son fils Nicolas II Audran, qui a été son apprenti puis imprimeur à Port-Louis de 1694 à 1704, lui succède alors à Rennes

    En 1688, travaille en association avec l'imprimeur-libraire de Vannes Guillaume Camarec

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur de monseigneur l'évêque [de Limoges]. - Descendant (peut-être petit-fils) de l'imprimeur de Limoges Étienne I Bargeas, attesté en 1611. Frère des imprimeurs-libraires de Limoges Étienne II et Léonard Bargeas. Parent du libraire de Limoges Joseph Bargeas (actif en 1734). Grand-père de l'imprimeur d'Angoulême Pierre II Bargeas et apparenté à l'associé de ce dernier, Jean-Baptiste Bargeas, imprimeur-libraire à Angoulême puis à Limoges. En oct. 1665, épouse Madeleine (ou : Marguerite) Bardinet, sœur de l'imprimeur de Limoges Pierre Bardinet. En activité dès avril 1678 et probablement bien avant. Exerce l'imprimerie jusqu'en 1681 au moins. Libraire jusqu'en 1694, année de sa mort. Sa veuve serait encore attestée imprimeur à Limoges en 1704. À distinguer du libraire de Limoges Martial II Bargeas, mentionné lors de l'enquête de 1700-1701

    En 1680, travaille en association avec son frère Léonard Bargeas

  • Prêtre du Diocèse de Paris. - Prêtre de Saint-Sulpice, curé de Saint-Sulpice, à Paris (1689-1696). - Docteur en théologie (1666)

  • Jésuite. - Explorateur

Auteurs morts en 1637119 documents

Personnes ayant débuté leur activité en 163733 documents

  • Imprimeur-libraire. - En apprentissage chez le libraire parisien Martin Collet à partir du 26 août 1626. Reçu maître le 2 juillet 1637. Père du libraire Pierre II Aubouyn, reçu maître le 14 oct. 1666. Veuve attestée en 1666

  • Autre(s) graphie(s) : Belé ; Belles. - Libraire-relieur. - Reçu maître le 15 janv. 1637. Père de Nicolas I Belley, libraire et relieur. Publie des mazarinades entre 1650 et 1652. Semble avoir rédigé lui-même au moins une partie des pièces qu'il publie en 1650. Travaille notamment pour Gaston d'Orléans. Exerce jusqu'en 1652 au moins. Décédé après le 29 oct. 1687. Son fils lui succède aux mêmes adresse et enseigne en 1689

  • Autre(s) graphie(s) : Broune. - Imprimeur-libraire ; à Heidelberg, imprimeur de l'université. - Fils du libraire de Londres John Browne (m. 1622). Sorti d'apprentissage à Londres en 1633. Mentionné comme libraire lors d'un passage à Leyde en 1637. Quitte l'Angleterre au début de la guerre civile pour y revenir à la restauration de Charles II

  • Nom patronymique : Marie Mathé. - Imprimeur-libraire. - Sœur de l'imprimeur de Niort puis de Saint-Maixent François Mathé. Épouse Jean Bureau en 1621 ou peu avant

    Après 1643, elle travaille en association avec son fils Philippe Bureau qui lui succède à l'imprimerie vers 1651 et à la librairie en janv. 1666

  • Établi à Béziers dès 1637. Imprime, au début de son activité, des documents administratifs. En 1649, transfère son atelier à Montpellier, où il imprime au moins deux thèses de médecine

    De 1645 à 1648, travaille en association avec l'imprimeur-libraire de Béziers Jean I Martel

  • Imprimerie-librairie. - Officine tenue d'abord au nom des 5 enfants survivants de Francesco Corbelletti (m. en août 1637), et dirigée d'abord par sa fille aînée Clarice Corbelletti (1616-1652) et par le mari de celle-ci, Francesco Rosini (1617-1674) ; puis par Caterina Corbelletti (1628-1707) et Anna Corbelletti (1631-1684), sœurs de Clarice, et le mari de cette dernière, Vincenzo Rosini (1620-1676), frère de Francesco. À partir de 1684, Caterina Corbelletti est seule à la tête de la maison, assistée de ses neveux, fils de Francesco Rosini, Giuseppe (1645-1685), Giovanni (1647-1708) et Odoardo Rosini (1649-1682). La raison "Eredi del Corbelletti" est encore utilisée de 1708 à 1722 à Rome et en 1712 à Narni (Ombrie) sans que l'on sache exactement qui est alors responsable de l'officine

  • Serait le fils aîné de l'imprimeur-libraire parisien Arnoul I Cotinet (m. 1601), mais un autre Arnoul Cotinet imprimeur est attesté dès 1619 rue Saint-Jacques (?). Reçu maître le 22 janv. 1637. Accusé d'avoir produit le libelle "Souspirs françois sur la paix italienne", son atelier fait l'objet d'une perquisition du lieutenant civil au Châtelet le 13 avril 1649 ; s'étant sauvé par une fenêtre à l'arrivée de la police, Arnoul II Cotinet est condamné à mort par contumace et pendu en effigie le 7 mai suivant ; la foule s'en prend alors au bourreau et abat la potence. Après avoir commué la sentence de mort en une condamnation aux galères, le parlement de Paris, par un arrêt d'absolution rendu fin septembre, permet enfin à Arnoul II Cotinet de sortir de la clandestinité. Encore en activité en 1662, il n'est plus attesté au procès-verbal d'oct. 1666

  • Autre(s) graphie(s) : Crook. - Imprimeur-libraire ; imprimeur du Roi en Irlande (1660-1669). - En apprentissage de mars 1628 à avril 1635. Père de John II et d'Andrew Crooke. - Associé à Richard II Sergier de 1637 à 1642 à Londres et à Dublin

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur du collège des révérends pères jésuites [de Rennes]. - Reçu imprimeur-libraire à Rennes le 30 sept. 1637. Probablement décédé en 1665, date à laquelle son neveu Mathurin Denys lui succède

  • Nom patronymique : Catherine Le Clerc. - Épouse le libraire parisien Martin Durand avant le 1er oct. 1615 (naissance d'une fille). Succède à son mari, décédé fin oct. 1637. Semble exercer jusqu'en 1680. Ne figure plus sur la "Liste des maistres receus en la communauté des marchands libraires, imprimeurs et relieurs..." de 1682 (BnF, ms. fr. 22079, pièce 57)

    Travaille parfois en association avec son gendre, le libraire-relieur parisien Jean Le Mire, ainsi qu'avec l'imprimeur-libraire parisien Antoine Vitré

Personnes ayant cessé leur activité en 163723 documents

  • Imprimeur-libraire. - Épouse Jeanne Dupleix, veuve de l'imprimeur-libraire de Poitiers Catherin Courtoys. Son fils Jean Allain lui succédera en 1663 ou peu avant

  • Compositeur, organiste et facteur d'orgues. - Éditeur et graveur de musique

  • Autre(s) graphie(s) : Colinus ; Colÿn. - Imprimeur-libraire. - Fils d'un commerçant d'Anvers. Sépulture Amsterdam 23 sept. 1637

  • Autre(s) graphie(s) : Corbeletti ; Corbellettus. - Imprimeur-libraire. - Né à Rome en 1584 ou peu après, il est employé dans une imprimerie romaine avant de s'établir dès 1607. Décédé en août 1637. Héritiers (d'abord ses 5 enfants survivants dont un fils, Rocco) attestés de 1637 à 1722

  • Variante(s) de prénom : Petrus. - Libraire. - Serait (d'après Renouard) le fils du libraire et relieur du Roi à Paris Georges Drobet ; né avant 1596, date de mort de Georges. En activité à Lyon jusqu'en 1637. Inventaire après décès, Lyon, 1639

    À partir de 1634, travaille en association avec le libraire Jean (IV ?) Huguetan

  • Variante(s) de prénom : Toussainct(s) ; Tussanus. - Libraire ; libraire juré de l'université [de Paris] (1624). - Fils d'un maître fripier parisien décédé peu avant le 28 oct. 1583. Beau-frère du fondeur et imprimeur parisien Jacques I de Sanlecque. En apprentissage en 1600. Établi avant le 21 déc. 1602. Encore mineur (moins de 25 ans) au 1er oct. 1603. Décédé à Paris le 28 fév. 1637. Inventaire après décès 11 mars 1637. Veuve attestée en 1637

  • Variante(s) de prénom : Martinus. - Libraire. - Reçu maître le 18 juillet 1612. En 1633, fait partie de la "Compagnie des libraires" avec Jean Petit-Pas, Adrien Taupinart, Michel Soly, Pierre Billaine, Jacques Quesnel, Jean Branchu, Louis I de Heuqueville. Sépulture Paris, 27 oct. 1637. Sa veuve lui succède

  • Imprimeur-libraire. - Fils aîné de l'imprimeur-libraire geneveois Henri II Estienne. Apprenti à Heildeberg chez Jean Commelin et à Lyon chez Jean de Tournes. Reçu imprimeur en 1590. Succède à son père en 1598. Sa participation, en 1605, à la conspiration en faveur du duc de Savoie, dite "de l'escalade", le fit bannir de Genève jusqu'en 1617. Ses biens lui furent confisqués en 1608. En 1637, vend son imprimerie et sa librairie aux frères Chouet.

  • Frère aîné du libraire Pierre Foucault. Paie la taxe d'ouverture de boutique en 1599-1600. Membre de la 3e Compagnie des usages à partir de nov. 1631. Encore en activité en 1637. Son fonds de librairie serait passé à Jacques Quesnel, qui en 1641 prend aussi à bail la maison à la Coquille qu'il occupait rue Saint-Jacques

Organisations créées en 163714 documents

  • Abbaye de Bénédictines fondée en 1637 par Renée de Tournemine, marquise de Neufbourg, dont la fille Jeanne fut la première abbesse. - Vendue à la Révolution ; l'abbatiale est devenue église paroissiale, l'abbaye habitation privée

  • Ensemble de carillonneurs

  • Manufacture de tapisserie installée à Aubusson (Creuse). - A cessé son activité dans les années 1960

  • Collège d'humanités des Génovéfains fondé en 1637 et dont l'ouverture est liée à la réforme de l'abbaye de Sainte-Geneviève. De 1766 à 1789, il devient collège militaire. En 1789, il est cédé par les Génovéfains à l'abbé Hazard, pour cesser son activité en 1792

  • Confrérie religieuse réunissant 13 prêtres en charge de paroisse à Cervia, créée le 4 juin 1637. - Emblème et sceau : la Cène

  • Diocèse créé le 20 juin 1637, érigé en archidiocèse le 27 novembre 1803

  • Monastère de femmes, de l'ordre des Annonciades de sainte Jeanne de France

    Le monastère fut fermé le 1er octobre 1792. Le 17 octobre 1817, un certain Butor obtint pour les Annonciades une petite partie du monastère ; elles y revinrent en janvier 1818, formant alors une communauté indépendante, les Annonciades de Bourges ayant disparu à la Révolution. - Le 12 juillet 1904 un nouvel avis officiel d'expulsion fut publié. Les religieuses quittèrent définitivement les lieux le 30 septembre 1904. - Transféré en 1904 à Saint Margaret (Angleterre)

  • Monastère de Bernardines réformées de la congrégation de la Divine Providence, fondé en 1637 (ou 1641 selon les sources) par la mère Thérèse de Ballon. En 1751 le monastère du Petit-Puits, autre couvent de Bernardines de Marseille, fut supprimé et ses biens et revenus unis au Couvent-Neuf, ce qui permit sa complète reconstruction. Fermé à la Révolution. Ses locaux abritent le lycée Thiers

  • Ordre monastique féminin, fondé à Valladolid selon le projet de Marina de Escobar (1554-1633). - Implanté en Espagne et au Mexique. - Le costume de cet institut se distingue par une croix rouge sur le voile

Organisations ayant cessé d'exister en 16374 documents

  • Collège fondé à Paris en 1329 par Geoffroy du Plessis, secrétaire de Charles V, à l'intention des étudiants de l'abbaye bénédictine de Marmoutier. Le collège fut installé dans une partie du collège voisin du Plessis, rue Saint-Jacques. L'abbé de Marmoutier eut la direction des deux collèges. Le collège de Marmoutier fut supprimé en 1637, lorsque l'abbaye entra dans la réforme de Saint-Maur, et fut vendu par les moines en 1641. Ils fut racheté par les Jésuites et incorporé au collège de Clermont

  • Juridiction implantée dans les provinces récemment annexées : "lors de l'occupation française, la Lorraine ducale reçoit un conseil souverain qui siège à Nancy de 1634 à 1637"

  • Ordre canonial fondé par 4 maîtres en théologie de l'Université de Paris, Guillaume, Richard, Évrard et Manassès. - Règle de saint Augustin et constitutions proches de celles de l'Ordre de Saint-Victor de Paris. - Cet institut fut uni en 1637 à celui des Chanoines réguliers de saint Augustin de la Congrégation de France (ou Génovéfains)

  • Ce prieuré, la plus importante fondation de l'Ordre canonial du Val-des-Écoliers, était en même temps un collège qui faisait partie de l'Université de Paris

    En 1637, ce prieuré fut dévolu aux Chanoines réguliers de saint Augustin de la Congrégation de France (ou Génovéfains)

Œuvres créées en 163748 documents

Œuvres terminées en 16374 documents

Documents publiés en 16371179 documents

  • Abbrégé de la vie du B. Albert le Grand, de l'ordre des FF. Prescheurs, évesque de Ratisbonne, tiré des autheurs anciens... [par Philippe Petit]

    Description matérielle : In-8° , 88 p., portrait
    Édition : Bruxelles : G. Schoevaerts , 1637
    Auteur du texte : Philippe Petit (1598-1671)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31092847q]
  • Abbrégé de la vie du B. Albert le Grand,... Ensemble aucuns sermons et oraisons faictz durant le jour et octave de sa béatification, en suite de l'ordre observé au couvent des FF. Prescheurs... de Douay, le 29... septembre... 1635... par le R. P. F. Philippe Petit,... 2e édition

    Description matérielle : In-8° , pièces limin., 294 p., titre gr.
    Édition : Douay : impr. de B. Bardou , 1637
    Auteur du texte : Philippe Petit (1598-1671)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb310928482]
  • Abbregé des principaux mysteres de la foy

    Description matérielle : 4 p.
    Description : Note : Titre de départ. - Daté d'après la période d'activité et l'adresse de la libraire, veuve de Martin Durand. - Texte légèrement différent de ceux publiés par les libraires parisiens Pierre Trichard et Pierre Targa
    Édition : , 1637-1680
    Imprimeur-libraire : Veuve de Martin Durand (libraire, 159.?-168.?)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb361242876]
  • Abrégé du parallèle des langues françoise et latine repporté au plus près de leurs propriétez... par le P. Phillibert Monet,... reveu et augmenté en cette dernière impression et corrigé l'ortographe suivant le vray usage de la langue françoise

    Description matérielle : In-4° , sign. +, A-Z, AA-ZZ, AAA-ZZZ, AAAA-ZZZZ, AAAAA-ZZZZZ, AAAAAA-ZZZZZZ, AAAAAAA-ZZZZZZZ, AAAAAAAA-IIIIIIII
    Édition : Rouen : J. Le Boullenger , 1637
    Auteur du texte : Philibert Monet (1569-1643)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb309624958]
  • Abrégé du parallèle des langues françoise et latine repporté au plus près de leurs propriétez... par le P. Phillibert Monet,... reveu et augmenté en cette dernière impression et corrigé l'ortographe suivant le vray usage de la langue françoise

    Description matérielle : In-4° , sign. +, A-Z, AA-ZZ, AAA-ZZZ, AAAA-ZZZZ, AAAAA-ZZZZZ, AAAAAA-ZZZZZZ, AAAAAAA-ZZZZZZZ, AAAAAAAA-IIIIIIII
    Édition : Rouen : R. de Beauvais , 1637
    Auteur du texte : Philibert Monet (1569-1643)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30962494x]
  • Acclamazione epitalamica di Pier Francesco Minozzi al maritaggio reale de' serenissimi Vladislao IV. Jagellone, rè di Polonia,... e Cecilia Renata, arciduchessa d'Austria...

    Description matérielle : In-4° , 29 p.
    Édition : Milano : per F. Ghisolfi , 1637
    Auteur du texte : Pier Francesco Minozzi (1611-1672)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30951092p]
  • (Acte de Ferdinand III, empereur d'Allemagne, au sujet des enrôlements faits au préjudice de l'empire, en date du 14 avril 1637 et commençant par ces mots :) Wir Ferdinand der Dritte...

    Description matérielle : In-4°. Pièce
    Édition : (S. l. n. d.)
    Auteur du texte : Ferdinand III (empereur germanique, 1608-1657), Saint-Empire romain germanique

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb337537449]
  • Adagia ex Sanctorum Patrum ecclesiasticorumque scriptorum monumentis prompta... studio et labore R. P. D. Aloysii Novarini,...

    Description matérielle : In-fol., pièces limin., 378 p. et l'index, marque typ. au titre
    Édition : Lugduni : apud L. Durand , 1637
    Auteur du texte : Luigi Novarini (1594-1650)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31027514p]
  • Ad aram Lemniam Dosiadae,... Encyclopaedia, in qua plurima veterum historicorum, poetarum et philosophorum abditissima sensa enucleantur, patefactis speciatim ignium naturalium attributis, authore Fortunio Liceto,... ad eminentissimum principem Franciscum Barberinum,...

    Description matérielle : In-8° , X-316 p.
    Édition : Parisiis : apud viduam C. Cottard , 1637
    Auteur du texte : Dosiadas Cretensis

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb303504392]
  • Ad aram lemniam Dosiadae, poëtae vetustissimi et obscurissimi, encyclopaedia, in qua plurima veterum historicorum, poëtarum et philosophorum abditissima sensa enucleantur ; patefactis speciatim ignium natura ibus attributis. Authore Fortunio Liceto,...

    Description matérielle : In-8° , pièces limin., 316 p.
    Édition : Parisiis : apud viduam C. Cottard , 1637
    Auteur du texte : Fortunio Liceti (1577-1657)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30816617s]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données