Auteurs nés en 1716193 documents

Auteurs morts en 1716160 documents

  • Intendant du Languedoc (1673-1685). - Conseiller d'état (en 1683)

  • Peintre. - Architecte

  • Historien et généalogiste. - Avocat

  • Imprimeur-libraire. - Fils du libraire de Rouen Pierre I Amiot ; baptisé le 5 janv. 1655. Reçu maître dès le 15 nov. 1670, il ne s'établit imprimeur-libraire que le 10 fév. 1678. Ruiné par un incendie en 1696, il travaille d'abord pour d'autres maîtres puis ouvre avant 1701 une boutique de "vieils livres" (enquêtes de 1700-1701 et 1706). Sollicite en 1709 auprès du Conseil d'État le rétablissement de son imprimerie ; renvoyé devant l'intendant de la généralité de Rouen (août 1709), il peut enfin s'établir imprimeur-libraire avant mai 1710. Auteur, avec le chapelain rouennais Jean Le Lorrain, des additions et corrections apportées à la nouvelle édition de l'"Histoire de la ville de Rouen" de François Farin, qu'il publie avec le libraire Eustache Herault en 1710. Arrêté pour impression de livres interdits destinés à Paris, il est embastillé le 15 nov. 1710 puis transféré au Châtelet le 1er avril 1711. Condamné par sentence du Châtelet à 5 ans de galères le 19 mars 1711 et destitué, il ne semble pas avoir purgé sa peine (il obtient une permission d'imprimer dès le 18 juin 1711 et, d'après une dénonciation anonyme, il tient toujours imprimerie et librairie en fév. 1714). Son matériel est finalement vendu peu avant le 9 mai 1714 (rapport de l'intendant) et son fils Pierre II Amiot en acquiert une partie pour tenter, en vain, de s'établir au Pont-de-l'Arche (Eure), en nov. 1714. Jacques I Amiot s'acquitte de sa cotisation à la confrérie des imprimeurs et libraires de Rouen jusqu'en 1717 mais serait décédé dès 1716

  • Conseiller des empereurs du Saint Empire romain germanique : Léopold Ier, Joseph Ier et Charles VI. Épousa Elisabetha Haider

  • Curé de Lyons-la-Forêt

  • Moine orthodoxe et imprimeur. - Originaire de Géorgie. Imprime sous son nom des livres d'église à Bucarest à partir de 1692 puis au monastère de Snagov (Roumanie) de 1696 à 1701 et de nouveau à Bucarest de 1701 à 1705 (cf. Émile Picot, "Notice biographique et bibliographique sur l'imprimeur Anthime d'Ivir, métropolitain de Valachie", "Nouveaux Mélanges orientaux", 1886, p. 515-560). Imprime notamment en grec et en arabe. Évêque (1705). Métropolite d'Ungro-Valachie (1708-1716). Déchu de toute dignité ecclésiastique à la suite d'un complot (août 1716), il est exilé et meurt assassiné en sept. ou oct. 1716. Canonisé en 1992 par l'Église orthodoxe roumaine

  • Jésuite. - Né à Lucca et mort à Bahia

  • Musicien, bassoniste. - Père de William Babell

Personnes ayant débuté leur activité en 171639 documents

  • Autre(s) graphie(s) : Balleonii. - Imprimerie-librairie. - Maison familiale fondée en 1598 par Tommaso Baglioni. Publie sous une raison sociale à partir de l'anoblissement de la famille (1716), lequel interdit d'exercer en nom propre un métier "mécanique". Publie souvent aussi sous la raison "Héritiers (ou : Eredi) Baglioni" à partir de la mort de Giovanni Antonio Baglioni (1754), alors que l'entreprise est dirigée, jusqu'à sa mort en 1786, par Giovanni Paolo Baglioni. À partir de 1832, Sebastiano Curti dirige la maison, qui cesse son activité d'imprimerie en 1851 et de librairie vers 1860

  • Imprimeur-libraire. - Baptisé le 17 sept. 1679 à Caen. Fils de l'imprimeur-libraire de Caen Jean Briard, chez qui il travaille lors de l'enquête de 1700-1701. Reçu libraire par arrêt du Conseil du 1er mars 1721, puis imprimeur, en succession de son père mort en 1720, par arrêt du Conseil du 27 avril 1723. Semble avoir commencé cependant à exercer dès 1716. Dit à tort âgé de 52 ans lors de son décès (déc. 1729). Sa veuve lui succède

  • En apprentissage de 1708 à 1716

  • Libraire. - En apprentissage de mai 1707 à mars 1720 (?), mais établi dès 1716. A aussi travaillé comme agent de change

  • Autre(s) graphie(s) : Crévier. - Libraire ; libraire juré de l'université [de Paris] (1716). - Fils de François Crevier, compagnon imprimeur parisien devenu colporteur en 1677, et frère du libraire Simon Crevier (168.?-1736?), reçu maître le 4 fév. 1707, ainsi que de l'historien et professeur de rhétorique Jean-Baptiste-Louis Crevier (1693-1765). En apprentissage chez l'imprimeur-libraire parisien Louis Colin à partir du 6 août 1698. Exerce d'abord en qualité de libraire juré de l'université à partir du 7 oct. 1716, avant d'être reçu maître au sein de la communauté des libraires et imprimeurs de Paris le 4 mai 1726. Répertorié par les "Tableau des libraires..." de 1732 à 1762, mais sans indication d'adresse à partir de 1740. En fév. 1734 au plus tard, il devient directeur de l'Imprimerie de Son Altesse Sérénissime (imprimerie du duc du Maine, prince de Dombes), à Trévoux (Ain). Toujours établi à Trévoux en 1761, il est désormais qualifié d'"ancien directeur" de l'imprimerie princière, Jean-Zacharie Renaudot (1710-17..) lui ayant apparemment succédé en 1760 (cf. Françoise Weil, "L'impression des tomes VIII à XII de l'Encyclopédie", "Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie", 1986, vol. 1, n° 1, p. 85-93). Décédé à Trévoux en 1764

  • Autre(s) graphie(s) : Daems. - Variante(s) de prénom : Egidius ; Aegidius. - Imprimeur-libraire. - Reçu imprimeur par octroi du 8 mai 1716. Vente après décès de son fonds en oct. 1754 (catalogue impr.)

  • Nom patronymique : Marie Mariette. - Libraire. - Fille de Pierre I Mariette, éditeur et marchand d'estampes, et petite-fille du libraire parisien Guillaume II Le Noir. Épouse le libraire Jean Du Puis en oct. 1659 ; dite alors âgée de 24 ans. Veuve en nov. 1675 (cf. notice Du Puis, Veuve de Jean), elle s'associe en fév. 1676 à Antoine Dezallier, commis libraire d'origine lyonnaise, qui rachète la moitié du fonds. En fév. 1679, épouse Antoine Dezallier, reçu maître à Paris, à qui elle transmet l'affaire. Semble avoir repris le commerce, au moins jusqu'en 1723, après la mort d'Antoine Dezallier (avril 1716). Décédée à Paris en nov. 1727

Personnes ayant cessé leur activité en 171631 documents

  • Pseudonyme employé à Paris, en 1714 et en 1716, notamment par Pierre-François Émery, pour dissimuler l'une de ses éditions

  • Pseudonyme utilisé entre 1667 et 1716 pour la publication d'ouvrages jansénistes, notamment de Pierre Nicole et d'Antoine Arnauld en 1667 et 1692. En 1667, ce pseudonyme dissimule une éd. de Daniel Elzevier à Amsterdam

  • Variante(s) de prénom : Adrian. - Libraire et éditeur de cartes et d'estampes

  • Imprimeur-libraire. - Fils de Jacques Carteron ; beau-frère d'André I Laurens. De 1675 à 1680 au moins, travaille en association avec son frère aîné Jean Carteron puis lui succède dans l'atelier de la rue Mercière. Candidat à la maîtrise dès janv. 1684, n'est officiellement reçu maître imprimeur qu'en 1690. Condamné le 31 mars 1683 à une lourde amende pour contrefaçon de l'"Histoire du calvinisme" du P. Maimbourg. Sépulture 1er fév. 1716, dit alors âgé de 71 ans

  • Libraire. - Rachète le fonds du libraire François Labottière en 1667. Dit âgé de 57 ans lors de l'enquête de 1700-1701. Plusieurs fois poursuivi pour contrefaçon. Emprisonné à deux reprises pour délit de librairie. Inventaire après décès le 30 nov. 1716. Veuve attestée en sa succession en 1717, en association avec son fils Jacques Certe

  • Autre(s) graphie(s) : Champ surnommé le Petit Garantus, François. - Libraire ; libraire de monseigneur l'illustrissime et révérendissime évêque et prince de Grenoble (1709). - Natif de Grenoble. En activité dès 1684, le plus souvent sous le sobriquet "Le Petit Garantus" jusqu'en 1689. Dit âgé de 40 ans et établi depuis 1687 (reçu libraire par arrêt du parlement de Grenoble) lors de l'enquête de 1700-1701. Gendre de l'imprimeur-libraire Laurent Gilibert

  • Nom patronymique : Anne-Élisabeth Candeda. - Imprimeur-libraire. - Épouse l'imprimeur-libraire parisien Étienne Chardon en déc. 1678. Attestée en activité à partir de 1695 et jusqu'en juillet 1706 au moins. Figure à l'enquête de nov.-déc. 1701. Le 4 janv. 1706, un arrêt du Conseil la condamne à l'amende et à un mois de fermeture, ainsi que 8 autres imprimeurs ou libraires parisiens, pour publication sans permission du "Petit Livre du chrestien..." ; amendes annulées par un autre arrêt du 22 fév. suivant. Se remarie le 19 fév. 1703 avec Jean-Michel Garnier, fils d'un imprimeur-libraire de Rennes, qui reprend l'affaire, est reçu maître le 16 mars 1718 et décédera le 31 mars 1722 (voir la notice "Garnier, Veuve de Jean-Michel"). Jusqu'en 1716 au moins, les publications de la maison portent le nom de la veuve d'Étienne Chardon

  • Nom patronymique : Marie-Michelle Alexandre. - Fille de l'imprimeur-libraire parisien Denis Alexandre. Succède à son mari l'imprimeur-libraire Louis Colin, décédé le 24 mai 1706. Le 24 mai 1707, elle se remarie avec Barthélemy Laisnel, qui ne sera reçu maître que le 5 mai 1716 ; elle continue donc à exercer sous la raison "Veuve de Louis Colin" jusqu'en 1716

  • Imprimeur-libraire. - Originaire de Lyon, fils d'un marchand de toiles. Après des études universitaires, il entre en apprentissage à Paris chez l'imprimeur-libraire François Muguet, lui-même originaire de Lyon, en janv. 1664 ; dit alors âgé de 25 ans. Établi à Paris dès 1675. Associé à Marie Mariette, veuve du libraire Jean Du Puis, dès fév. 1676, il n'est reçu libraire que le 8 fév. 1679, sur arrêt du Conseil. Dit âgé de 37 ans à son mariage avec Marie Mariette (fév. 1679), et de 72 ans lors de son décès (avril 1716). En 1690, se dit né en 1642. Élu consul en janv. 1713. Décédé en avril 1716 à Paris ; sa veuve lui succède. Père du naturaliste et historien d'art Antoine-Joseph Dezallier d'Argenville (1680-1765)

  • Autre(s) graphie(s) : Egmont. - Pseudonyme qui à partir de 1659 dissimule des éditions imprimées tant en France qu'aux Pays-Bas (Nord et Sud)

Organisations créées en 17169 documents

  • Cadeaux et tabacs de luxe

  • Second théâtre italien stable, inauguré le 18 mai 1716, après le rappel des comédiens par le Régent, et officiellement fondé par l'ordonnance du 20 mai 1716. - En 1762, il absorbe l'Opéra-Comique dirigé par Charles-Simon Favart. Par lettres patentes du 31 mars 1780, il devient Théâtre de l'Opéra-Comique

  • Imprimerie de la Compagnie de Jésus fondée en 1716 à Varsovie avec le matériel d'une imprimerie de Gdańsk achetée et offerte au collège de Jésuites par Michal Puzyna, écrivain lituanien. Des actes royaux d'Auguste III de 1734, 1735 et 1737 lui confèrent privilège d'exercer l'imprimerie à Varsovie. Fait paraître des publications religieuses et à partir de 1735 des manuels, des périodiques, des documents officiels, des oeuvres scientifiques et littéraires. Après la suppression de la Compagnie de Jésus en 1773, elle sera transformée en Imprimerie de la cour royale ("Drukarnia Nadworna Jego Królewskiej Mosci")

  • Attestée de 1636 à 1718 ; il se peut que le conseil ait existé avant ou après ces dates

  • La chambre de justice de 1716 donna lieu à de nombreux abus, et l'emploi de cette juridiction extraordinaire fut désormais proscrit

  • Intendance de pays d'élections (6 élections dans la généralité d'Auch)

  • Fonderie créée par William Caslon (1692-1766) en 1716. En 1850, H. W. Caslon succède à son père, Henry et dirige la fonderie sous la raison sociale H. W. Caslon & co ; en 1873, T. W. Smith le remplace. Fonderie fermée en 1937. - Rachetée par la fonderie :"Stephenson, Blake and co"

  • Monastère construit par Nikolaos Mavrokordatos et détruit sous le régime de Nicolae Ceauşescu. - Au début du 20ème siècle, une partie des bâtiments a servi de prison connue sous le nom de "Închisoarea Văcăreşti"

Organisations ayant cessé d'exister en 17166 documents

  • Compagnie fondée en janvier 1685, qui ôte à la compagnie du Sénégal le monopole de la traite des negres de la Sierra-Leone au Cap de Bonne-Espérance. - Le commerce y devient libre en 1716

  • Intendance de pays d'Etats, la généralité de Pau fut tantôt réunie, tantôt séparée de celle de Bayonne

  • Intendance de pays d'élections (6 élections dans la généralité d'Auch)

  • Imprimerie. - Imprimerie de la paroisse unitarienne de Kolozsvár (aujourd'hui Cluj-Napoca, Roumanie), fondée en fév. 1696 par l'épouse d'András Kmita, contrainte avec son mari de quitter la Pologne, où la communauté unitarienne était persécutée. Imprimerie dirigée par Mihály Liszkai de 1697 à 1698, puis par Michael Helczdörfer en 1702. Publie jusqu'en 1702, après quoi elle ne reçoit plus de permissions d'imprimer. Le matériel de l'imprimerie sera confisqué sur ordre de l'Empereur en mars 1716

Organisations ayant débuté leur activité en 17161 document

  • Imprimerie de la Compagnie de Jésus fondée en 1716 à Varsovie avec le matériel d'une imprimerie de Gdańsk achetée et offerte au collège de Jésuites par Michal Puzyna, écrivain lituanien. Des actes royaux d'Auguste III de 1734, 1735 et 1737 lui confèrent privilège d'exercer l'imprimerie à Varsovie. Fait paraître des publications religieuses et à partir de 1735 des manuels, des périodiques, des documents officiels, des oeuvres scientifiques et littéraires. Après la suppression de la Compagnie de Jésus en 1773, elle sera transformée en Imprimerie de la cour royale ("Drukarnia Nadworna Jego Królewskiej Mosci")

Organisations ayant cessé leur activité en 17161 document

  • Imprimerie. - Imprimerie de la paroisse unitarienne de Kolozsvár (aujourd'hui Cluj-Napoca, Roumanie), fondée en fév. 1696 par l'épouse d'András Kmita, contrainte avec son mari de quitter la Pologne, où la communauté unitarienne était persécutée. Imprimerie dirigée par Mihály Liszkai de 1697 à 1698, puis par Michael Helczdörfer en 1702. Publie jusqu'en 1702, après quoi elle ne reçoit plus de permissions d'imprimer. Le matériel de l'imprimerie sera confisqué sur ordre de l'Empereur en mars 1716

Œuvres terminées en 171612 documents

Documents publiés en 17162311 documents

  • [10] Concerti per chiesa e per camera a violino di concertino, due violini, alto viola e basso continuo... opera prima

    Description matérielle : 5 parties
    Description : Note : Parties : vl di concertino, vl I, vl II, vla, org. e vlc
    Édition : Amsterdam : E. Roger , [1716]
    Compositeur : Giuseppe Matteo Alberti (1685-1751)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb397800939]
  • [12] Sonate da camera a violino e violoncello... Opera quarta

    Description matérielle : 69 p.
    Édition : Amsterdam : E. Roger & M. Ch. Le Cène , [1716]
    Compositeur : Evaristo Felice Dall' Abaco (1675-1742)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb397832164]
  • Abregé de Geographie ou Methode pour apprendre facilement la disposition des diverses parties du globe terrestre, & ce qu'on y trouve de plus remarquable

    Description matérielle : [4]-185-[1]-13 p.
    Description : Note : Par le P. Jacques-Philippe Bunou. - Fleuron au titre. - Le privilège du roi daté du 12 mai 1716 est placé juste avant la table. - Contient une "table des principales matieres contenues dans l'abregé de geographie". - La partie "Dictionnaire geographique tres-exact, pour servir de supplément à l'abregé" annoncée dans la page de titre n'est pas présente dans l'exemplaire
    Édition : , 1716
    Auteur du texte : Jacques-Philippe Bunou (1670-1739)
    Imprimeur-libraire : Nicolas Lallemant (1683-1764), Richard Lallemant (1655-1736)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39359876s]
  • Abregé de la nouvelle méthode à l'usage de ceux qui ont commencé à être instruits des premiers principes de la langue latine

    Description matérielle : 142-[2] p.
    Description : Note : Vignette au titre gravée sur bois, représentant un docte personnage, avec en légende au-dessous la mention "A Rouen". - Permission royale accordée à Jean-Luc Nyon pour 5 ans le 12 mai 1716, pour un "Abregé de la nouvelle Méthode" et "La Quantité du petit Behourt"
    Édition : , 1716
    Imprimeur-libraire : Jean-Baptiste Machuel (1683-1742), Jean-Luc Nyon (1675?-1754)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb361153598]
  • Abregé des histoires des plus fameux heresiarques qui ont paru en Europe, depuis l'année 1040

    Description matérielle : [8]-315-[8]-58 p.
    Description : Note : Par de Michel, dont les initiales M.D.M. figurent au titre d'une éd. de 1700, chez la veuve de Louis Behourt. Cette identification, faite d'après une mention ms. du nom de l'auteur au titre de l'ex. de la Bibliothèque municipale de Rouen, est confirmée dans un catalogue de bibliothèque publié en 1739
    Édition : , 1716
    Imprimeur-libraire : Johannes Van Duren (1687-1757)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39340964p]
  • Acta medicorum berolinensium, in incrementum artis et scientiarum collecta et digesta [a J. D. Gohl],...

    Description matérielle : 10 parties en 2 vol. in-8° , portr. et pl. gravées
    Édition : Berolini : apud G. Gedickum , 1716-1722

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb305187876]
  • Adami Christiani Thebesii,... Dissertatio medica de circulo sanguinis in corde. Editio nova correctior

    Description matérielle : In-8° , 32 p., pl.
    Édition : Lugduni Batavorum : apud J. A. Langerak , 1716

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb314500603]
  • Ad Camoenas ut Ludovicum Magnum fato functum laudibus certatim celebrent. Ode (par F. Boutard)

    Description matérielle : In-4° , 4 p.
    Édition : (Paris,) : impr. de J.-B. Coignard , 1716
    Auteur du texte : François Boutard (1664-1729)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30149166r]
  • Addition a la dissertation critique sur l'Iliade d'Homère

    pour servir de réponse à la préface de Monsieur Dacier sur le nouveau Manuel d'Epictete

    Description matérielle : 112 p.
    Édition : A Paris : Chez François Fournier : et Antoine-Urbain Coustelier , 1716
    Auteur du texte : Jean Terrasson (1670-1750)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31444795f]
  • Ponts et chaussées. De par le Roy. [Placard annonçant pour le 10 octobre 1716 l'] Adjudication des travaux du pont de Blois [selon le devis du sieur Gabriel architecte du Roi, en exécution de l'arrêt du Conseil du 28 août 1716.]

    Description matérielle : In-4°, 16 p.
    Édition : (S. l. n. d.)
    Auteur du texte : France

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33758059m]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données