Auteurs nés en 1766398 documents

Auteurs morts en 1766171 documents

  • A aussi traduit de l'allemand en français

    Écrivain, philosophe, mathématicien, juriste et conseiller aulique

  • Nonce apostolique au Portugal de 1754 à 1761, nommé cardinal en 1759

  • Auteur dramatique, acteur et auteur d'arguments de la commedia dell'arte. - Bénédictin

  • Avocat au Parlement de Paris et secrétaire de la Chancellerie

  • Cartographe et fabriquant de globes

  • Colonel de l'armée impériale de Charles VI. - Comte de Bologne et Ferrare. - Archéologue amateur

  • Auteur de l' "Histoire héroïque de la noblesse de Provence", parue anonymement en 1757-1759, puis avec des suppléments en 1776 et 1786 et attribuée à Artefeuil. - Certaines hypothèses font d' Artefeuil un homme de lettres ayant réellement existé, d'autres encore en font un pseudonyme de Louis Ventre, seigneur de La Touloubre et quelques bibliographes le considèrent comme un comme pseudonyme collectif de Pierre-Joseph-Laurent de Gaillard-Longjumeau (1709-1766), conseiller à la cour des Comptes, et de Louis-Charles-Marie d'Arnaud, seigneur de Rousset (1724-1784), conseiller au parlement de Toulouse

  • A aussi écrit en latin

    Docteur en médecine (Montpellier, 1703). - Titulaire de la chaire d'anatomie de l'université de Toulouse puis, à Paris, professeur au Collège de France. - Membre de l'Académie de médecine. - A aussi fait oeuvre de critique biblique

  • Peintre portraitiste. - Formé à Amsterdam, se spécialisa dans le portrait à Paris. - Membre de l'Académie (1734) ; conseiller (1744) ; pensionnaire (1764). - Expose au Salon (1737-1759)

Personnes ayant débuté leur activité en 176649 documents

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur du Roi, de monseigneur l'évêque [de Mende] et de la ville. - Fils de François Bergeron. Succède à sa mère Marguerite Paulet, d'abord en association avec ses deux frères. Il ne paraît pas avoir obtenu avant 1772 (enquête locale) le renouvellement du privilège accordé à son père (arrêt du Conseil du 24 sept. 1739). Son gendre Jean-Baptiste Lacombe lui succède

  • Imprimeur-libraire. - Entré en apprentissage en déc. 1752

  • Imprimeur-libraire ; à Uzès, imprimeur du district (janv.-oct. 1794). - Fils d'un hôtelier-traiteur d'Avignon. Son fils Joseph-Antoine Bonnet lui succède en 1806. Dit âgé de 55 ans lors du recensement de l'an II et de 74 ans lors de son décès (mai 1813)

    De 1767 à 1794, travaille en association avec son frère Agricol-Joseph Bernard dit Bonnet sous la raison : "Frères Bonnet" ; raison maintenue après juin 1794 (exécution de son frère) et jusqu'en 1801 au moins

  • Reçu libraire le 17 juin 1766 et imprimeur par octroi du 20 oct. 1774

  • Libraire. - En apprentissage de 1759 à 1767 (?). Établi dès avant sept. 1766

  • Fils de pasteur. En apprentissage à partir de 1759. Ancien apprenti, gendre et successeur de John Whiston. Se retire vers 1792 mais est encore attesté en 1805

  • Variante(s) de prénom : Joseph ; Josef Alois. - Fils et successeur à Munich de Johann Franz Xaver Crätz. Vend aussi en foire, à Leipzig et à Francfort

  • Imprimeur-libraire ; seul cessionnaire du privilège de monseigneur l'évêque de Nantes, et libraire de l'université [de Nantes]. - Fils aîné du libraire parisien Jean-Baptiste Despilly (172.-179.?). Reçu libraire à Paris le 19 déc. 1766. S'installe dès 1767 à Nantes où il épouse une fille de l'imprimeur-libraire Joseph-Mathurin Vatar et où il sera reçu imprimeur par arrêt du Conseil du 7 juin 1790. Rachète le fonds de librairie de sa belle-mère, veuve de J.-M. Vatar, en 1782. Éditeur des "Étrennes nantaises" de 1784 à 1792. Décédé en 1792, avant déc. 1792 (estimation après décès de son imprimerie). Sa veuve lui succède en 1792

  • Nom patronymique : Marie-Anne-Catherine (Le) Redé. - Autre(s) graphie(s) : Dreue. - Probablement fille du libraire d'Amiens Jean Redé. Mariée en premières noces le 5 fév. 1731 à François Coquillart, puis en secondes noces au libraire d'Amiens Charles Dreüe. Une publication est mentionnée à l'adresse de "Madame Dreue libraire à Amiens", avec son étiquette, en 1766. En mai 1769 un inventaire de séparation de biens d'avec son mari est établi ; Charles Dreüe part s'installer à Abbeville. Marie-Anne-Catherine Redé épouse Dreüe exerce à Amiens jusqu'en 1772 au plus tard

  • Auteur d'un recueil populaire anonyme plusieurs fois réimprimé dans lequel il se dit "jadis imprimeur de l'escadre du Roi à l'expédition de Minorque". En 1766 et 1770, y indique son adresse (Avignon puis Cavaillon)

Personnes ayant cessé leur activité en 176634 documents

  • Libraire. - Commence comme laquais chez l'imprimeur parisien Claude-Louis Thiboust. Gendre du libraire parisien Jean Fournil. Reçu libraire le 5 mars 1734, en qualité de gendre de maître, dispensé de brevet d'apprentissage par ordre du garde des sceaux du 26 fév. 1734. En 1739, légataire universel du libraire Louis-Antoine Bienfait. Décédé le 10 janv. 1766

  • Libraire. - Encore en activité en 1766. Veuve attestée en août 1767

  • Imprimeur. - En apprentissage de mai 1700 à juin 1707, il s'établit en 1712 ou peu avant. Dit âgé de 91 ans lors de son décès (fév. 1774)

  • Variante(s) de prénom : Jacobus Fridericus. - Libraire. - Originaire de Tüttlingen (Souabe, sur le Danube), il épouse en 1735 N. Kalt, veuve du libraire de Constance Thomas Wagner, à qui il succède

    Travaille en association avec son beau-fils Martin Wagner, libraire, et avec son propre fils Willibald Bez, reçu imprimeur par la ville de Constance en 1761

  • Nom patronymique : Marie-Anne Manjard. - Imprimeur-libraire. - Succède en 1747 à son mari, l'imprimeur-libraire de Châlons-en-Champagne Claude III Bouchard (1693-1747). Travaille en association avec son fils aîné Claude-Ignace qui figurera seul à l'enquête royale de 1764. Décédée à Châlons en août 1766 ; dite alors âgée d'environ 72 ans. Son fils Claude-Ignace Bouchard lui succède

  • Autre(s) graphie(s) : Bouillerot, J.-B.. - Libraire de la ville et du clergé (1744) ; libraire de monseigneur l'évêque [de Troyes] (1744) ; imprimeur du collège. - Fils de François II Bouillerot et gendre de Pierre Michelin à la veuve de qui il succède comme libraire

  • En apprentissage de déc. 1750 à oct. 1759. - Travaille en association avec H. Woodgate

  • Graveur et fondeur de caractères et imprimeur. - Né en 1692 à Cradley (Worcestershire), fils d'un savetier de la localité voisine de Halesowen. Baptisé le 23 avril 1693, il pourrait donc aussi être né en 1693. En apprentissage à Londres chez un ouvrier en métaux à partir de mai 1706, il travaille ensuite à graver des ornements sur des armes, mousquets notamment. Encouragé par un groupe d'imprimeurs et libraires de Londres à graver des caractères typographiques, il se lance dans la fonderie vers 1722. Publie son premier spécimen de caractères en 1734. Devient le principal fournisseur des imprimeries de Grande-Bretagne et d'Amérique du Nord. Décédé à Bethnal-Green en janv. 1766. Son fils William II Caslon (1720-1778), associé à l'entreprise dès 1742 sous la raison "William Caslon and son", lui succède en 1766

  • Libraire. - D'une famille huguenote de Vitry, né à Berlin, il devient citoyen d'Amsterdam en mars 1718. Reçu libraire en avril 1718 avant la fin de son apprentissage chez Emmanuel I Du Villard, libraire genevois établi à Amsterdam

    Travaille en association avec Emmanuel I Du Villard jusqu'en 1722

  • Imprimeur-libraire. - Fils du libraire parisien Étienne Chardon. Reçu maître le 9 déc. 1712. Se démet de son imprimerie en juin 1762, mais semble avoir continué à exercer la librairie jusqu'à son décès (22 nov. 1766). Vente de son fonds peu avant, le 6 nov. 1766 (BnF, ms. fr. 21823). Père des libraires Jacques-Charles et Jean-François-Louis Chardon

Organisations créées en 176619 documents

Organisations ayant cessé d'exister en 17665 documents

  • Abbaye de Bénédictines fondée en 641 par sainte Salaberge (première abbesse, morte vers 665) et saint Blandin Boson, où furent édifiées 7 églises pour plus de 300 religieuses. En 1128 elles furent remplacées par des Bénédictins de Saint-Nicaise de Reims. L'abbaye fut ruinée par la guerre de Cent Ans, et presque entièrement détruite sous Henri IV. Elle adhéra à Saint-Maur en 1648. Son titre fut supprimé par lettres patentes de 1766 qui la réunirent à la chapelle de l'Ecole militaire. En 1781 le collège de Laon (ex-collège des jésuites) y fut transféré. - Les bâtiments abbatiaux sont aujourd'hui occupés par la préfecture

  • Attestée de 1737 à 1758. En 1766, la Lorraine et le duché de Bar sont annexés et la chambre des comptes du duché de Bar passe sous la domination du roi de France

  • Indépendant jusqu'à son annexion à la France en 1766, date de mort de Stanislas Leszczynski

  • Le Conseil d'Etat du duc de Lorraine est institué par Léopold (1697-1729), dernier duc héréditaire de Lorraine. En 1766, la Lorraine est définitivement annexée à la France. - Attesté de 1704 à 1764

  • La chambre des comptes de Lorraine date de l'époque ducale : elle fut rétablie par Léopold (1697-1729), le dernier duc héréditaire de Lorraine. Après 1766, la Lorraine devient française et la chambre des comptes subsiste sous la domination du roi de France

Organisations ayant débuté leur activité en 17661 document

Œuvres créées en 1766378 documents

Œuvres terminées en 176623 documents

Spectacles représentés en 17667 documents

Documents publiés en 17663303 documents

  • 1ère Symphonie de Bach

    Description matérielle : 1 partition (16 f.) : 30,5 x 23,5 cm
    Description : Note : Vl 2, vla, ob 2, cor 2, bc. - Porte aussi le n° 5 de l'op. 6 dans l'édition : Amsterdam : Hummel, [ca 1770]
    Filigranes : GT
    Sources : Terry, J.C. Bach, p. 267 (6)
    Édition : , [Entre 1766 et 1790]
    Compositeur : Johann Christian Bach (1735-1782)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39606759p]
  • A 3d book of six sonatas for the harpsichord with an accompanyment for a violin or german flute...

    Description matérielle : 33 p.
    Édition : London : Welcker , [1766]
    Compositeur : Mattia Vento (1735-1776)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39793245x]
  • 5° petit mur. [Vue d'un rocher en Auvergne]

    [dessin]

    Description matérielle : Dessin au crayon noir repris à la plume et encre brune : 23,8 x 35 cm
    Description : Technique de l'image : dessin. - crayon noir. - plume. - encre brune
    Note : Attribution au verso. - Gravé sous la direction de François Godefroy et peut-être destiné à l'Encyclopédie mais n'y figurant pas (Ef 41 fol., 127). Voir Marie-Félicie Perez "L'oeuvre gravé de Jean-Jacques de Boissieu, 1736-1810", Genève 1994, p. 345
    Édition : , [1766]
    Dessinateur : Jean-Jacques de Boissieu (1736-1810)
    Collectionneur : Hippolyte Destailleur (1822-1893)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb403111779]
  • Abhandlung vom Wasserban an Strömen, von Johann Esaias Silberschlag,...

    Description matérielle : In-8° , VIII-246 p., pl.
    Édition : Leipzig : C. Fritsch , 1766
    Auteur du texte : Johann Esaias Silberschlag (1721-1791)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb313668614]
  • Abrégé chronologique de l'histoire et du droit public d'Allemagne. Nouvelle édition

    Description matérielle : In-8°
    Édition : Paris , 1766
    Éditeur scientifique : Joseph Barre (1692-1764)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30059463k]
  • Abrégé chronologique de l'histoire et du droit public d'Allemagne,... par M. Pfeffel,...

    Description matérielle : 2 tomes en 1 vol. in-8°
    Description : Note : Édition dirigée par le P. Joseph Barre
    Édition : Paris : Hérissant fils , 1766
    Auteur du texte : Christian Frédéric Pfeffel (1726-1807)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31098143v]
  • Abrégé de l'embryologie sacrée, ou du traité du devoir des prêtres, des médecins et autres, sur le salut éternel des enfans qui sont dans le ventre de leur mère. [Par l'abbé J.-T.-A. Dinouart.]

    Description matérielle : In-12, XXVIII-596 p.
    Description : Note : Édition avec le nom de l'auteur
    Édition : Paris : Nyon , 1766. 2e éd.
    Auteur du texte : Joseph-Antoine-Toussaint Dinouart (1716-1786)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30343655c]
  • Abrégé de l'embryologie sacrée, ou Traité du devoir des prêtres, des médecins et autres, sur le salut éternel des enfans qui sont dans le ventre de leur mère. [Traduit par A. Roux et l'abbé J.-T.-A. Dinouart.]

    Description matérielle : In-12
    Description : Note : Cette édition porte le nom de l'abbé Dinouart
    Édition : Paris , 1766. 2e éd.
    Auteur du texte : Francesco Emanuele Cangiamila (1702-1763)
    Traducteur : Augustin Roux (1726-1776)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31261452p]
  • Abrégé de l'Histoire et des curiosités de la Hollande

    Seconde édition
    Description matérielle : [2]-48 p.
    Description : Note : Sans illustrations
    Édition : A Bordeaux : de l'Imprimerie de la Veuve Calamy , 1766
    Auteur du texte : Georges-Louis Le Rouge (1712-179.)
    Typographe : Veuve de Pierre Calamy (1701-1777)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb402628164]
  • Abrégé de l'histoire et des curiosités de la Hollande

    Première édition
    Description matérielle : [2]-48 p.
    Description : Note : Sans illustrations
    Édition : A Bordeaux : de l'Imprimerie de la Veuve Calamy , 1766
    Auteur du texte : Georges-Louis Le Rouge (1712-179.)
    Typographe : Veuve de Pierre Calamy (1701-1777)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40262815s]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données