Thèmes liés à 179317 documents

  • 26-27 octobre 1793 : victoire royaliste (H. de La Rochejaquelein) sur l'armée républicaine (Léchelle et Kléber) entre Entrammes et Château-Gontier (Mayenne)

  • Mouvements insurrectionnels hostiles à la centralisation et la dictature révolutionnaires qui se développèrent dans environ 60 départements après la chute des Girondins (2 juin) et furent défaits par la Convention entre juillet et décembre (instauration de la Terreur en septembre ; chute de Toulon le 19 décembre)

  • Constitution montagnarde du 24 juin 1793, démocratique et décentralisatrice, précédée d'une nouvelle déclaration des droits en 35 articles. Ratifiée par le plébiscite du 9 août et promulguée le 10, mais jamais appliquée, la Convention ayant décrété (10-10-1793) que le gouvernement serait "révolutionnaire jusqu'à la paix"

  • 21 Girondins (dont Brissot, Vergniaud et Gensonné), sont déférés devant le Tribunal révolutionnaire du 24 au 30 octobre 1793 et exécutés le 31 (10 Brumaire an II)

  • 11 mars-avril 1793 : massacres à Machecoul (Loire-Atlantique) de plusieurs centaines de républicains par la population, en réaction à la conscription obligatoire

Auteurs nés en 1793438 documents

Auteurs morts en 1793418 documents

  • Né à Zwoll, mort à Harlem. Pasteur luthérien néerlandais, l'un des fondateurs et le secrétaire de la société des sciences établie à Haarlem en 1752

  • Botaniste et horticulteur. - A été engagé par la princesse de Galles Augusta pour fonder le Royal botanical garden, Kew (GB)

  • Variante(s) de prénom : Francisco Luiz. - Imprimeur-libraire ; imprimeur de la "Congregação cameriana da Santa Igreja de Lisboa" (1753). - Natif d'Arcozelo (Trás-os-Montes), il étudie le droit canon à l'université de Coïmbre à partir de 1727 puis se rend à Lisbonne sans avoir achevé son cursus. Y donne d'abord des cours avant d'ouvrir vers 1740 une imprimerie (en lettres et de musique), appelée couramment "Tipografia patriarcal" ou "Officina patriarcal". Homme de lettres, il est aussi l'auteur ou le traducteur de plusieurs ouvrages, dont certains publiés sous les pseudonymes : "Fernando Lucas Alvim", "Lucas Moniz Cerafino" et "Nicolau Francez Siom". Lance les premiers almanachs de Lisbonne en 1754

  • Traduisit du chinois en français

    Jésuite de 1737 à 1773 (ordonné prêtre en 1749). - Sinologue et astronome. - Missionnaire en Chine (à partir de 1749)

  • Physicien. - Père de André-Marie Ampère (1775-1836). - Guillotiné durant la Terreur

  • Apothicaire et naturaliste

  • Imprimeur-libraire. - Fils et successeur de l'imprimeur-libraire de Francfort Johann Benjamin I Andreae, en association avec son frère cadet à partir de 1764, puis seul sous la raison "Officine Andreae" à partir de 1771 environ. Son fils adoptif Johann Georg Augustin Krebs lui succédera à son décès en 1793 en conservant cette dénomination

Organisations créées en 179354 documents

Fin d'activité en 179381 documents

  • Abbaye de Cisterciennes fondée en 1241 par Blanche de Castille. Fermée en 1793 puis partiellement démolie. - Les bâtiments subsistants furent convertis en centre culturel ouvert en 1987

  • Abbaye de Bénédictins fondée vers 780 par un religieux nommé Sentimirius, fondation confirmée par un diplôme de Louis le Pieux en 819. Détruite vers 858 par les Normands. En 1088 Saint-Genis fut unie par le pape Urbain II à l'abbaye de Cluny, jusqu'en 1507, date de son union à l'abbaye de Montserrat (diocèse de Barcelone, Espagne) par une bulle du pape Jules II. Fermée en 1793, et vendue en 1796. - L'abbatiale est devenue église paroissiale ; le cloître, démantelé en 1924 fut restauré en 1983

  • Abbaye relevant de l'Ordre des Prémontrés fondée par Guy de Vigogne (mort en 1147), disciple de saint Norbert. Transformée en fortification le 7 mai 1793 par le général Desponches. - Diocèse d'Arras

  • Abbaye de Cisterciens, dixième abbaye fille de Cîteaux, fondée en 1131 par Garnier, seigneur de Sombernon, d'abord à Aseraule (aujourd'hui Loizerolle, comm. de Bussière), puis après un incendie transférée à Tres Valles, qui prit le nom de Buxeria. L'abbatiale fut consacrée en 1172 par Pierre, archevêque de Tarentaise. En 1768, il y restait 9 religieux. Fermée à la Révolution. L'abbatiale devint église paroissiale

  • Abbaye de Cisterciens, fille d'Igny, ligne de Clairvaux, fondée en 1135 par Anselme de Ribodimont, Henri de Porcien, Clarembauld de Roset et Rodulphe de Turne. - Aujourd'hui disparue

    Ne pas confondre les communes voisines de Signy-l'Abbaye et Signy-le-Petit. Sur la première se situait l'Abbaye Notre-Dame, la seconde était une paroisse dépendant de l'Abbaye Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Bucilly

  • Abbaye de Cisterciens de l'Ordre de Cîteaux de 1135 à 1793. - Abbaye restaurée en 1826 par des Cisterciens de la Congrégation italienne de Saint-Bernard

  • A l'origine abbaye de Bénédictins fondée en 1118 ou 1127 par Hugues II de Gournay. Première abbaye fille de l'abbaye de Savigny, elle entra comme elle dans l'ordre de Cîteaux en 1147, et obta comme elle pour la filiation à Clairvaux en 1157. Elle fonda l'abbaye de Lannoy (Oise) en 1135. Il restait 13 religieux en 1768. Fermée à la Révolution

  • A l'origine, monastère fondé au VIIe siècle par Clarinus Lubila, moine de Saint-Benoît du Mont-Cassin. Détruite par les Sarrasins, restaurée vers 817 et érigée en abbaye dédiée à Saint-Martin. En 893 l'abbaye prit le vocable de Saint-Mayan dont elle avait reçu les reliques. Elle devint un lieu de pèlerinage renommé, enrichi par la protection des rois de France à partir du XIIe siècle, et la possession de mines ("l'Argentière"). Détruite en 1562. Les moines se réfugièrent à l'abbaye de Saint-Maur dont ils revinrent en 1661 en ayant adhéré à la congrégation du même nom. - Vendue en 1793. Il en reste deux églises paroissiales et quelques vestiges

  • En 1111, Ailbert d'Antoing fonda un ermitage dans le lieu appelé Clairefontaine, dans la forêt de Thiérache. En 1122, la communauté adhéra à l'ordre de Prémontré. En 1131, Hugues, abbé de Prémontré accorda à Clairefontaine un abbé propre. L'abbaye eut sous sa direction 4 monastères de Cisterciennes dans le diocèse de Saint-Omer. En 1676 elle fut transférée à Villers-Cotteret (Aisne). En 1793 les 23 religieux qui restaient durent quitter les lieux

  • Un premier monastère fut peut-être fondé par saint Rémi, évêque de Reims, où il fut inhumé en 533. Vers 750-760 (ou en 790, selon les sources), l'évêque Tilpin fonda une abbaye de Bénédictins sur le tombeau de saint Rémi, devenu lieu de pèlerinage célèbre. Une abbatiale avec rang de basilique fut consacrée par saint Léon IX le 2 octobre 1049. L'abbaye adhéra à la congrégation de Saint-Maur au XVIIe siècle. - Elle fut fermée en 1793. Ses locaux furent occupés par l'Hôtel-Dieu à partir de juin 1827. Aujourd'hui ils contiennent le musée d'Histoire et d'Archéologie de Reims. L'abbatiale est devenue église paroissiale, toujours avec rang de basilique

Spectacles représentés en 17934 documents

Documents publiés en 17936717 documents

  • [12e] Sinfonie périodique. Divers instrumens...

    Description matérielle : Parties
    Édition : Paris : Imbault , [ca 1793]
    Compositeur : Adalbert Gyrowetz (1763-1850)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39785763h]
  • [12e] Sinfonie périodique. Divers instrumens.. Composée par Mr Adalberto Gyrowetz...

    Description matérielle : 2 parties, 35 cm
    Description : Note : Oboe primo 3 p. (la p. 1 blanche), Basso 5 p. ; le reste mq.
    Édition : Paris : Imbault , [ca 1793 ?]
    Compositeur : Adalbert Gyrowetz (1763-1850)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb430348460]
  • 1792 l'an 1.er de la République les 4 mois bien employés...

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : eau-forte, burin, col. ; 10 x 10 cm (élt d'impr.)
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - burin
    Sources : Images de la Révolution française : catalogue du vidéodisque, 1990, 11677-11678
    Édition : [Paris] : [s.n.] , [1793]

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40252616c]
  • 1.ere fédération générale des 83 départemens de la France, qui a eu lieu le 14 juillet 1790

    époques les plus remarquables de evenemens qui sont arrives depuis la formation des Etats gén.aux...

    Description matérielle : 1 est. : eau-forte, burin ; 40,5 x 53,5 cm (tr. c.)
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - burin
    Sources : Images de la Révolution française : catalogue du vidéodisque, 1990, 18073-18078
    Édition : [Paris ?] : [s.n.] , [ca 1793]

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40255347j]
  • 1.ere station

    Fontaine de la Régénération sur l'emplacement de la Bastille, à laquelle accourt le Peuple Français, le 10 Août 1793

    Description matérielle : 1 est. : eau-forte, outils, col. au repérage ; diam. 7 cm (im.)
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - gravure aux outils. - couleurs (épreuve coloriée)
    Sources : Images de la Révolution française : catalogue du vidéodisque, 1990, 19143
    Édition : A Paris : chez Blanchard , [1793]
    Graveur : Auguste Blanchard I (1766?-1832?)
    Éditeur commercial : Auguste Blanchard I (1766?-1832?)
    Collectionneur : Michel Hennin (1777-1863), Carl de Vinck (1859-1931)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40260305m]
  • 1.er servant de droite en action ; 1.er servant de gauche en action. - 2.e servant de droite en action. - Canonier commandant chargez. - 1.er servant de droite à la charge. - Canonier de droite dirigeant la piece. - Canonier de gauche bouchant la lumiere. - 2.e servant de gauche faisant signal de mettre le feu¦1.er¦ +Premier+ servant de droite refoulant

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : eau-forte ; 20 x 30 cm (élt d'impr.)
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte
    Sources : Images de la Révolution française : catalogue du vidéodisque, 1990, 32405-32413
    Édition : Paris : chez Basset , [entre 1793 et 1795]
    Libraire-marchand d'estampes : Paul-André Basset (éditeur et marchand d'estampes, 17..-184.)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb402581273]
  • Le 20 nivose 3e année républicaine. Plan de la place et citadelle de Réunion-sur-Oise

    Description matérielle : 1 flle : ms. ; 58 x 47 cm
    Édition : [S.l.] : [s.n.] , [1793-1794]

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40692583r]
  • [21e] Sinfonie périodique à deux violons, alto et basse, cors et hautbois ad libitum.... [B 1442]

    Description matérielle : 8 parties
    Description : Note : Parties : vl. I, vl. II, vla, b., ob. II, ob. II, cor I, cor II
    Édition : Paris : Imbault , [ca 1793]
    Compositeur : Ignaz Pleyel (1757-1831)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb397909334]
  • 21 janvier 1793

    Testament de Louis XVI

    Description matérielle : 1 est. : eau-forte ; 17,5 x 12 cm (tr. c.)
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte
    Note : Pièce commémorative. Tenant un écu, la France s'appuie sur un tombeau de marbre dont les pieds sont terminés par des griffes. Sur ce tombeau est un vase funéraire dont le profil dessine sur le fond blanc la silhouette de Louis XVI, de profil, à g.
    Sources : Images de la Révolution française : catalogue du vidéodisque, 1990, 6857-6858
    Édition : [Paris ?] : [s.n.] , [ca 1793]
    Collectionneur : Carl de Vinck (1859-1931)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40247900t]
  • [22e] Sinfonie périodique a deux violons, alto et basse, cors et hautbois ad libitum.... [B 1768]

    Description matérielle : 8 parties
    Description : Note : Parties : vl. I, vl. II, vla, ob. I, ob. II, vlc., cor I, cor II
    Édition : Paris : Imbault , [ca 1793]
    Compositeur : Ignaz Pleyel (1757-1831)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39790934g]

Pages équivalentes

Page correspondante dans DBpedia