Jeanne Grey (reine d'Angleterre, 1537-1554)

Image non encore disponible
Pays :Grande-Bretagne
Langue :anglais
Sexe :féminin
Naissance :Bradgate, GB, 10-1537
Mort :Londres, 12-02-1554
Note :
Arrière-petite fille du roi Henri VII d'Angleterre. - Désignée par le roi Edouard VI pour lui succéder (1553). - Reine d'Angleterre du 10 au 19 juillet 1553 ("la reine de 9 jours"). - Exécutée avec son père et son époux sur l'ordre de Marie Tudor
Domaines :Histoire de l'Europe
Autres formes du nom :Jane Grey (1537-1554)
Jeanne Grey Dudley (1537-1554)
ISNI :ISNI 0000 0000 8083 7230

Ses activités

Auteur du texte5 documents

  • Die Briefe der Johanna Grey und des Erzbischofs Cranmer

    Description matérielle : 16 p.
    Description : Note : N° de : "Neujahrsblatt herausgegeben von der Stadtbibliothek in Zürich", 1864. - Cette étude, publiée sans nom d'auteur, a été attribuée à A. S. Vögelin d'après la biographie de Friedrich Salomon Vögelin : "Lebensabriss von Anton Salomon Vögelin"
    Édition : Zürich : Druck von Orell, Füssli und Comp. , 1864
    Éditeur scientifique : Anton Salomon Vögelin (1804-1880)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31598178c]
  • Fragmens littéraires de lady Jeanne Grey, reine d'Angleterre, traduits en français et précédés d'une notice sur la vie et les écrits de cette femme célèbre, par Édouard Frère,...

    Description matérielle : In-8° , VIII-134 p., portrait
    Édition : Rouen : E. Frère , 1832
    Auteur du texte : Édouard Frère (1797-1874)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30541200v]
  • Joannae Graiae litterae ad H. Bullingerum. Johanna Grey's Briefe an Heinrich Bullinger, diplomatischer Abdruck des Originals nebst deutscher und englischer Uebersetzung. Denkschrift zum Jubiläum der Erfindung des Buchdruckerkunst

    Description matérielle : In-4° , 47 p. et fac-sim.
    Édition : Zurich : Orell, Füssli und Comp. , 1840

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30541202j]
  • The Literary remains of lady Jane Grey, with a memoir of her life, by Nicholas Haris,...

    Description matérielle : In-8° , CXLVIII-61 p., portrait gravé
    Édition : London : Harding, Triphook and Lepard , 1825

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30541199g]
  • Contenu dans : Praelectiones semestres in Universitate literarum Caesarea quae Dorpati constituta est a calendis aug. anni 1810 habendae indicuntur a rectore [Carolo Morgenstern] et senatu academico

    Tres epistolae ad Henricum Bullingerum. Edidit Carolus Morgensternius. - [1]

    Description matérielle : In-fol., 18 p.
    Édition : Dorpati : ex officina M. G. Grenzii , [1810]

    [catalogue]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Jeanne Grey (reine d'Angleterre; 1537-1554)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • GLU, 1962

Autres formes du nom

  • Jane Grey (1537-1554)
  • Jeanne Grey Dudley (1537-1554)

Biographie Wikipedia

  • Lady Jeanne Grey (en anglais : Jane Grey ; née en octobre 1537 – morte par décapitation le 12 février 1554), petite-nièce du roi Henri VIII, régna sur le royaume d'Angleterre pendant à peine plus d'une semaine en juillet 1553, ce qui lui vaut le surnom de « reine de neuf jours ».Elle peut monter sur le trône anglais après que le roi Édouard VI, son prédécesseur, a déclaré illégitimes deux filles d'Henri, Marie et Élisabeth, afin d'éviter que le pays ne soit dirigé par une reine catholique. Cependant, Jeanne Grey se fait rapidement évincer par sa cousine Marie, qui la fait enfermer à la tour de Londres, tout en semblant vouloir l'épargner. Elle la fait cependant exécuter en raison de la participation supposée de Jeanne à un complot contre la reine et de la révolte menée par son père, le duc de Suffolk.Lady Jeanne, en dépit de son jeune âge (16 ans) au moment de sa mort, avait déjà été repérée par ses contemporains comme « une dame de bonne réputation ». Elle est d'ailleurs décrite par l’historienne Alison Weir (en) comme « un des esprits féminins les plus érudits du XVIe siècle ».

Pages équivalentes