Victorius Aquitanus (04..-04..?)

Langue :latin
Sexe :masculin
Naissance :04..
Mort :04..
Note :
Chronologiste
Autres formes du nom :Victorius d'Aquitaine (04..-04..?)
Victorious of Aquitaine (04..-04..?)
ISNI :ISNI 0000 0000 6166 3845

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • Contenu dans : Commentary on the Calculus of Victorius of Aquitaine

    Calculus. - Victorius of Aquitaine. - [1]

    Description matérielle : LIII-159 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. 143-148. - Index. - Glossaire. - Annexes
    Édition : New York : Oxford University Press ; London : The British Academy , 2003

    [catalogue]
  • Contenu dans : In Victorii Aquitani canonem paschalem, scriptum anno Christi vulgari CCCCLVII et nunc primum in lucem editum commentarius...

    Canon paschalis. - [1]

    Description matérielle : In-fol.
    Édition : Antverpiae , 1633

    [catalogue]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : In Victorii Aquitani canonem paschalem, scriptum anno Christi vulgari CCCCLVII et nunc primum in lucem editum commentarius..., 1633
  • Ouvrages de reference : DOC / V. Volpi, 1994
    Chevalier : Victorius, d'Aquitaine
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Autres formes du nom

  • Victorius d'Aquitaine (04..-04..?)
  • Victorious of Aquitaine (04..-04..?)

Biographie Wikipedia

  • Victorius d'Aquitaine (dit parfois Victor ou Victorin) est un lettré latin né à Limoges en Aquitaine au Ve siècle, auteur d'un Cursus Paschalis sur le comput (457), qui a fait autorité dans les siècles suivants et a inspiré notamment Bède.Calculateur minutieux, Victorius établit, à la demande de l'archidiacre Hilaire, futur pape, une table pascale à laquelle il joint une chronologie. Il est le premier, en Occident, à utiliser le cycle de dix-neuf ans ainsi que celui de cinq cent trente-deux ans, qu'il fait partir de l'an 28, tenu pour l'année de la Passion du Christ. Il fixe les termes pascals au 18 mars et au 15 avril. À la suite de la décision du concile d'Orléans de 541, l'usage de sa table est rendu officiel. Mais, peu après, la table établie par Denys le Petit lui est préférée.

Pages équivalentes