Jean Houzeau de Lehaie (1867-1959)

Image non encore disponible
Pays :Belgique
Sexe :masculin
Naissance :1867
Mort :1959
Note :
Naturaliste. - Ethnologue
Autre forme du nom :Jean Houzeau de Lehaie (1867-1959)
ISNI :ISNI 0000 0003 8436 0371

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Le Bambou, son étude, sa culture, son emploi : bulletin périodique vade-mecum et intermédiaire de tous les amis des bambous... [Fondateur : Jean Houzeau de Lehaie.]

    Description matérielle : 10 numéros en 1 vol. in-8° , pl. et fig.
    Édition : Mons : impr. de A. Libert , 1906-1908

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30620808s]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Jean Houzeau de Lehaie (1867-1959)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • BnF - Département de la recherche bibliographique [Recueil. Dossiers biographiques Boutillier du Retail. Documentation sur Jean Houzeau de Lehaie], 1927
    BAB

Autre forme du nom

  • Jean Houzeau de Lehaie (1867-1959)

Biographie Wikipedia

  • Jean Houzeau de Lehaie (6 mars 1867-4 septembre 1959) est un naturaliste belge qui a consacré sa vie entière à l'étude des bambous, à l’introduction de nouvelles espèces venues essentiellement du Japon, de la Chine puis de l'Inde et à leur acclimatation en Belgique dans sa propriété de l’Ermitage située près de Mons. Il est le fils d'Auguste Houzeau de Lehaie et le neveu de Jean-Charles Houzeau de Lehaie.Créateur d'une revue spécialisée éditée à compte d'auteur (bulletin périodique Le Bambou entre 1906 et 1908), tout au long de sa vie il a diffusé gratuitement de nombreux taxons de bambous rustiques et tropicaux en Europe jusqu'à la limite climatique de la Norvège puis en Afrique dans une perspective agronomique. Il a contribué également à l'étude des orchidées principalement en Belgique et en France. Ses études préhistoriques portent notamment sur les Minières néolithiques de silex de Spiennes (près de Mons). Voyageur infatigable à travers toute l'Europe, à 66 ans et 67 ans il fera deux expéditions ethnographiques en AOF. Entre 1945 et 1947 il édite, encore sur ses fonds personnels, l’hebdomadaire La Solidarité paysanne qui a pour objectif de défendre la cause paysanne.

Pages équivalentes