Jakob Zwinger (1569-1610)

Pays :Suisse
Langue :latin
Sexe :masculin
Naissance :Bâle, Suisse, 15-08-1569
Mort :Bâle, Suisse, 11-09-1610
Note :
Médecin et philologue
Autres formes du nom :Jacobus Zvingerus (1569-1610)
Jacobus Zvvingerus (1569-1610)
ISNI :ISNI 0000 0001 0880 7827

Ses activités

Auteur du texte9 documents

  • De somno,...

    Édition : Basileae , 1594

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36941860w]
  • Contenu dans : Opera, quae quidem extant, omnia, graece et latine, in quatuor tomos divisa ; una cum Gilberti Cognati et Joannis Sambuci annotationibus... [Tomus I.]

    De Vita et scriptis Luciani narratio. - [1]

    Description matérielle : In-8°
    Édition : Basileae , 1602

    [catalogue]
  • Disputatio de arthritide, quam... praeside... Andrea Planero,... autor disputationis M. Jacobus Zvvingerus,... tueri conabitur...

    Description matérielle : 25 p.
    Édition : Tubingae : excudebat G. Gruppenbachius , 1592
    Imprimeur-libraire : Georg Gruppenbach (15..-1610)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb316941208]
  • Contenu dans : Joan. Scapulae Lexicon graeco-latinum, e probatis auctoribus locupletatum... Additum auctarium dialectorum, in tabulas... redactarum [a Jacobo Zvingero]. Accedunt Lexicon etymologicum [Joannis Harmari], cum thematibus investigatu difficilioribus et anomalis, et Joan. Meursii Glossarium contractum hactenus desideratum. Editio nova accurata

    Graecarum dialectorum hypotyposis.... - [1]

    Description matérielle : In-fol. à 2 col., pièces limin., 1790 col., index, 62 p. et col. 63-366
    Édition : Lugduni : sumptibus J. A. Huguetan et M. A. Ravaud , 1663

    [catalogue]
  • Contenu dans : Lexicon graeco-latinum novum, in quo ex primitivorum et simplicium fontibus derivata atque composita, ordine non minus naturali quam alphabetico, breviter et dilucide deducuntur, Joannis Scapulae opera et studio. Editio ultima... Cum auctario dialectorum omnium, a Jacobo Zvingero,... in expeditas succinctasque tabulas compendiose redactarum

    Graecarum dialectorum hypotyposis.... - [1]

    Description matérielle : In-fol. à 2 col., pièces limin., 1856 col., index, 36 ff. non ch. et appendice de 188 col.
    Édition : Basileae : per S. Henricpetri , 1605

    [catalogue]

Éditeur scientifique1 document

  • Theodori Zvingeri,... Physiologia medica, eleganti ordine conscripta rebusque scitu dignissimis, Theophrasti item Paracelsi totius fere medicinae dogmatibus illustrata. Opera Jacobi Zvingeri,...

    Description matérielle : In-8° , pièces limin., 929 p., index et errata, marque au titre
    Édition : Basileae : per S. Henricpetri , 1610

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31694145m]

Autre1 document

  • Oceanus philosophicus de anima... In... Basiliensi academia, sub praesidio... Jacobi Zvingeri,... pro virili defendendus Davidi Peageto,... ad diem 16 jan...

    Description matérielle : In-4° , sign. A-C, titre gravé
    Édition : Basileae : typis Johannis Schroeteri , 1602

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31102756q]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Jacobi Zvingeri,... Principiorum chymicorum examen ad generalem Hippocratis, Galeni, caeterorumque Graecorum et Arabum consensum institutum, elegantibus nonnullorum remediorum praeparationibus exornatum, 1606
  • Ouvrages de reference : Michaud
    Nomenclator philologorum / von Friedrich August Eckstein, 1871
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Autres formes du nom

  • Jacobus Zvingerus (1569-1610)
  • Jacobus Zvvingerus (1569-1610)

Biographie Wikipedia

  • Jakob Zwinger, médecin et philologue suisse, fils de Theodor Zwinger, naquit à Bâle le 15 août 1569. Il fut tenu sur les fonts de baptême par le célèbre et malheureux Ramus, que la persécution avait forcé de chercher un asile en Suisse. A seize ans, il avait terminé ses études académiques. Son père l'ayant envoyé à Padoue, il y suivit les cours des Zabarella, des Piccolomini, des Aquaperidenti, des Mazzaria, etc. et mérita l'affection de ses maîtres, autant par ses qualités aimables que par la rapidité de ses progrès. Ses cours terminés, Jakob visita l'Italie et l'Allemagne, s'arrêtant dans toutes les villes où il espérait trouver de nouveaux moyens d'instruction, et, après une absence de huit années, revint à Bâle en 1593. Atteint d'une maladie contagieuse qu'il avait contractée au service des malades, il mourut quelques heures après sa femme, le 11 septembre 1610, à l'âge de 41 ans, laissant trois filles et trois fils, dont l'aîné, Theodor Zwinger, s'est fait un nom comme théologien. Guillaume Arrago, médecin de Toulouse, retiré depuis quelque temps à Bâle pour cause de religion, était mort le 12 mai de la même année, instituant Jakob Zwinger son héritier universel. Outre des thèses et des éditions de divers ouvrages de son père, entre autres du Theatrum vitœ humanœ, on lui doit : Grœcarum dialecticarum hypotyposis, à la fin du Lexique de Scapula, dans les éditions de 1600[source?] et les suivantes ; Vita Luciani, Bâle, in-8 ; Principiorum chymicorum examen ad Hippocratis, Galeni, cœterorumque Grœcorum et Arabum consensum, ibid., 1606, in-8. Quoique partisan des médicaments chimiques, lesquels en effet méritent à plus d'un égard la préférence sur ceux de Galien, il ne s'y montre pas moins très opposé à la théorie de Paracelse et de ses disciples. Jakob Zwinger, dit Sprengel, était un homme d'un goût très épuré et d'un grand esprit (Histoire de la médecine, traduction de Jourdan, t. 3, p. 354). Quelques Observations dans le Recueil de Guili, Fabrice Hildan, et dans la Cista medica de Jean Hornung. On trouvera les titres de ses autres ouvrages dans les Athenœ rauricœ, p. 365.

Pages équivalentes