Jean-François-Constant Berrier (1766-1824)

Illustration de la page Jean-François-Constant Berrier (1766-1824) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Aire, 1766
Mort :Paris, 12-06-1824
Note :
Poète et auteur dramatique
ISNI :ISNI 0000 0003 6775 3915

Ses activités

Auteur du texte5 documents4 documents numérisés

  • Le dévouement de Malesherbes

    Description matérielle : 17 p.
    Édition : Paris : Ladvocat , 1821

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30093630j]
  • Les médecins français et les Soeurs de Ste Camille à Barcelone

    pièce qui a concouru pour le prix de poésie à l'Académie française

    Description matérielle : 10 p.
    Édition : Paris : Delaunay , 1822

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30093634x]
  • Ode à Leurs Majestés Impériales et Royales Napoléon-le-Grand et Marie-Louise-d'Autriche, par J.-F.-C. Berrier

    Description matérielle : In-8° , 8 p.
    Édition : Paris : impr. de Michaud frères , 1810

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30093640v]
  • Stances à leurs majestés impériales et royales sur la naissance de S. M. le roi de Rome

    Description matérielle : 7 p.
    Édition : Paris : impr. de A. Égron , 1811

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb300936416]
  • Félix et Roger, pièce en un acte, mêlée de couplets... - 2e éd.

    Description matérielle : 32 p.
    Édition : Paris : Quoy , 1830
    Autre auteur du texte : Hippolyte Lévesque, Armand Joseph Overnay

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb386592128]

Autre5 documents

  • Les Deux Lucas, vaudeville en 1 acte, par MM. Armand Ov*** [Overnay] et Constant B*** [Berrier]... [Paris, Gaîté, 5 mars 1823.]

    Description matérielle : In-8° , 40 p.
    Édition : Paris : Duvernois , 1823
    Auteur du texte : Armand Joseph Overnay

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31046156p]
  • L'Épicurien malgré lui, vaudeville en 1 acte, par MM. Constant [Berrier] et Armand [Overnay]. [Paris, Porte-Saint-Martin, 14 novembre 1821.]

    Description matérielle : In-8° , 32 p.
    Édition : Paris : Quoy , 1821
    Auteur du texte : Armand Joseph Overnay

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb310461618]
  • Félix et Roger ; pièce en 1 acte, mêlée de couplets

    Édition : (Paris , 1824.)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33390375w]
  • Félix et Roger, pièce en 1 acte, mêlée de couplets, par Mrs Constant B*** [Berrier], Armand Ov*** [Overnay] et Hippolite L*** [Lévesque]... [Paris, Gaîté, 3 février 1824.]

    Description matérielle : In-8° , 36 p.
    Édition : Paris : Quoy , 1824
    Auteur du texte : Armand Joseph Overnay

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb310461649]
  • Le Mari confident, comédie-vaudeville en 1 acte de MM. Armand Ov... [Overnay] et Constant B... [Berrier]... [Paris, Ambigu-Comique, 2 août 1820.]

    Description matérielle : In-8° , 35 p.
    Description : Note : Avec la collaboration de Varez, d'après Barbier
    Édition : Paris : Fages , 1820
    Auteur du texte : Armand Joseph Overnay, E. F. Varez

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb315439085]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Stances à Leurs Majestés Impériales et Royales sur la naissance de S. M. le Roi de Rome / par J. - F. - C. Berrier, 1811
  • Ouvrages de reference : Quérard
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Biographie Wikipedia

  • Jean-François-Constant Berrier, né en 1766 à Aire-en-Artois et mort le 12 juin 1824 à Paris, est un poète, dramaturge et journaliste français.Berrier avait vingt-cinq ans lorsque la Révolution française éclata ; il fut toujours opposé à ses excès, et eut la chance, durant la Terreur, de trouver dans les camps un refuge contre la proscription, remplissant successivement les fonctions d’agent en chef des vivres-viande, dans l’armée de Kellermann et dans celle de Schérer, en Italie.La modération de ses opinions, son humanité, firent que les personnes persécutées par les différentes factions révolutionnaires trouvaient un asile dans son administration. Cette conduite, dénoncée à l’animadversion des Jacobins par le Journal des Hommes libres, obligea Berrier à quitter ses fonctions. Plus tard, sous Napoléon, il concourut au même titre d’agent général à l’entreprise des vivres Deventeaux et Maubreuil, mais ayant été dénoncé comme ayant pris part à quelques intrigues royalistes, il fut arrêté et demeura en prison pendant plusieurs mois. Il sortit pauvre de ces fournitures militaires, où tant d’autres ont fait de grandes fortunes.Après 1814, il s’attacha à la Gazette de France comme traducteur des journaux anglais. De 1820 à 1822, il put joindre à ce travail obscur le produit d’un modique emploi dans les bureaux de la préfecture de police. Il avait obtenu ce poste par la protection de son ami Morin, ancien employé militaire comme lui, et qui était alors chef de division à la direction générale de la police.Berrier concourut en 1824 à la Société des Bonnes-Lettres sur la question des Avantages de la légitimité. Son discours obtint une mention honorable, mais n’a pas été imprimé. Il a laissé deux fils, dont l’un, poète distingué, connu sous le nom de Constant Berrier, devint chef de bureau au ministère de l’instruction publique. Le titre de ses productions montre que sa muse était le plus souvent inspirées par les circonstances politiques. Il a également concouru à quelques bluettes dramatiques qui n’ont eu qu’un médiocre succès.

Pages équivalentes