Charles François Toustain (1700-1754)

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Chênedouit (Orne), 13-10-1700
Mort :Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), 01-07-1754
Note :
Écrivit aussi en latin
Historien. - Moine de la Congrégation bénédictine de Saint-Maur. - Moine des abbayes de Jumièges, de Fécamp, de Bonne-Nouvelle, du Bec-Hellouin et de Saint-Ouen de Rouen
Autre forme du nom :Carolus Franciscus Tustinus (1700-1754)
ISNI :ISNI 0000 0000 8118 1202

Ses activités

Auteur du texte9 documents

  • Angelo Mariae Quirino,... Carolus Franciscus Tustinus et Renatus Prosper Tassinus,... @ [Rothomagi, XIII. kalendas aprilis 1754 ("sic" pour 1744).]

    Description matérielle : In-4° , 54 p.
    Description : Note : À propos de l'édition des oeuvres de St Théodore Studite que préparaient Dom Tassin et Dom Toustain. Cette édition n'a pas été publiée. - L'adresse et la date sont rétablies d'après l'"Histoire littéraire de la Congrégation de S. Maur", p. 707-708
    Édition : (Paris : impr. de Osmont , s. d.)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31487440w]
  • L'Autorité des miracles des appellans dans l'Eglise

    Description matérielle : XII-79 p.
    Description : Note : Par Dom Charles-Franc̜ois Toustain, O.S.B., d'après le Dictionnaire de theologie catholique. - Constitué de 2 parties alors que 6 sont annoncées dans la préface. - Impr. en France d'après le matériel typogr.
    Sources : CG, CXCII, 982

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb314874417]
  • Défense des titres et des droits de l'abbaïe de S. Ouen, contre le mémoire de M. Terrisse,... où l'on discute plusieurs points d'histoire et de critique, avec la Réfutation de l'écrit d'un anonyme [Clérot, avocat à Rouen], intitulé : "Défense d'un acte qui fait foi qu'un moine de S. Médard de Soissons, nommé Guernon, fabriqua de faux privilèges au nom du Saint-Siège, en faveur de plusieurs églises, vers le commencement du XII. siècle." [Par Dom Toustain et Dom Tassin.]

    Description matérielle : In-4° , 332-XXVIII p. (Histoire... de la Congrégation de S. Maur, p. 707.)
    Description : Note : La "Réfutation" a son titre propre. Les pièces justificatives, à la fin du volume, ont leur pagination particulière
    Édition : (Rouen,) , 1743

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31487442k]
  • Histoire de l'abbaïe de Saint-Vandrille depuis l'an 1604 jusqu'en 1734

    Description matérielle : 1 vol. (4-VI-435 p.)
    Description : Note : Édité par Dom J. Laporte, qui signe l'introduction
    Édition : Saint-Wandrille : l'abbaye , 1936
    Éditeur scientifique : Jean Laporte (1905-1981)
    Autre auteur du texte : René Prosper Tassin (1697-1777)
    Préfacier : Jean Laporte (1905-1981)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34201599s]
  • Neues Lehrgebäude der Diplomatik, welches in Frankreich von einigen Benedictinern von der Congregation des heil. Mauri [Dom C.-F. Toustain, Dom R.-P. Tassin, Dom J.-B. Baussonnet] ausgefertiget worden... Aus dem Französischen übersetzt und mit Anmerkungen versehen von Johann Christoph Adelung,...

    Description matérielle : 9 vol. in-4° , pl.
    Description : Note : Ex libris armoriés gravés. - [Nouveau traité de diplomatique.]
    Édition : Erfurt : J. F. Weber , 1759-1769
    Traducteur : Johann Christoph Adelung (1732-1806)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31487445m]

Auteur présumé du texte1 document

  • Nouveau traité de diplomatique, où l'on examine les fondemens de cet art, on établit des règles sur le discernement des titres et l'on expose historiquement les caractères des bulles pontificales et des diplômes donnés en chaque siècle

    Description matérielle : 6 vol. (LVI-720 ; XLIII-699 ; XLIV-711 ; XXX-800 ; XXXV-848 ; LXVIII-720 p., pl.)
    Description : Note : Les t. I et II sont dus à Dom Toustain et à Dom Tassin ; les t. III et VI à Dom Tassin avec la collaboration de Dom J.-B. Baussonnet. - Un prospectus daté de 1748 a été relié en tête du t. I. - Le nom de Pierre-Guillaume Cavelier ne figure qu'au T. I publié en 1750. T. II publié en 1755, t. III en 1757, t. IV en 1759, t. V en 1762 et t. VI en 1765. - Titres en r. et n.
    Sources : Histoire... de la Congrégation de S. Maur, p. 710-718
    Édition : , 1750-1765
    Imprimeur-libraire : Pierre-Guillaume Cavelier (1714-17..), Guillaume-Nicolas Desprez (1713-1795)
    Auteur présumé du texte : René Prosper Tassin (1697-1777)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb314874448]

Autre1 document

  • Défense des titres et des droits de l'abbaye de St. Ouen contre le mémoire de M. de Terrisse Abbé commendataire de S. Victor en Caux

    Description matérielle : In-4 °
    Édition : [S. l. ?] , 1743
    Auteur du texte : René Prosper Tassin (1697-1777)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb393713281]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Angelo Mariae Quirino, cardinali, Carolus Franciscus Tustinus et Renatus Prosper Tassinus, [1744]
  • Ouvrages de reference : Frère
    Nouvelle biographie normande / par N. - N. Oursel, 1886-1912
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Autre forme du nom

  • Carolus Franciscus Tustinus (1700-1754)

Biographie Wikipedia

  • Dom Charles-François Toustain, né au 13 octobre 1700 au Repas dans la Province de Normandie et mort le 1er juillet 1754 à Paris, est un historien français.Moine bénédictin de la congrégation de Saint-Maur, dom Toustain prononça ses vœux en 1718 à Jumièges. C'est là qu'il connut dom Tassin. Comme ils étaient du même pays, à peu près du même âge, et le même goût pour l'étude, un vif attachement les unit bientôt l'un à l'autre et ils commencèrent à travailler en commun. La mort seule devait briser un jour cette union toujours respectée par les supérieurs de l'ordre qui ne les envoyèrent jamais l'un sans l'autre dans les diverses abbayes qui leur furent tour à tour désignées comme lieux de résidence.Dom Toustain étudia la philosophie et la théologie à l'abbaye de Fécamp, puis l'hébreu et le grec au monastère de la Bonne-Nouvelle de Rouen, ainsi que l'italien, l'anglais, l'allemand et le néerlandais.Il ne fut ordonné prêtre qu'en 1729 et entra en 1730 à l'abbaye Saint-Ouen de Rouen, puis à l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés, et enfin à l'abbaye des Blancs-Manteaux. Il pratiquait assiduement le jeûne et l'ascèse.Ses opinions théologiques le portaient vers le jansénisme.

Pages équivalentes