Lajos Abafi (1840-1909)

Image non encore disponible
Pays :Hongrie
Langue :hongrois
Sexe :masculin
Naissance :11-02-1840
Mort :19-06-1909
Note :
Éditeur, a édité les collections "Nemzeti könyvtár" (1878-1890) et "Magyar könyvesház" (1875-1990). - Traducteur
Autre forme du nom :Lajos Aigner (1840-1909)
ISNI :ISNI 0000 0000 7828 8500

Ses activités

Éditeur scientifique1 document

  • Nemzeti könyvtár

    Description : Note : Új magyar irodalmi lexikon, 1994 ( indications sur la collection à Abafi Lajos)
    Édition : Budapest : Aigner L. , 1878-1890

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34254597v]

Auteur du texte1 document

  • Geschichte der Freimaurerei in Oesterreich-Ungarn

    Description matérielle : 5 vol.
    Édition : Budapest : L. Aigner , 1890-1899

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31694774v]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Magyar könyvtár / kiadja Abafi Lajos
  • Ouvrages de reference : Új magyar irodalmi lexikon, 1994
  • Catalogues de la BnF : BnF Service finno-ougrien, balte

Autre forme du nom

  • Lajos Aigner (1840-1909)

Biographie Wikipedia

  • Lajos Abafi ou Ludwig Abafi-Aigner est un éditeur, un libraire et un entomologiste amateur germano-hongrois, né le 11 février 1840 à Nagyjécsa, comitat de Torontál, Transylvanie et mort le 19 juin 1909 à Budapest.Sa famille, d’origine allemande, s’installe à Pozsony (aujourd’hui Bratislava) en 1858. Là, il apprend le hongrois. Sa famille se déplace à nouveau et s’installe à Pest en 1863. Ludwig part compléter ses études à Cologne et à Stuttgart. Il s’intéresse beaucoup aux papillons. Il fonde une librairie très populaire. En 1870, il devient franc-maçon. Il travaillera, durant douze ans, à une histoire de la franc-maçonnerie. Il traduit alors son prénom Ludwig en son équivalent hongrois, Lajos, et adopte son nom de plume : Abafi. Son entreprise connaît un déclin durant les années 1880, ce qui le conduit à la fermer. À partir de 1890, il se consacre presque entièrement à l’entomologie. Il fait paraître ses observations dans la revue du muséum de Budapest, Természetrajzi Füzetek et participe à la rédaction de Fauna Regni Hungariae (ou catalogue de la faune hongroise). Son livre, Magyarország lepkéi (papillons de Hongrie), de 1907, est extrêmement populaire et influencera plusieurs générations d’entomologistes de son pays.

Pages équivalentes