Maria Botchkareva (1889-1920): nom d'alliance

Image non encore disponible
Pays :Russie (Fédération)
Sexe :féminin
Naissance :Novgorod Guberniya (Russie), 1889
Mort :1920
Note :
Mariée à l'âge de 15 ans à Afanasy Bochkarev, le couple s'installe à Tomsk, Sibérie. - Elle forme le premier "Bataillon de la mort des femmes russes" (1917). - Le 18 avril 1918 elle embarque, à Vladivostok, à bord du steamer américain "Sheridan" pour gagner l'Amérique
Autres formes du nom :Мария Леонтьевна Бочкарева (1889-1920)
Maria Bochkareva (1889-1920)
Yashka (1889–1920)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 8182 7173

Ses activités

Auteur du texte5 documents

  • Yashka

    journal d'une femme combattante, Russie 1914-1917

    Description matérielle : 1 vol. (301 p.)
    Édition : Paris : A. Colin , DL 2012
    Éditeur scientifique : Stéphane Audoin-Rouzeau, Nicolas Werth

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42662526k]
  • Yashka

    journal d'une femme combattante, Russie 1914-1917

    Description matérielle : 1 vol. (301 p.)
    Description : Note : Trad. de l'anglais. - 2012 d'après la déclaration de dépôt légal
    Édition : [Paris] : le Grand livre du mois , [2012]
    Éditeur scientifique : Stéphane Audoin-Rouzeau, Nicolas Werth

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb427112030]
  • Maria Botchkareva Yashka. Ma vie de paysanne, d'exilée, de soldat. Traduit d'après la rédaction anglaise, d'Isaac Don Levine, par Michel Prevost, bibliothécaire à la Bibliothèque nationale

    Édition : Paris, impr.-libr.-éditeurs Plon-Nourrit et Cie, 8, rue Garancière (VIe) , 1923. (13 avril.) In-16, VII-311 p. 7 fr. [3589]

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31849174q]
  • Yashka, ma vie de soldat. Souvenirs de la Guerre, de la Révolution, de la Terreur en Russie (1914-1918). Nouvelle édition. Traduit d'après la rédaction anglaise d'Isaac Don Levine par Michel Prévost

    Description : Note : Figures et Souvenirs. N° 22
    Édition : Paris, Impr. française de l'édition ; libr. Plon, 8, rue Garancière. (S.M.) , (3 mars 1934.) In-16, 252 p. Cart., 5 fr. 75. [276]

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb318491752]
  • Yashka, my life as peasant, exile and soldier, by Maria Botchkareva,... as set down by Issac Don Levine

    Édition : London, Constable , 1919. In-8°, XII-339 p., portr.

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31849173c]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Maria Botchkareva (1889-1920)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Autres formes du nom

  • Мария Леонтьевна Бочкарева (1889-1920)
  • Maria Bochkareva (1889-1920)
  • Yashka (1889–1920)
  • Marie Frolkova (1889-1920)

Biographie Wikipedia

  • Maria Leontievna Botchkareva (en russe : Мари́я Лео́нтьевна Бочкарёва), surnommée Yashka, née en 1889 dans le gouvernement de Novgorod et exécutée en 1920 par la tchéka à Krasnoïarsk, était une femme russe qui combattit lors de la Première Guerre mondiale et fonda le « bataillon féminin de la mort » composé exclusivement de femmes.Le bataillon n'est engagé qu'une seule fois au front les 8 et 9 juillet 1917 à Smorgon, à 110 km au nord-ouest de Minsk. Encadré par des soldats de métier, mais les femmes-soldats paient leur inexpérience par de lourdes pertes.Fidèle au tsar, Botchkareva est arrêtée au lendemain de la Révolution d'Octobre. Elle échappe à l'exécution en s'enfuyant à Vladivostok où elle s'embarque pour les États-Unis. Elle est reçue à la Maison-Blanche par Woodrow Wilson. Elle se rend ensuite au Royaume-Uni où elle rencontre Churchill et le roi Georges V. Elle y gagne le surnom de « Jeanne d'Arc russe ».le 27 août 1918, elle retourne à Arkhangelsk avec les troupes britanniques. À la demande de Koltchak, elle forme une unité d'infirmières intégrée à la Croix-Rouge. Au cours du repli des Armées blanches elle tombe aux mains de la Tcheka qui l'exécute d'une balle dans la nuque.Le 9 janvier 1992 le procureur de l'oblast d'Omsk réhabilite Maria Botchkareva, annulant la décision de la tcheka du gouvernement d'Omsk du 15 mai 1920.

Pages équivalentes