Armand Petitjean (1884-1970)

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :30-05-1884
Mort :1970
Note :
Ingénieur commercial. - Élève de l'Institut commercial des industriels du Hainaut, Mons, Belgique. - Président de l'Association des ingénieurs commerciaux de l'Institut commercial des industriels du Hainaut. - Fondateur de la maison Lancôme (en février 1935)
ISNI :ISNI 0000 0000 0081 4689

Ses activités

Auteur du texte3 documents

  • La Concurrence internationale et les sympathies françaises en Amérique latine

    Description matérielle : In-16, 31 p.
    Description : Note : Petite collection France-Amérique. 5
    Édition : Paris : France-Amérique , 1918

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36568049k]
  • La concurrence internationale et les sympathies françaises en Amérique latine

    Description matérielle : In-16, 32 p.
    Édition : Paris : Impr. Nationale , 1918

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34043214q]
  • Institut commercial des industriels du Hainaut à Mons, 23 mai 1913. Allocution... aux élèves... au sujet de leur future carrière... par... Armand Petitjean,...

    Description matérielle : In-8°, 16 p.
    Édition : Mons : L. Dequesne , (1913)
    Autre auteur du texte : Institut commercial des industriels du Hainaut

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb339164185]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Institut commercial des industriels du Hainaut à Mons, 23 mai 1913. Allocution aux élèves au sujet de leur future carrière / par Armand Petitjean, [1913]
  • BN Cat. gén.

Biographie Wikipedia

  • À ne pas confondre avec Armand Petitjean (1913-2003), son fils, écrivain et philosophe.Armand Petitjean (né en 1884 à Saint-Loup-sur-Semouse dans la Haute-Saône, mort en 1969) est le créateur le 21 février 1935 de la marque de cosmétiques Lancôme, aujourd'hui propriété du Groupe L'Oréal.Né dans une famille des distillateurs, il se lance d'abord dans le commerce avec l'Amérique du Sud, habitant notamment à Santiago (Chili). Militaire pendant la Première Guerre mondiale, le secrétaire général du ministère des affaires étrangères Philippe Berthelot lui permet d'échapper aux tranchées. Collaborateur du parfumeur François Coty, il s'y découvre un nez. À la mort de ce dernier en 1934, il crée Lancôme, qui connaît vite un grand succès. Son refus des innovations marketing contribuera aux difficultés de la marque à la fin des années 1950. Il cède l'entreprise à son fils Armand Marcel en 1961, qui la vendra en 1964 à L'Oréal.Il est décoré en 1956 de la Grande Médaille d'Honneur de la Ville de Paris.

Pages équivalentes