Mines ParisTech

Pays :France
Langue :français
Création :19-03-1783
Site Web :http://www.mines-paristech.fr
Adresse :60 boulevard Saint-Michel, 75272, Paris Cedex 06.
Note :
D. 91-1033 du 8 octobre 1991 relatif à l'École nationale supérieure des mines de Paris
Domaines :Sciences de la Terre
Autres formes du nom :École des mines. Paris
École nationale des mines. Paris
École nationale supérieure des mines. Paris
Voir plus

Ses activités

Éditeur scientifique38 documents2 documents numérisés

Contributeur1 document

  • École des mines

    1783, bicentenaire, exposition "Connaître l'École des mines", [Paris] 1983]

    Description matérielle : 16 p.-[7] f.
    Édition : Paris : École des mines , 1983

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34712419b]

Autre2 documents

  • Périodique : Mines (Paris. 1966)

    1re année (1966) -

  • Cartes. Allemagne-Autriche. Grèce. Hongrie. Italie. Norvége. Pologne-Roumanie. Suède. Tchecoslovaquie. U.R.S.S. Yougoslavie

    Description matérielle : 12 flles n. p. : de formats divers reliées in-4°
    Édition : Paris : Ministère des Travaux Publics, Ecole Nationale Supérieure des Mines , Bureau de documentation minière 1938
    Autre : France. Ministère des travaux publics (1839-1853)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40608105f]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Mines ParisTech

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Voir aussi

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Lettre (Mines ParisTech), 144, 2012
  • JO 1991-10-10

Autres formes du nom

  • École des mines. Paris
  • École nationale des mines. Paris
  • École nationale supérieure des mines. Paris
  • ENSMP

Biographie Wikipedia

  • L'École nationale supérieure des mines de Paris, aussi connue sous le nom de Mines ParisTech ou École des mines de Paris, d'ENSMP, de Mines Paris ou simplement les Mines) est fondée le 19 mars 1783 sur ordonnance du roi Louis XVI, dans le but de former des « directeurs intelligents » pour les mines du royaume. C'est l’une des plus anciennes et sélectives écoles d'ingénieurs françaises. Ses élèves et anciens élèves sont par tradition appelés « Mineurs ».À l’époque de sa fondation, l’exploitation des mines représentait l’industrie de haute technologie par excellence, où se retrouvaient toutes sortes de problèmes allant de la géophysique au génie des procédés en passant par la sécurité minière, la gestion économique et la stratégie géopolitique. Les compétences développées par l’école sont donc dès l’origine très diverses, et l’école a su évoluer au cours du temps pour devenir aujourd’hui une école dite « généraliste ».

Pages équivalentes