Jérusalem

Image non encore disponible
Pays :Islande
Note :
Proclamée capitale de l'Etat hébreu en 1950, par la Knesset

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • Israel. Central bureau of statistics. Jerusalem municipality. Census of population and housing 1967. East Jerusalem

    Description matérielle : In-4° (27 cm), pagination multiple, 2 cartes dépl. h.-t., couv. ill. en coul. [Ech. int. 1491-68]
    Description : Note : Bilingue anglais-hébreu
    Édition : Jerusalem : Central bureau of statistics , 1968
    Éditeur scientifique : Israël. Central bureau of statistics

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb330566974]
  • Jérusalem et les pourparlers de paix

    Description matérielle : 8 p.
    Description : Note : Br
    Édition : [Jérusalem] : [s.n.] , [ca 1973]

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35182241h]

Éditeur scientifique1 document

  • Yrwšalayim - ntwniym sṭaṭiysṭiyyim

    Description matérielle : 1 vol. (YG-221-[1]-XIV p.)
    Description : Note : En anglais et en hébreu
    Édition : Yrwšalayim = Jerusalem : ʿIyryat Yrwšalayim : Mkwn Yrwšalayim lḥeqer Yiśraʾel = Jerusalem institute for Israel studies , 5743, 1983. - Yrwšalayim = Jerusalem : ʿIyryat Yrwšalayim : Mkwn Yrwšalayim lḥeqer Yiśraʾel = Jerusalem institute for Israel studies , 5743, 1983 : מכון ירושלים לחקר ישראל , תשמ"ג, 1983
    Autre : Dafna Pelli, Ziva Wainshal (1938-....)
    Éditeur scientifique : Jerusalem institute for Israel studies

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb407773281]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • S.Y. 1983/84

Biographie Wikipedia

  • Jérusalem (ʒe.ʁy.za.lɛm) (ou Salem, également nommée Hiérosolyme ou Solyme en ancien français ; יְרוּשָׁלַיִם Yerushaláyim en hébreu [dénomination israélienne officielle] ; arabe : القدس al Quds ou اورشليم Ûrshalîm [dénomination israélienne officielle en arabe]) est une ville du Proche-Orient qui tient une place centrale dans les religions juive, chrétienne et musulmane.La ville tient également une place importante dans les sentiments nationaux israélien et palestinien. L’État d’Israël a fait de Jérusalem-ouest sa capitale en 1949 puis a fait de Jérusalem « réunifiée » sa capitale après la conquête de la partie est de la ville en 1967. Depuis, l'ensemble des pays du monde ont retiré leurs ambassades de la ville lui contestant ce choix. Pour la communauté internationale, Jérusalem-Est est considérée comme occupée. Jérusalem a été proclamée capitale de la Palestine en 1988, bien que les autorités palestiniennes n'y siègent pas. La communauté internationale défend toutefois le point de vue que le statut de la ville doit faire l'objet de négociations entre Israéliens et Palestiniens.La ville s’étend sur 200 km2 pour une population de 829 900 habitants en 2013. La ville, chef-lieu du district de Jérusalem, est très hétérogène : s’y mêlent de nombreuses religions, peuples, groupes socio-économiques. La partie nommée « vieille ville », entourée de remparts, est constituée de deux quartiers à dominante arabe, dits quartier chrétien et quartier musulman, ainsi que d’un quartier à dominante arménienne et d’un quartier à dominante juive.

Pages équivalentes