Association internationale pour la conscience de Krishna

Image non encore disponible
Adresse :2 rue Sambre-et-Meuse, 75010 Paris. Tél. 203.05.05.
Note :
Secte moderne d'influence hindoue fondée par Swami A.C. Bahktivedanta en 1966 et dont le siège se trouve aux U.S.A.
Autres formes du nom :AICK
International society for Krsna consciousness
ISKCON
Voir plus

Ses activités

Éditeur scientifique8 documents2 documents numérisés

Auteur du texte3 documents

  • Un Goût supérieur

    la cuisine traditionnelle de l'Inde

    Description matérielle : 234 p.
    Édition : Paris : Éditions Bhaktivedanta , 1983

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb347506584]
  • [Recueil. Documents d'information]

    Édition : Ermenonville : Association internationale pour la conscience de Krishna , 1970-

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36642811d]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Association internationale pour la conscience de Krishna

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Publ. Le Bahkti-yoga aujourd'hui

Autres formes du nom

  • AICK
  • International society for Krsna consciousness
  • ISKCON
  • Mouvement Hare Krisna

Biographie Wikipedia

  • L'association internationale pour la conscience de Krishna (International Society for Krishna Consciousness), couramment appelée par son acronyme anglais ISKCON (et dont les membres sont communément appelés « Hare Krishna » à cause du mantra chanté par ses adeptes) est un courant de l'hindouisme qui s'inscrit dans le mouvement de la bhakti, dédié au seigneur Krishna – considéré par le fondateur et les adeptes comme Dieu, la Personne Suprême . Les croyances de l'organisation pour la conscience de Krishna sont une expression particulière du Vaishnavisme (Gaudiya Vaishnav), basé sur la Bhagavad Gita et le Śrīmad Bhāgavatam.Aujourd'hui, ISKCON est une confédération planétaire de plus de 400 centres, incluant 60 communautés agricoles, aspirant à l'autosuffisance dans une certaine mesure, 50 écoles (dont une « École libre » à Londres financée par l’Éducation nationale anglaise, le « Department of Education » depuis septembre 2011) et 90 restaurants. Dans les récentes décennies l'expansion la plus rapide du mouvement en termes numérique a été en Europe de l'Est (surtout depuis la disparition de l'Union soviétique) et en Inde.

Pages équivalentes