Bureau des longitudes. France

Pays :France
Langue :français
Création :25-06-1795
Site Web :http://www.bureau-des-longitudes.fr/
Adresse :23 quai de Conti, 75006, Paris.
Note :
Sous la tutelle du Ministère de l'éducation nationale ; institué par la Convention nationale, L. du 7 messidor an III (25-06- 1795) ; organisation actuelle fixée par le D. du 08-01-1970, revue par le D. du 02-06-1998
Domaines :Astronomie

Ses activités

Auteur du texte61 documents

Éditeur scientifique11 documents2 documents numérisés

  • Annuaire pour l'an 1869

    avec des notices scientifiques

    Description matérielle : 612 p.
    Description : Note : Comprend : "Notice sur la constitution de l'univers" / M. Delaunay ; "Etude spectrale des protubérances solaires" / M. Janssen
    Édition : Paris : Gauthier-Villars , 1868

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37253479t]
  • Conférence internationale de l'heure. Paris, octobre 1912

    Description matérielle : In-4° (28 cm), 286 p.
    Description : Note : Bureau des longitudes
    Édition : Paris : Gauthier-Villars , 1912
    Auteur du texte : Conférence internationale de l'heure (1912 ; Paris)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33879363h]
  • André Gougenheim

    1902-1975

    Description matérielle : 12 p.
    Description : Note : 1977 d'après la déclaration de dépôt légal
    Édition : [Paris] : [Bureau des longitudes] , [1977]
    Auteur du texte : Henri Lacombe (1913-2000)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34591116j]
  • Ephémérides aéronautiques...

    Description matérielle : In-4°, fig., cartes
    Description : Note : Mensuel
    Édition : Paris : Blondel La Rougerie

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb338677063]
  • Bureau des longitudes. Ephémérides nautiques

    Édition : [S. l. n. d. ?]

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33274715h]

Autre1 document

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Bureau des longitudes. France

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Biographie Wikipedia

  • Le Bureau des longitudes est une académie de 13 membres et 32 correspondants (astronomes, géophysiciens et physiciens), travaillant dans leurs propres laboratoires, qui garantissent et définissent les missions de service public confiées à l’Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides.Le Bureau des longitudes a été fondé par l'abbé Grégoire le 25 juin 1795 (7 messidor an III). Les principaux buts étaient de résoudre les problèmes astronomiques liés à la détermination de la longitude en mer, stratégique à l’époque (son nom vient de cette activité), de calculer et publier les éphémérides (la Connaissance des Temps) et un annuaire « propre à régler ceux de la République », d’organiser des expéditions scientifiques dans les domaines géophysiques et astronomiques et d’être un comité consultatif pour certains problèmes scientifiques. L'Observatoire de Paris était placé sous la tutelle du Bureau des Longitudes de 1795 à 1854.Depuis sa fondation, la structure et les activités du Bureau des longitudes ont considérablement changé. La structure initiale était un comité de dix scientifiques : Joseph-Louis Lagrange, Pierre-Simon de Laplace, Pierre Méchain, Joseph Jérôme Lefrançois de Lalande, Jean-Dominique Cassini, Jean-Baptiste Joseph Delambre, Jean-Charles de Borda, Louis Antoine de Bougainville, Jean-Nicolas Buache et Noël Simon Caroché. Cinq autres membres furent adjoints pour les calculs. En 1802 le Service des Calculs fut fondé et fut chargé du calcul des éphémérides.La structure de ce service a été remaniée plusieurs fois et en 1961, André Danjon et Jean Kovalevsky créèrent un laboratoire de recherche moderne, remplaçant l’ancien service des calculs, lequel devint le Service des Calculs et de Mécanique Céleste du Bureau des longitudes, devenu en 1998 Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE) au sein de l’Observatoire de Paris.

Pages équivalentes