Suisse. Armée

Image non encore disponible
Pays :Suisse
Autres formes du nom :Suisse. Armee (allemand)
Suisse. Esercito (italien)

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Suisse. Armée

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • G.K.D.

Autres formes du nom

  • Suisse. Armee (allemand)
  • Suisse. Esercito (italien)

Biographie Wikipedia

  • L'Armée suisse est une armée de milice encadrée de militaires professionnels. Équipée de systèmes d'armement et d'équipements modernes, sophistiqués et bien entretenus, elle a pour mission d'assurer la défense du territoire suisse, la sauvegarde des conditions d'existence de la Suisse et de contribuer à la promotion de la paix à l'étranger. De par sa politique de neutralité, la Suisse s'efforce de maintenir une défense aussi autonome que possible, bien que le Rapport de politique de sécurité 2000, intitulé Sécurité par la coopération ait ouvert la voie à une coopération accrue avec l'étranger, notamment en matière de participation à des exercices communs. Sa devise est Sécurité et liberté.La doctrine militaire s'articule dans le cadre d'une coopération plus ou moins explicite avec les pays limitrophes, doctrine du pas de vide militaire qui vise à éviter que la Suisse ne devienne le ventre mou d'une Europe soumise à une invasion massive. Toutefois les menaces militaires ont changé, notamment avec la chute de l'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS), ce qui a forcé l'Armée suisse à effectuer une série de réformes, telles que la décision, prise en mai 2011 de mettre hors service les batteries Bison et les pièces d'artillerie de forteresse.L'Armée suisse est classée 39e armée selon la liste des armées nationales par effectif.

Pages équivalentes