Ordre des Chartreux

Image non encore disponible
Création :1084
Adresse :Maison-mère : Grande Chartreuse, Saint-Pierre-de-Chartreuse, 38380 Saint-Laurent-du-Pont.
Note :
Ordre contemplatif et érémitique, constitué à partir de la Grande Chartreuse, fondée en 1084 par saint Bruno. A partir de 1115 de nouveaux ermitages furent créés sur ce modèle, qui suivront des "Coutumes", achevées en 1127 par le prieur Guigues, règle écrite complétée plusieurs fois ensuite. A l'origine les maisons furent autonomes, puis une centralisation sous la direction de la Grande Chartreuse apparut en 1140, date de réunion du premier chapitre général. L'ordre connut sa plus grande expansion au XVIe siècle avec 190 chartreuses. Il en reste 20 en l'an 2001
Domaines :Religion
Autres formes du nom :Carthusian
Certosini
Chartreux
Voir plus

Ses activités

Auteur du texte76 documents1 document numérisé

  • Antiphonaire à l'usage des Chartreux

    Description matérielle : 559 p. : 31 x 20 cm
    Description : Note : Titre établi à partir de la fête "In solemnitate Sancti Patri nostri Brunonis". - Réunit : "[Proprium de tempore]", p. 1 ; "Incipit proprium sanctorum" ("In Cathedra Sancti Petri Romae", p. 369 ; "In Conversione Sancti Pauli apostoli", p. 372 ; "In Purificatione Beatissimae semper Virginis Mariae", p. 378 ; "In solemnitate S. Joseph patriachae", p. 384 ; "In Annuntiatione Beatissimae semper Virginis Mariae", p. 386 ; "In festo S. Hugon. episcopi Gratianopolitani", p. 396 ; "In festo S. Marci evangelistae", p. 398 ; "In festo Sancti Petri martyris", p. 402 ; "In festo SS. apostolorum Philippi et Jacobi", p. 404 ; "In Inventione Sanctae Crucis", p. 406 ; "Commune plurimorum martyrum tempore Paschali", 418 ; "In nativitate Sti Joannis Baptistae", p. 422 ; "In solemnitate apostolorum SS. Petri et Pauli", p. 430 ; "In solemnitate Beatissimae Mariae Magdalenae", p. 434 ; "In Transfiguratione Domini", p. 440 ; "In Decollatione S. Joannis Baptistae", p. 449 ; "In solemnitate Nativitatis Beatissimae semper Virginis Mariae [matris] Domini nostri", p. 451 ; "In Exaltatione Sanctae Crucis", p. 457 ; "In solemnitate Sancti Michaelis archangeli", p. 459 ; "In solemnitate Sancti Patri nostri Brunonis", p. 467 ; "In festo 11. millium virginum", p. 469 ; "In solemnitate Omnium Sanctorum", p. 473 ; "In solemnitate Dedicationis ecclesiae", p. 477. - [Commune sanctorum] ("Commune apostolorum", p. 482 ; "Commune plurimorum martyrum", p. 491 ; "Commune unius martyris", p. 501 ; "Commune unius confessoris episcopi", p. 511 ; "Commune unius confessoris non episcopi", p. 519 ; "Commune virginum", p. 523 ; "Commune unius nec virginis nec martyris", p. 531). - "Tonorum differencia", p. 537 ; "Communes commemorationes", p. 539 ; "Dominicis diebus et festis virginum", p. 541 ; "Dominicis diebus et festis apostolorum", p. 543 ; "Feria secunda", p. 545 ; "Feriale et festis 3 lectionum et tempore paschali", p. 546 ; "Tempore Pascali in nativitate sup. (?) Sanctissimi Domini nostri Christi", p. 549 ; "In solemnitatibus Beatissimae semper Virginis Mariae", p. 551 ; "In festo S. Joannis Baptistae et Sanctae Crucis", p. 553 ; "Canticum Sanctorum Ambrosii et Augustini", p. 555 ; "Ea que suis in locis fuerunt omissa", p. 557
    Notation carrée à l'encre rouge sur portée de quatre lignes à l'encre noire. - Clés : Ut 4 ; Ut 3 ; Ut 2 ; Fa 4 ; Fa 3 ; Fa 2. - Intiales et titres des fêtes et des différentes heures à l'encre rouge. - Chaque page est encadrée par un filet à l'encre rouge. - Nombreux marques pages et tranche rouge
    Ancien possesseur : Grande Chartreuse

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb422150057]
  • Coutumes de Chartreuse

    Description matérielle : 1 vol. (338 p.)
    Description : Note : Texte latin et trad. française en regard. - Éd. et trad. par dom Maurice Laporte d'après : "Les Institutions monastiques au XIIe s. : à propos des “Coutumes de Chartreuse”..." / Jacques Dubois, O.S.B., dans : "Revue d'histoire de l'Église de France", 72 (1986), p. 209-244. - Index
    Édition : [Paris] : Éd. du Cerf , 1984
    Rédacteur : Guigues Ier (prieur de Chartreuse, 1083?-1136)
    Éditeur scientifique : Maurice Laporte (1907-1990)

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb347711917]
  • Antiphonarium dinnum, ad usum ordinis Cartusiensis, cum psalmis...

    Description matérielle : In-fol.
    Description : Note : A la suite des psaumes on trouve les hymnes ; les uns et les autres avec titre et pagination partie
    Édition : Correriae Cartusiae : A. Fremon , 1689

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb368209819]
  • Antiphonarium diurnum, ad usum ordinis Cartusiensis, cum psalmis...

    Description matérielle : In-fol.
    Édition : Correriae Cartusiae : A. Fremon , 1689

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36820982n]
  • Breuiarium Cartusiense

    Description : Note : 7 février 1522, n. st. (« secundum supputationem » Romanam à l'explicit)
    Sources : Renouard, ICP, III, 279
    Sources : Bohatta, Breviere, 1322
    Édition : Paris : Thielman Kerver , 7 février 1522
    Imprimeur-libraire : Thielman Kerver (14..-1522)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41877462s]

Éditeur scientifique3 documents1 document numérisé

  • Ensemble des textes sacrés pour les religions juive et chrétienne, écrits par des auteurs différents, à des époques différentes, est traditionnellement divisé en "Ancien" et "Nouveau" Testament par les chrétiens. Le canon hébraïque ne reconnaît que les 39 livres de l'"Ancien" Testament. Le canon catholique reconnaît 45 livres dans l'"Ancien" Testament (en comptant les livres de la version grecque des Septante) et 27 livres dans le "Nouveau" Testament. Le canon protestant reconnaît 39 livres dans l'"Ancien" Testament (comme le canon hébraïque) et 27 pour le "Nouveau" Testament

    Bible avec Ordre des Chartreux comme éditeur scientifique

  • Contemplatif, que cherches-tu ?

    Description matérielle : 63 p.
    Description : Note : Contient un choix de textes de divers auteurs. - Bibliogr., 1 p.
    Édition : Paris : H. Labat , 1990
    Auteur du texte : André Ravier (1905-1999)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb362101528]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Ordre des Chartreux

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Voir aussi

  • Monastère fondé en juin 1084 par saint Bruno pour y mener une vie érémitique, en un lieu offert par saint Hugues, évêque de Grenoble, sur le territoire de la paroisse Saint-Pierre de Chartreuse. Le monastère devint bientôt chef de l'ordre des Chartreux. - Les religieux en furent expulsés du 17 octobre 1792 au 27 avril 1816. Puis du 29 avril 1903 au 21 juin 1940 ; lors de cette période les religieux se réfugièrent à Farneta (Toscane) d'où furent traitées les affaires de l'ordre. La vie religieuse reprit définitivement à Saint-Pierre-de-Chartreuse en 1947

Thèmes en relation

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Annu. cathol. 2000, p. 561
    Annu. pontificio. 2001, p. 1238
    Dictionnaire historique des ordres religieux / Agnès Gerhards, 1998
  • CORELI

Autres formes du nom

  • Carthusian
  • Certosini
  • Chartreux
  • OC
  • Ordo Cartusiensis (latin)

Biographie Wikipedia

  • L'Ordre des Chartreux est un ordre religieux contemplatif à vœux solennels, de type semi-érémitique, fondé en 1084 par saint Bruno et six compagnons (quatre clercs et deux laïcs). Il prend son nom du massif de la Chartreuse, au nord de Grenoble, situé sur la commune de Saint-Pierre-de-Chartreuse dans l'Isère, où ils se sont établis près de l'actuel monastère de la Grande-Chartreuse. Plus récemment, inspiré par la spiritualité de l'Ordre des Chartreux, a été fondé aussi la Famille monastique de Bethléem, de l'Assomption de la Vierge et de saint Bruno.

Pages équivalentes