Allemagne. Geheime Staatspolizei. 1871-1945

Image non encore disponible
Pays :Allemagne avant 1945
Langue :allemand
Création :1933
Fin d'activité :1945
Note :
Gestapo : acronyme de Geheime Staatspolizei. - Police secrète d'État allemande, la Gestapo constitua à partir de 1939 le 4ème département de l'Office central de la sécurité du Reich, le RSHA
Autres formes du nom :Allemagne. Gestapo (1871-1945)
Geheime Staatspolizei. Allemagne (1871-1945)
Gestapo. Allemagne (1871-1945)

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • La Gestapo contre le Parti communiste

    rapports sur l'activité du P.C.F. (décembre 1940-juin 1941)

    Description matérielle : 234 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. 231-232
    Édition : Paris : Éd. sociales : [diffusion] Messidor , 1984
    Autre : Gilbert Badia (1914-2004)
    Éditeur scientifique : Roger Bourderon, Germaine Willard

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb366075934]
  • Die Lageberichte der geheimen Staatspolizei über die Provinz Hessen-Nassau 1933-1936

    Description matérielle : 2 vol., XXXVI-986 p. ; 23 cm.
    Description : Note : Bibliogr. p. 948-953. Index. - . 1), Acq. 86-13367 (vol. 2)
    Édition : Köln : Böhlau , 1986.
    Éditeur scientifique : Thomas Klein

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36624972z]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Allemagne. Geheime Staatspolizei (1871-1945)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : GKD, 1999-05
  • Ouvrages de reference : Mourre
  • Catalogues de la BnF : Deutschland / Geheime Staatspolizei ; GKD, 1994-05

Autres formes du nom

  • Allemagne. Gestapo (1871-1945)
  • Geheime Staatspolizei. Allemagne (1871-1945)
  • Gestapo. Allemagne (1871-1945)

Biographie Wikipedia

  • La Gestapo, acronyme tiré de l’allemand Geheime Staatspolizei signifiant « Police secrète d'État », était la police politique du Troisième Reich. Fondée en Prusse par Hermann Göring, son pouvoir s'étendit ensuite, sous l'impulsion d'Heinrich Himmler, à l'ensemble du Reich, puis aux territoires envahis par l'Allemagne au cours de la Seconde Guerre mondiale. Intégrée au Reichssicherheitshauptamt de Reinhard Heydrich, elle fut dirigée par Heinrich Müller de 1934 à 1945. Chargée de lutter contre les opposants internes ou externes, réels ou supposés, puis contre les adversaires du régime nazi ou les résistants dans les pays occupés, elle fut synonyme de terreur et d'arbitraire en Allemagne, puis dans une grande partie de l'Europe. Elle joua un rôle essentiel dans l'extermination des Juifs d'Europe, notamment via son Amt B4, dirigé par Adolf Eichmann.Active jusqu'aux derniers jours du régime nazi, elle fut condamnée en tant qu'organisation criminelle lors du procès de Nuremberg.

Pages équivalentes