Pedro Rodríguez de Campomanes (1723-1802)

Image non encore disponible
Pays :Espagne
Langue :espagnol; castillan
Sexe :masculin
Naissance :Tineo, Espagne, 01-07-1723
Mort :Madrid, 03-02-1802
Note :
A aussi traduit de l'arabe en espagnol
Écrivain, diplomate, homme politique
Autres formes du nom :Pedro Rodríguez de Campomanes (1723-1802)
Pedro Rodríguez Campomanes (1723-1802)
Pedro Rodríguez Campomanes y Sorriba (comte de, 1723-1802)
ISNI :ISNI 0000 0003 5678 9234

Ses activités

Auteur du texte27 documents

  • Antiguëdad marítima de la república de Cartago, con el periplo de su general Hannon, traducido del griego e ilustrado por D. Pedro Rodríguez Campomanes,...

    Description matérielle : 2 parties en 1 vol. in-4°
    Édition : Madrid : P. de Soto , 1756

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb312334129]
  • Apéndice a la educacion popular

    Édition : Madrid , 1775. In-8

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb317150991]
  • Apéndice a la Educacion popular

    Description matérielle : 4 vol.
    Description : Note : Par Pedro Rodríguez de Campomanes, d'après Palau y Dulcet. - Contient des discours de Miguel Álvarez Osorio y Redín et de Francisco Martínez de Mata. - Fait suite à : "Discurso sobre la educacion popular", du même auteur
    Sources : CG, CLIV, 235
    Imprimeur-libraire : Antonio de Sancha (1720-1790)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36126777r]
  • Apendice á la Educación popular...

    Description matérielle : 4 vol. in-8°
    Description : Note : Par Pedro Rodríguez, comte de Campomanes, d'après Palau y Dulcet
    Édition : Madrid : impr. de A. Sancha , 1775

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31233413n]

Éditeur scientifique1 document

  • Cinque nuovi decreti interessantissimi di S. M. Cattolica compilati dal celebre D. Pedro Rodriguez di Campomanes

    Description matérielle : XXVII-44 p.
    Édition : , 1767
    Auteur du texte : Charles III (roi d'Espagne, 1716-1788), Espagne

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39339261p]

Traducteur1 document

Autre2 documents

  • Apendice à la educacion popular...

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33243889g]
  • Avis de M. le procureur général du conseil souverain de Castille (Don Pedro Rodriguez Campomanès), sur l'asile demandé en Espagne par les Jésuites chassés de France. (11 juillet 1764.)

    Description matérielle : In-8 °. Pièce
    Édition : (S. l. n. d.,)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36345492b]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Pedro Rodríguez de Campomanes (1723-1802)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Epistolario / Pedro Rodriguez de Campomanes, 1983
    Dissertaciones históricas des orden y cavalleria de los Templarios / Pedro Rodríguez Campomanes, 1975
  • Ouvrages de reference : Espasa Calpe
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Rodríguez Campomanes y Sorriba, Pedro

Autres formes du nom

  • Pedro Rodríguez de Campomanes (1723-1802)
  • Pedro Rodríguez Campomanes (1723-1802)
  • Pedro Rodríguez Campomanes y Sorriba (comte de, 1723-1802)

Biographie Wikipedia

  • Pedro Rodríguez de Campomanes, ministre espagnol, né dans les Asturies le 1er juillet 1723, mort le 3 février 1802 à Madrid.En 1760, il a été ministre des Finances. En 1762, il a été nommé par Charles III fiscal du conseil de Castille. En 1788, sous Charles IV, il fut président de ce conseil et ministre. Pendant son administration, il s'efforça de relever le commerce et l'industrie; mais les intrigues de Floridablanca, favori de Charles IV, le firent disgracier en 1788. En 1763, il est devenu membre de la Real Academia Española (Académie royale de la langue espagnole), et en 1764, il a obtenu la présidence de la Real Academia de la Historia (Académie royale de l'histoire).Campomanès a publié plusieurs ouvrages sur l'économie politique et sur l'administration de l'Espagne, ainsi que des Recherches sur Carthage, avec une traduction 1756.

Pages équivalentes