Ingrid Bergman (1915-1982)

Pays :Suède
Langue :anglais
Sexe :féminin
Naissance :Stockholm (Suède), 29-08-1915
Mort :Londres (Grande-Bretagne), 29-08-1982
Note :
Actrice. - Épouse de : Linström, Peter et Rossellini, Roberto
Domaines :Audiovisuel
ISNI :ISNI 0000 0001 1028 7904

Ses activités

Acteur60 documents2 documents numérisés

Auteur du texte3 documents

  • Contenu dans : Ingrid Bergman, 1915-1982

    Entretien d'Ingrid Bergman et de John Kobal. - [1]

    Description matérielle : 1 vol. (527 p.)
    Description : Note : Contient des textes trad. de l'anglais. - Contient : "Entretien d'Ingrid Bergman et de John Kobal", d'après "Les gens parlent" / J. Kobal, Aurum press, 1986. - Bibliogr. p. 521. Filmogr. p. 525-526
    Édition : Arles : Actes Sud ; [Lyon] : Institut Lumière , impr. 2013
    Auteur du texte : John Kobal (1940-1991)

    [catalogue]
  • Ma vie

    Description matérielle : 667 p.
    Édition : Paris : le Livre de poche , 1982
    Contributeur : Alan Burgess (1915-1998)
    Autre : Éric Diacon

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34731481x]
  • Ma vie

    Description matérielle : 595 p.-[32] p. de pl.
    Description : Note : Filmogr. p. 577-595
    Édition : Paris : Fayard , 1980
    Contributeur : Alan Burgess (1915-1998)
    Autre : Éric Diacon

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34640511t]

Voix parlée2 documents

  • Casablanca

    original motion picture soundtrack, available for the first time, over an hour of music, plus original film dialogue excerts featuring Humphery Bogart, Ingrid Bergman... [et al.]

    Description matérielle : 1 disques compact : ADD
    Description : Note sur l'enregistrement : 19820125. - 19820802
    Édition : [Europe] : Sony music entertainment ; [France] : distrib. Sony music entertainment , [DL 2010]
    Enregistrement : 1982-01-25 - 1982-08-02
    Compositeur : Max Steiner (1888-1971)
    Voix parlée : Humphrey Bogart (1899-1957)
    Orchestre : Warner Bros orchestra

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42178929h]
  • Notorious ; Lifeboat

    Description matérielle : 2 disques compacts (2 h)
    Description : Note : Enregistrements remastérisés, provenant des archives de : "The Lux radio theatre" et "The Screen Director's Playhouse"
    Note sur l'enregistrement : us. - 19480126. - 19501116
    Édition : Cedar Knolls (NJ) : Radio Spirits , P 2002
    Enregistrement : 1948-01-26 - 1950-11-16 - États-Unis
    Auteur du texte : Alfred Hitchcock (1899-1980)
    Voix parlée : Tallulah Bankhead (1903-1968), Jeff Chandler (1918-1961), Joseph Cotten (1905-1994)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41275213h]

Chant1 document

Auteur de lettres1 document

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Ingrid Bergman (1915-1982)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Ma vie / par Ingrid Bergman ; [avec la collaboration d'] Alan Burgess ; traduit de l'anglais par Éric Diacon, 1980
  • Boussinot

Biographie Wikipedia

  • Ingrid Bergman, née le 29 août 1915 à Stockholm, Suède et morte le 29 août 1982 à Londres, Royaume-Uni, est une actrice suédoise.Ingrid Bergman a déjà tourné quelques films en Suède lorsque le producteur David O. Selznick lui propose en 1939 de reprendre le rôle principal du remake américain d'Intermezzo, ce qui la fait connaître dans son pays. Sa carrière internationale est lancée et sa popularité s'accroit de films en films : Casablanca, Pour qui Sonne le Glas, Hantise (qui lui vaut l’Oscar de la meilleure actrice) et Jeanne d'Arc en font la star mondiale la plus désirée et la mieux rémunérée.Ingrid Bergman connaît son apogée avec trois films d'Alfred Hitchcock : La Maison du docteur Edwardes, Les Enchaînés et Les Amants du Capricorne.Elle fait scandale lorsqu'elle part rejoindre le metteur en scène Roberto Rossellini, laissant derrière elle son mari et sa fille, pour tourner Stromboli. Les attaques conjointes de groupements religieux, d'associations féministes et même de politiciens la font bannir du cinéma américain pendant sept ans. En 1956, elle tourne à Paris avec Jean Renoir dans Elena et les Hommes, puis à Londres dans Anastasia, qui lui vaudra un deuxième Oscar.Ingrid Bergman est entrée dans l’histoire du cinéma comme l’une de ses plus grandes actrices. En 1999, l’American Film Institute, dans son classement AFI’s 100 Years… 100 Stars, l’a placée au quatrième rang du panthéon des plus grandes actrices du cinéma américain.

Pages équivalentes