Kenneth Fearing (1902-1961)

Pays :États-Unis
Langue :anglais
Sexe :masculin
Naissance :1902
Mort :1961
Note :
Romancier. - Poète
ISNI :ISNI 0000 0001 0876 1072

Ses activités

Auteur du texte10 documents

  • Afternoon of a pawnbroker

    Description : Note : Copyright 1943
    Édition : New York, Harcourt, Brace and C° , (s. d.). In-8° (220 x 145), X-49 p. [Don 338017] -XcP- .2907.

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb320969500]
  • The big clock

    Description matérielle : 1 vol. (XVII-175 p.)
    Édition : New York : New York review books , 2006
    Préfacier : Nicholas Christopher

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41261058r]
  • Clark Gifford's body

    Description matérielle : 1 vol. (XX-285 p.)
    Édition : New York : New York review books , 2007
    Préfacier : Robert Polito

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41370535m]
  • Complete poems

    Description matérielle : LXIII-310 p.-[1] f. de front.-[1] p. de pl.
    Description : Note : Notes bibliogr. Index
    Édition : Orono (Me.) : the National poetry foundation , 1994

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37004049n]
  • Le Grand horloger

    Description matérielle : XXI-269 p.-[6] f.
    Édition : Genève : Édito-service ; [Évreux] : [diffusion le Cercle du bibliophile] , [cop. 1973]
    Éditeur scientifique : Francis Lacassin (1931-2008)
    Traducteur : Boris Vian (1920-1959)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35212518j]

Auteur adapté5 documents

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Kenneth Fearing (1902-1961)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Le Grand horloger / K. Fearing

Biographie Wikipedia

  • Kenneth Fearing (né le 28 juillet 1902 à Chicago – mort le 26 juin 1961 à Manhattan) est un poète et romancier américain et un des rédacteurs initiaux du Partisan Review. Le critique littéraire Macha Rosenthal (en) l'a appelé .

Pages équivalentes