Georges Gémiste Pléthon (1355?-1452)

Image non encore disponible
Langue :grec ancien (jusqu'à 1453)
Sexe :masculin
Naissance :Constantinople, 1355
Mort :Mistra, 26-06-1452
Note :
Philosophe et humaniste byzantin. - Fondateur de l'Académie platonicienne de Florence
Autres formes du nom :Geṓrgios Gemistós Plí̄thōn (1355?-1452)
Γεώργιος Γεμιστός Πλήθων (1355?-1452)
Georgius Gemistus Pletho (1355?-1452)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0004 4515 496X

Ses activités

Auteur d'une version des : 1 document

  • Oracles relevant de la gnose païenne dont le texte grec n'est connu que partiellement (186 fragments dans l'éd. Budé et 16 douteux) à travers quelques auteurs païens et chrétiens. Premier recueil dû à Gémiste Pléthon, au XVe s. ; traduction latine attribuée à Marsile Ficin. - Ms connus de la traduction latine : Biblioteca Medicea Laurenziana, Florence (Codex Laurentianus XXXVI, 35) ; Biblioteca apostolica vaticana, Rome (Codex Ottobonianus, lat. 2966)

Auteur du texte39 documents

  • Traité historique composé essentiellement à partir d'extraits de Diodore de Sicile et de Plutarque mais aussi d'Appien, Démosthène, Diogène Laerce. - Raconte les événements de 362 à 339 av. J.C.. - Ms : Biblioteca nazionale Marciana (Gr. 406, fol. 2r-25v, XVe s.)

  • ♦ περὶ ὧν Αριστοτέλης πρὸς Πλάτωνα διαφέρεται

    Description : Note : Première édition parisienne, suit l'édition princeps de Venise (Girolamo Scoto, 1540)
    Sources : Renouard, Imprimeurs, V, n° 106
    Édition : Paris : Émonde Toussain, veuve de Conrad Néobar , Mars 1541
    Imprimeur-libraire : Émonde Toussain (15..-1548)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43983478v]
  • Contenu dans : Xenophontis omissa : quae et graeca gesta appellantur

    De iis quae post pugnam ad Mantineam gesta sunt. - [3]

    Description matérielle : 156 f.
    Description : Note : Marque au titre et à la fin
    Sources : Renouard, "Annales de l'imprimerie des Alde", p. 41, n° 7
    Édition : , 1503

    [catalogue]
  • Contenu dans : Herodoti libri novem quibus musarum indita sunt nomina... Ad haec... Georgii Gemisti,... de iis quae post pugnam ad Mantineam gesta sunt, libri II. Una cum Joachimi Camerarii praefatione...

    De iis quae post pugnam ad Mantineam gesta sunt libri II.... - [1]

    Description matérielle : In-fol.
    Édition : Basileae : in officina Hervagiana , 1541

    [catalogue]
  • Contenu dans : Herodoti libri novem, quibus Musarum indita sunt nomina

    De iis quae post pugnam ad Mantineam gesta sunt, libri II. - [1]

    Description matérielle : In-fol., pièces limin. et 310 p.
    Édition : Basileae : in officina Hervagiana , 1541

    [catalogue]

Annotateur2 documents

  • Oracles relevant de la gnose païenne dont le texte grec n'est connu que partiellement (186 fragments dans l'éd. Budé et 16 douteux) à travers quelques auteurs païens et chrétiens. Premier recueil dû à Gémiste Pléthon, au XVe s. ; traduction latine attribuée à Marsile Ficin. - Ms connus de la traduction latine : Biblioteca Medicea Laurenziana, Florence (Codex Laurentianus XXXVI, 35) ; Biblioteca apostolica vaticana, Rome (Codex Ottobonianus, lat. 2966)

    Oracles chaldaïques avec Georges Gémiste Pléthon (1355?-1452) comme annotateur

  • Contenu dans : hoc est Sibyllina oracula

    Oracula magica Zoroastris. - [1]

    Description matérielle : [28]-791-[27]-127 p.
    Édition : Amstelodami : apud H. et viduam T. Boom , 1689
    Auteur présumé du texte : Julien le Théurge
    Annotateur : Michel Psellos (1018-1078)

    [catalogue]

Auteur du commentaire2 documents

  • Oracles relevant de la gnose païenne dont le texte grec n'est connu que partiellement (186 fragments dans l'éd. Budé et 16 douteux) à travers quelques auteurs païens et chrétiens. Premier recueil dû à Gémiste Pléthon, au XVe s. ; traduction latine attribuée à Marsile Ficin. - Ms connus de la traduction latine : Biblioteca Medicea Laurenziana, Florence (Codex Laurentianus XXXVI, 35) ; Biblioteca apostolica vaticana, Rome (Codex Ottobonianus, lat. 2966)

    Oracles chaldaïques avec Georges Gémiste Pléthon (1355?-1452) comme auteur du commentaire

  • Oracula magica...

    Description matérielle : In-8°
    Édition : Parisiis , 1607

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33992514r]

Auteur prétendu du texte1 document

  • Nicolaus Scutellius, O.S.A., as Pseudo-Pletho

    the Sixteenth-century treatise "Pletho in Aristotelem" and the scribe Michael Martinus Stella

    Description matérielle : 1 vol. (X-181 p.)
    Description : Note : Textes en latin et anglais. - Notes bibliogr.
    Édition : Firenze : L. S. Olschki , 2005
    Éditeur scientifique : John Monfasani
    Auteur présumé du texte : Nikolaus Scutellius (14..?-1542)

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40098836g]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Georges Gémiste Pléthon (1355?-1452)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Georgii Gemisti Plethonis contra scholarii pro Aristotele objectiones, 1988
  • Ouvrages de reference : GDEL
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Gémiste Pléton (Georges)
    BnF Service grec

Autres formes du nom

  • Geṓrgios Gemistós Plí̄thōn (1355?-1452)
  • Γεώργιος Γεμιστός Πλήθων (1355?-1452)
  • Georgius Gemistus Pletho (1355?-1452)
  • Giorgio Gemisto Pletone (1355?-1452)
  • Georges Gémiste Pléthon (1355?-1452)
  • Geṓrgios Gemistós Plí̄thōn (1355?-1452)
  • Γεώργιος Γεμιστός Πλήθων (1355?-1452)
  • Geṓrgios Gemistós Plḗthōn (1355?-1452)
  • Georgius Gemistus Pletho (1355?-1452)
  • Georgius Pletho (1355?-1452)
  • Georgius Gemistus Pletho (1355?-1452)
  • Pletho Gemistus (1355?-1452)
  • Georges Gémiste Pléthon (1355?-1452)
  • Geṓrgios Gemistós Plí̄thōn (1355?-1452)
  • Γεώργιος Γεμιστός Πλήθων (1355?-1452)
  • Geṓrgios Gemistós Plḗthōn (1355?-1452)

Biographie Wikipedia

  • Philosophe néo-platonicien, Georges Gémiste, dit Pléthon, en grec ancien Γεώργιος Γεμιστὸς Πλήθων (v. 1355 /1360 — 26 juin 1452), fut l’un des penseurs byzantins les plus originaux de son temps. Né entre 1355 et 1360, il fit d'abord ses études au sein de l'école platonicienne de Constantinople, puis en milieu cosmopolite à Andrinople, où enseignaient Chrétiens, Juifs et Musulmans, avant de revenir enseigner à Constantinople, où ses cours sur Platon firent scandale et faillirent lui valoir d’être arrêté pour hérésie. Mais l’empereur Manuel II Paléologue, qui était son ami et son admirateur, préféra l’exiler à Mistra, devenu un important centre intellectuel dans le despotat de Morée. Pléthon y développa le concept d’une filiation entre les Byzantins et les Grecs de l’Antiquité et rédigea entre 1415 et 1418, à l’intention de l’empereur Manuel et de son fils le despote Théodore, un vaste plan de réformes politiques, économiques, sociales et militaires fondées sur les textes de Platon. Membre de la délégation byzantine à titre de délégué laïc au concile de Florence (1437-1439) alors qu’il était déjà octogénaire, il donna dans cette ville de nombreuses conférences qui firent revivre la pensée platonicienne en Europe de l’Ouest. Durant ce séjour, il rencontra Cosme de Médicis, qui fonda une nouvelle Académie platonicienne ; cette école entreprit, sous la direction de Marsile Ficin, la traduction des œuvres complètes de Platon, les Ennéades de Plotin et divers autres ouvrages néo-platoniciens.De retour à Mistra, où il devait mourir le 26 juin 1452, il fut nommé au Sénat et devint magistrat de la ville. Il passa ses dernières années à enseigner, à écrire et à poursuivre la lutte qui l’opposait à Gennade II Scholarios, patriarche de Constantinople et défenseur d’Aristote.

Pages équivalentes

Georges Gémiste Pléthon (1355?-1452) dans la Bibliographie des éditions parisiennes du 16e siècle