Georgette Heyer (1902-1974)

Image non encore disponible
Pays :Grande-Bretagne
Langue :anglais
Sexe :féminin
Naissance :16-08-1902
Mort :04-07-1974
Note :
Auteur de romans historiques et policiers
ISNI :ISNI 0000 0000 8124 5173

Ses activités

Auteur du texte75 documents

  • Adorable Sophie

    Description matérielle : 1 vol. (428 p.)
    Édition : Paris : Milady romance , impr. 2012
    Traducteur : Charlotte Neveu

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb427610055]
  • Adorable Sophie, roman traduit de l'anglais par Charlotte Neveu

    Édition : Paris, Denoël ; (Saint-Amand, impr. de Clerc) , 1952. In-8°, 283 p., couv. en coul. 645 fr. [D. L. 1795-53] -XcR-
    Traducteur : Charlotte Neveu

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32245306x]
  • L'Amour n'est pas mon cousin("the Corinthian"), roman traduit de l'anglais par Jean Revermont

    Description : Note : L'Arabesque. - The Corinthian
    Édition : Paris, Denoël ; (Mayenne, impr. de Floch) , 1954. In-16, 291 p., couv. mobile en coul. 500 fr. [D. L. 347-55] -XcR-

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32245314j]
  • Arabella et le libertin

    Description matérielle : 1 vol. (345 p.)
    Édition : Paris : Éd. Harlequin , impr. 2007

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41198383x]
  • Arabella, roman, traduit par Alex Stoya

    Description : Note : Collection Nous deux. N° 62
    Édition : Paris, del Duca (Impr. de publications et périodiques Voltaire) , 1955. In-16, 224 p., couv. en coul. 175 fr. [D. L. 8631-55] -XcR-

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb322453078]

Contributeur1 document

  • Britain against Napoleon

    Édition : London, Faber and Faber ; (Paulton, printed by Purnell and sons) , 1942. In-8° (210 x 145), 372 p. [Don 337407] -VIIId-VIIIe-

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32497039x]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Georgette Heyer (1902-1974)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Voir aussi

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Le Maître de Trevellin / Georgette Heyer, 1951
    Meurtre d'anniversaire / Georgette Heyer, 1989
    Georgette Heyer : biography of a bestseller / Jennifer Kloester, 2011
  • Twentieth century romance and historical writers, 2nd ed.
    Oxford English lit.
    BLNA, 1997-04 : Heyer, Georgette, 1902-1974

Biographie Wikipedia

  • Georgette Heyer (née le 16 août 1902, morte le 4 juillet 1974) est un écrivain anglais de romances historiques, de romans policiers et de romans historiques.Sa carrière de romancière débute en 1921 lorsqu'elle imagine une histoire pour son jeune frère, dans le roman The Black Moth. En 1925, elle épouse George Ronald Rougier, un ingénieur des mines. Le couple vit plusieurs années au Tanganyika et en Macédoine avant de retourner en Angleterre en 1929. Après que son roman Ce merveilleux passé remporte un succès malgré sa parution durant la grève générale de 1926, elle estime que la publicité n'est pas si nécessaire. Jusqu'à la fin de sa vie, elle refuse d'accorder des interviews, confiant à un ami : .Georgette Heyer crée un nouveau genre de la romance : la romance historique et particulièrement son sous-genre . Elle s'inspire de l'œuvre de Jane Austen et se documente sur cette période pour que ses lecteurs puissent visualiser les scènes et l'époque. Pour s'assurer de l'exactitude des détails contenus dans ses romans, elle consulte tous les travaux de référence et conserve toutes les informations précises sur les aspects de la vie sous la Régence. Tandis que des critiques littéraires trouvent que ses romans comportent trop d'éléments inutiles, d'autres considèrent que le souci du détail est la principale qualité d'Heyer. Sa nature méticuleuse se retrouve également dans ses romans historiques ; elle recrée l'arrivée de Guillaume le Conquérant en Angleterre pour son roman The Conqueror (1931).Au début de 1932, Heyer rédige un roman d'amour et un roman policier chaque année. Son succès lui attire parfois des soucis avec les inspecteurs du fisc ainsi qu'avec les plagiaires. Heyer choisit de ne pas poursuivre devant les tribunaux les voleurs présumés mais essaie de multiples méthodes pour minimiser son taux d'imposition. Forcée de mettre de côté les travaux qu'elle appelle son œuvre maîtresse (une trilogie couvrant la maison de Lancastre) pour écrire des romans au succès commercial plus assuré, Heyer fonde finalement une société à responsabilité limitée afin d'administrer les droits de ses œuvres. Elle est accusée à plusieurs reprises de prélever un très large salaire pour elle-même et en 1966 elle vend la société et les droits de 17 romans à l'entreprise Booker-McConnell. Heyer continue d'écrire jusqu'à sa mort en juillet 1974 alors que 48 de ses romans sont encore régulièrement imprimés. Son dernier livre My Lord John (1975) paraît à titre posthume.

Pages équivalentes