Alfred Jeanroy (1859-1953)

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Mangiennes (Meuse), 05-07-1859
Mort :Paris, 04-03-1953
Note :
Philologue et historien. - Professeur de langue et littératures latines à la Faculté des lettres de Toulouse, puis de langue et littérature de l'Europe méridionale à la Faculté des lettres de Paris. - Membre de l'Institut, Académie des inscriptions et belles-lettres. - Docteur ès lettres
ISNI :ISNI 0000 0001 2281 1021

Ses activités

Auteur du texte63 documents1 document numérisé

  • Un sirventés contre Charles d'Anjou (1268), par M. A. Jeanroy,...

    Description matérielle : In-8° , 23 p.
    Description : Note : Extrait des "Annales du Midi", T. XV, année 1903
    Édition : Toulouse : E. Privat , 1903

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30651114n]
  • Histoire sommaire de la poésie occitane

    des origines à la fin du XVIIIe siècle

    [Reprod. en fac-sim.]
    Description matérielle : VIII-184 p.
    Description : Note : Notes bibliogr. . Index
    Édition : Genève : Slatkine ; [Paris] : [diff. Champion] , 1973

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb346945156]
  • Jongleurs et troubadours gascons des XIIe et XIIIe siècles

    Description matérielle : VIII-78 p.
    Description : Note : Index
    Édition : Paris : Champion , 1957

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37376138q]
  • Les origines de la poésie lyrique en France au Moyen Age ; suivies de textes inédits

    études de littérature française et comparée

    4e éd.
    Description matérielle : XXXI-540 p.
    Édition : Paris : H. Champion , 1969

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37395333q]
  • La poésie lyrique des troubadours

    [Reprod. en fac-sim.]
    Description matérielle : VIII-436-374 p.
    Description : Note : 2 tomes en 1 vol.. - Bibliogr. p. 326-436 (tome 1), p. 373-374 (tome 2)
    Édition : Genève : Slatkine reprints , 1999

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37548630j]

Éditeur scientifique50 documents3 documents numérisés

Préfacier13 documents3 documents numérisés

  • Texte satirique en prose, antérieur à 1450, sur les inconvénients du mariage et l'hypocrisie des femmes. - Ms : Bibl. mun., Rouen (Y. 20) ; Musée Condé, Chantilly ; Bibl. de Léningrad ; Cheltenham

    Quinze joies de mariage avec Alfred Jeanroy (1859-1953) comme préfacier

  • Roman courtois en deux parties : première partie commencée par Guillaume de Lorris vers 1230, en 4028 vers octosyllabiques, continuée par Jean de Meung, dernier quart du XIIIe s., en 18000 vers. - Environ 300 ms connus dont : BnF, Paris, Département des manuscrits, Français 1573

    Traduction en moyen anglais, XIVe s., "The romaunt of the rose", incomplète, connue par 3 fragments, attribués avec plus ou moins de certitude à Geoffrey Chaucer. - Adaptations en moyen néerlandais, fin XIIIe s., "Die rose" par Heinric van Aken et "De Vlaamse rose", par un clerc anonyme. - Mise en prose moralisée par Jean Molinet, XVe s.

    Le roman de la rose avec Alfred Jeanroy (1859-1953) comme préfacier

  • Poème initial de Pierre de Saint-Cloud, composé vers 1174, inspiré d'œuvres antérieures en latin. Une vingtaine d'auteurs ont ensuite ajouté, jusqu'au milieu du XIIIe s., de nouveaux épisodes qui forment les 28 branches de l'ensemble et constituent le "Roman de Renart". - La branche XII (ca 1190) est l'œuvre de Richard de Lison, la branche IX (1200) d'un prêtre de la Croix-en-Brie. - Branche franco-italienne du XIIIe s.

    Nombreuses traductions, adaptations, imitations en diverses langues, principalement en anglais, allemand, danois, flamand, latin. - La première version flamande (milieu du XIIIe s.), intitulée "Van den Vos Reinaerde", est l'œuvre d'un certain Willem

    Roman de Renart avec Alfred Jeanroy (1859-1953) comme préfacier

  • Le chansonnier d'Arras

    reproduction en phototypie

    Description matérielle : 1 vol. (19 p., 64 pl.)
    Édition : Paris : E. Champion , 1925

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32283058p]
  • Le Chansonnier d'Arras

    reproduction en phototypie

    Édition : Paris , 1875-1925

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41631782m]

Traducteur5 documents1 document numérisé

Directeur de publication1 document

Autre1 document

  • Le Chansonnier de l'Arsenal, trouvères du XIIe-XIIIe siècle. Reproduction phototypique du manuscrit 5198 de la Bibliothèque de l'Arsenal transcription du texte musical en notation moderne par Pierre Aubry,... Introduction et notices par A. Jeanroy

    Description matérielle : Gr. in-4°, facs
    Description : Note : Livraisons 1 à 4
    Édition : Paris : P. Geuthner , (s. d.)
    Autre : Pierre Aubry (1874-1910)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33294312s]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Alfred Jeanroy (1859-1953)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Chansons et dits artésiens du XIIIe siècle / publ. [par] Alfred Jeanroy et Henri Guy, 1976 [reprod. de l'éd. de 1898]
  • Ouvrages de reference : Les professeurs de la Faculté des lettres de Paris / C. Charle, 1985-
    DBF
    Qui était qui, XXe siècle / Béatrice et Michel Wattel, 2005
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.
    BN Cat. gén. suppl.
    BN Cat. gén. 1960-1969

Biographie Wikipedia

  • Alfred Jeanroy, né le 5 juillet 1859 à Mangiennes (Meuse), mort le 13 mars 1954 à Saint-Jean (Haute-Garonne), était un linguiste, philologue, romaniste français. Après la préparation à l'école normale de Verdun en 1878, il entre à l'École des Hautes Études. Agrégé de lettres en 1881, il a pour professeurs Gaston Paris et Paul Meyer, fondateur de la nouvelle philologie française. Cette même année, il commence à enseigner la rhétorique au lycée de Troyes, deux ans plus tard à Besançon et en 1885 au collège Stanislas à Paris. En 1889, il commence à enseigner à l'Université de Poitiers où il soutient une thèse sur les origines de la poésie lyrique française au Moyen Âge, puis à l'Université de Toulouse où il succède à Antoine Thomas en 1909. Il enseigne à la Sorbonne où il préside la section des Langues et Littérature de l'Europe du Sud, occupée jusqu'alors par Claude Fouriel. Il est également directeur des études de littérature médiévale à l’École Pratique des Hautes Études.C'est un éminent spécialiste de la poésie des troubadours, publiant plus de 600 communications. Il établit une distinction notable en classant les troubadours de la seconde génération en deux camps : les « idéalistes » (Jaufré Rudel, Eble de Ventadorn) et les « réalistes » (Marcabru).

Pages équivalentes