Thomas Mann (1875-1955)

Image non encore disponible
Pays :Allemagne
Langue :allemand
Sexe :masculin
Naissance :Lübeck, Allemagne, 06-06-1875
Mort :Kilchberg, Suisse, 12-08-1955
Note :
Écrivain
Domaines :Littératures
ISNI :ISNI 0000 0001 2133 3953

Ses activités

Préfacier24 documents1 document numérisé

Auteur adapté19 documents1 document numérisé

Auteur de lettres2 documents

  • Mann, Thomas

    Cote : NAF 28403 (164) - NAF 28403 (184)
    Description matérielle : 5 lettres
    Contenu dans les archives et manuscrits : Fonds Jules Romains. Correspondance. Correspondance générale : lettres reçues par Romains. Lebesgue - Martin du Gard

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc13036q/ca59793932702471]
  • Mann, Thomas

    Cote : NAF 28297 (56) - NAF 28297 (94)
    Description matérielle : 14 f.
    Contenu dans les archives et manuscrits : Fonds Jean Guéhenno. Correspondance. Correspondance de Jean Guéhenno. Correspondance. Lettres reçues. Macaire - Marx

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc573082/ca2102]

Postfacier2 documents

  • Religion et histoire

    esquisses philosophiques et théologiques

    Description matérielle : 312 p.
    Description : Note : Publ. à l'occasion du congrès Troeltsch, Lausanne, mars 1990
    Édition : Genève : Labor et fides ; [Paris] : [diff. Bégédis] , 1990
    Éditeur scientifique : Jean-Marc Tétaz
    Traducteur : Anne-Lise Fink
    Auteur du texte : Ernst Troeltsch (1865-1923)
    Préfacier : Pierre Gisel

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36642930z]
  • Abriss der Psychoanalyse ; Das Unbehagen in der Kultur

    Description matérielle : 150 p.
    Description : Note : Contient le texte de T. Mann : "Freud und die Zukunft"
    Édition : Frankfurt am Main : Fischer Taschenbuch , 1993
    Auteur du texte : Sigmund Freud (1856-1939)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37394274s]

Contributeur2 documents

Éditeur scientifique2 documents

  • Les Pages immortelles de Schopenhauer, choisies et expliquées par Thomas Mann,... Texte de Schopenhauer : traduction J.-A. Cantacuzène. Texte de Thomas Mann ; traduction Jean Angelloz

    Description matérielle : In-16, 233 p., portraits
    Description : Note : Les Pages immortelles
    Édition : Paris : Éditions Corrêa , 1939
    Traducteur : Joseph François Angelloz (1893-1978), J.-A. Cantacuzène
    Auteur du texte : Arthur Schopenhauer (1788-1860)

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb313283366]
  • Romane der welt

    Édition : Berlin, Th. Knaur. In-16°

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb324142273]

Librettiste2 documents

Voix parlée2 documents

Autre4 documents

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Thomas Mann (1875-1955)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : La montagne magique / Thomas Mann ; traduit de l'allemand par Maurice Betz, 1961
  • Ouvrages de reference : GDEL
    Wilpert
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. ; BN Cat. gén. suppl. ; BN Cat. gén. 1960-1969

Biographie Wikipedia

  • Thomas Mann, né le 6 juin 1875 à Lübeck et mort le 12 août 1955 à Zurich, est un écrivain allemand, lauréat du prix Nobel de littérature en 1929. Il est l'une des figures les plus éminentes de la littérature européenne de la première moitié du XXe siècle et est considéré comme un grand écrivain moderne de la décadence. Rompant peu à peu avec les formes littéraires traditionnelles, ses ouvrages comprenant romans, nouvelles et essais, font appel aux domaines des sciences humaines, de l'histoire, de la philosophie, de la politique et de l'analyse littéraire pour produire une image du siècle et de ses bouleversements. Son œuvre, influencée par Arthur Schopenhauer, est centrée sur l'étude des rapports entre l'individu et la société. Elle oppose généralement la rigueur du travail intellectuel, la spiritualité et le culte de l'action. Cependant, Mann refuse de lier son existence à la décadence. Il n'aura de cesse de lutter à sa manière, comme son frère Heinrich, pour la défense des valeurs mises en péril par les différents « ismes » et les idéologies radicales. Au fil du temps, il devient une figure réellement engagée dans l'action politique et éthique. L'homme, au départ porteur de lourds préjugés venus de son pays et de son époque, fait face dans les moments difficiles et s'érige en représentant de la « bonne Allemagne » et de ses meilleures traditions.

Pages équivalentes