Giorgio Napolitano

Image non encore disponible
Pays :Italie
Langue :italien
Note :
Homme politique italien, il fut président de la chambre des députés de 1992 à 1994, ministre de l'intérieur de 1996 à 1998, Président de la république italienne depuis mai 2006
ISNI :ISNI 0000 0001 2279 0769

Ses activités

Auteur du texte3 documents

  • Dal PCI al socialismo europeo

    un'autobiografia politica

    Description matérielle : 1 vol. (346 p.-[16] p. de pl.)
    Édition : Roma : Laterza , 2005

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40070487x]
  • Oltre i vecchi confini

    il futuro della sinistra e l'Europa

    Description matérielle : 179 p.
    Édition : Milano : A. Mondadori ed. , 1989

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35041913z]
  • La Politique du Parti communiste italien

    entretien avec Eric J. Hobsbawm

    Description matérielle : 152 p.
    Édition : Paris : Éditions sociales , 1976
    Auteur du texte : Eric John Hobsbawm (1917-2012)
    Autre : Jean Rony

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb346933847]

Postfacier1 document

  • Le traité instituant l'Union européenne

    un projet, une méthode, un agenda

    2e éd. revue et augmentée
    Description matérielle : 1 vol. (329 p.)
    Description : Note : Bibliogr. p. 285-287
    Édition : Bruxelles : Éd. de l'Université de Bruxelles : IEE, Institut d'études européennes ; Paris : diff. Sodis-ToThème , cop. 2014
    Directeur de publication : Marianne Dony, Jean-Victor Louis
    Préfacier : Jean-Paul Jacqué

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43885081z]

Préfacier1 document

  • Voci dal mondo per Primo Levi

    in memoria, per la memoria

    Description matérielle : 1 vol. (XIV-196 p.)
    Édition : Firenze : Firenze University Press , cop. 2007
    Éditeur scientifique : Luigi Dei

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb412247368]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Giorgio Napolitano

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Biographie Wikipedia

  • Giorgio Napolitano, né le 29 juin 1925 à Naples, est un homme d'État italien, président de la République de 2006 à 2015.Licencié en droit, il fit partie, durant sa jeunesse, des Groupes universitaires fascistes (GUF), avant de s'engager activement au sein de la Résistance communiste au régime de Benito Mussolini. Membre du Parti communiste italien (PCI), il soutient, vers la fin des années 1980, le courant réformiste, qui a donné naissance au Parti démocratique de la gauche (PDS).En 1953, il est élu député de Naples et accomplit deux mandats. Réélu en 1968, il devient député européen en 1989, mais il quitte le Parlement européen en 1992, lorsqu'il est élu président de la Chambre des députés, une charge qu'il assume jusqu'en 1994. Deux ans plus tard, en 1996, il est nommé ministre de l'Intérieur dans le gouvernement de Romano Prodi, étant le premier titulaire de ce portefeuille issu des rangs communistes ; il quitte le palais du Viminal à la suite de la démission de Prodi, en 1998. Il retrouve, l'année suivante, les bancs du Parlement européen, sur lesquels il siège durant cinq ans.Nommé sénateur à vie par le président Carlo Azeglio Ciampi, Giorgio Napolitiano est élu président de la République le 10 mai 2006, à l'issue du quatrième tour de scrutin. Il est alors le premier ancien communiste élu au palais du Quirinal.En novembre 2011, alors que l'Italie se trouve impliquée dans la crise de la dette dans la zone euro, il obtient la démission du président du Conseil, Silvio Berlusconi, et nomme l'économiste indépendant Mario Monti, chargé de conduire un gouvernement jusqu'aux élections générales de 2013. Cette période voit alors s'accroître, d'une manière encore inédite, l'importance du pouvoir du chef de l'État, alors considéré comme la « légitimité démocratique » d'un gouvernement composé de ministres dépourvus de tout mandat politique.Giorgio Napolitano, qui ne voulait initialement pas concourir à sa propre succession, est réélu président de la République italienne le 20 avril 2013, deux mois après l'élection d'un Parlement sans majorité ayant entraîné une importante crise politique. Il est le premier président de la République sortant reconduit pour un second mandat. Ayant indiqué dès sa réélection qu'il n'irait pas au terme de son second mandat, il démissionne le 14 janvier 2015, à l'âge de 89 ans.

Pages équivalentes