François-Just-Marie Raynouard (1761-1836)

Image non encore disponible
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Brignoles (Var), 18-09-1761
Mort :Paris (France), 27-10-1836
Note :
Homme de lettres et homme politique. - Linguiste, philologue, spécialiste des langues romanes. - Membre de l'Académie française (élu en 1807) et secrétaire perpétuel (1817-1826) ; et membre de l'Académie des Inscriptions et belles lettres (élu en 1816)
Domaines :Littératures
Autres formes du nom :François Raynouard (1761-1836)
François-Juste-Marie Raynouard (1761-1836)
ISNI :ISNI 0000 0001 1950 3220

Ses activités

Auteur du texte73 documents17 documents numérisés

Auteur de lettres2 documents

Auteur présumé du texte1 document

  • Procès et condamnation des Templiers

    [d'après les pièces originales et les manuscrits du tems], [servant d'introduction à la tragédie des «Templiers», par] M. Raynouard

    Reprod. en fac-sim.
    Description matérielle : 116 p.
    Description : Note : Par Pissot, d'après l'avertissement. - La p. de titre de l'éd. de 1805 ne porte pas de mention d'auteur ; la p. de titre et la couv. de l'éd. de 1999 portent par erreur : M. Raynouard. - Contient un choix de documents
    Édition : Nîmes : C. Lacour éd. , 1999
    Auteur du texte : Noël-Laurent Pissot (1748-1815?)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb370885934]

Éditeur scientifique1 document

  • Choix des poésies originales des troubadours

    [Reproduction en fac-similé]
    Description matérielle : 6 vol.
    Description : Note : Texte en langue romane, analyse grammaticale en français
    Édition : Genève ; Paris : Slatkine , 1982

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb372405168]

Autre4 documents

  • Camoëns, ode

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb332773979]
  • Histoire du privilège de saint Romain, en vertu duquel le chapitre de la cathédrale de Rouen délivrait anciennement un meurtrier tous les ans, le jour de l'Ascension ; par A. Floquet

    Description matérielle : In-8 °. Pièce
    Description : Note : Compte-rendu.. - Extrait du "Journal des savants"
    Édition : (Paris,) : Impr. royale , août 1834

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb364757354]
  • Notice sur René d'Anjou...

    Description matérielle : In-8 °. Pièce
    Édition : Paris : Impr. de F. Didot , 1821

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36383494c]
  • Procès et condamnation des Templiers, d'après les pièces originales et les manuscrits du temps, servant d'introduction à la tragédie des "Templiers"

    Description matérielle : In-8 °
    Édition : Paris : Gervais et Maison , an XIII (1805)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36283741f]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur François-Just-Marie Raynouard (1761-1836)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Grammaire comparée des langues de l'Europe latine : dans leurs rapports avec la langue des troubadours. Grammaire romane ou Grammaire de la langue des troubadours / François-Just-Marie Raynouard, 1803
    Camoëns : ode / [par F. Raynouard], 1819
  • Ouvrages de reference : GDEL : Raynouard (François)
    Académie française : François-Juste-Marie Raynouard (2005-10-25) (Site archivé par la BnF depuis le 24/04/1999)
    Archives biographiques françaises : Raynouard, François-Juste-Marie Raynouard
    Dictionnaire des parlementaires français..., 1889-1891
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Autres formes du nom

  • François Raynouard (1761-1836)
  • François-Juste-Marie Raynouard (1761-1836)

Biographie Wikipedia

  • François Just Marie Raynouard (né à Brignoles le 18 septembre 1761 et mort à Passy le 27 octobre 1836) est un historien, philologue romaniste et dramaturge français.Ses travaux de publication et de traduction des œuvres des troubadours, qui prolongent ceux de Jean-Baptiste de La Curne de Sainte-Palaye (1687-1781), ont été essentiels pour la mode du style troubadour, et plus tard pour celui du félibrige.

Pages équivalentes