Yang Shang (0390?-0338 av. J.-C.): pseudonyme individuel

Image non encore disponible
Pays :Chine
Langue :chinois
Naissance :- 390
Mort :- 338
Note :
Ministre réformateur du royaume de Qin
Autres formes du nom :Chang Yang
Yang Wei
Shang-tzu
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 0399 5996

Ses activités

Auteur du texte4 documents

  • Le Livre du prince Shang

    Description matérielle : 212 p.
    Édition : Paris : Flammarion , 1980
    Autre : Jean Levi

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36602018s]
  • The Book of Lord Shang...

    a classic of the Chinese school of law

    Description matérielle : XV-346 p.
    Édition : London : A. Probsthain , 1928
    Traducteur : Jan Julius Lodewijk Duyvendak (1889-1954)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32066659n]
  • Le livre du prince Shang

    Description matérielle : 215 p.
    Édition : Paris : Flammarion , 2005
    Éditeur scientifique : Jean Levi

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb399331254]
  • Le livre du prince Shang

    Description matérielle : 1 vol. (209 p.)
    Description : Note : Texte en français trad. du chinois
    Édition : Paris : Flammarion , 1981
    Traducteur : Jean Levi

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37238161q]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Yang Shang (0390?-0338 av. J.-C.)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Le Livre du prince Shang / [Shang Yang], 1980

Autres formes du nom

  • Chang Yang
  • Yang Wei
  • Shang-tzu
  • Shang chün
  • Yang Gongsun
  • Yang Kung-sun

Biographie Wikipedia

  • Gongsun Yang (公孫鞅, Gōngsūn Yǎng) (v. 390-338 av. J.-C.), seigneur de Shang (商君, Shāng Jūn), plus communément connu sous le nom de Shang Yang (商鞅, Shāng Yǎng) était un réformateur légiste chinois controversé de l’époque des royaumes combattants. En 361 av. J.-C., il est fait Premier ministre de l’État de Qin sous le règne du duc Xiao et à partir de 359 av. J.-C., entreprend vingt ans de réformes qui permettront au Qin de s’enrichir, renforcer son armée et vaincre ses voisins, préparant ainsi les fondations de la réunification de l’empire par le Qin. On lui attribue traditionnellement la rédaction du Livre du seigneur Shang (商君書, Shāng Jūn Shū).

Pages équivalentes