Maria Letizia Bonaparte (1750-1836): nom d'alliance

Pays :France
Langue :français
Sexe :féminin
Naissance :Ajaccio, 1750
Mort :Rome, 1836
Note :
Mariée en 1764 à Charles Marie Bonaparte (1746-1785). - Mère de Napoléon Ier
Autres formes du nom :Madame Mère (1750-1836)
Maria Letizia Ramolino (1780-1836)
Marie Laetitia Bonaparte (1750-1836)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 8342 5557

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Neuf lettres inédites de Madame Mère et Trois lettres inédites de Pauline adressées à Lucien, 1819-20 et 1829

    Description matérielle : 1 pièce (paginé 89-110)
    Description : Note : Estratto da "Rivista italiana di studi napoleonici", n°20, anno VII, 2, giugno 1968 ; Don 3123-68
    Édition : Firenze : L. S. Olschki , 1968
    Auteur du texte : Pauline Borghese (princesse, 1780-1825)
    Éditeur scientifique : Fernand Beaucour (1921-2005)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb362749651]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Maria Letizia Bonaparte (1750-1836)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Membre de

  • A partir de Victor (1862-1926), prince Napoléon (fils de Napoléon Bonaparte, prince Napoléon, 1822-1891), l'usage est de porter le patronyme de Napoléon

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • GDEL
    GLU, 1995

Autres formes du nom

  • Madame Mère (1750-1836)
  • Maria Letizia Ramolino (1780-1836)
  • Marie Laetitia Bonaparte (1750-1836)
  • Letizia Bonaparte (1750-1836)

Biographie Wikipedia

  • Maria Letizia Bonaparte, née Maria-Letizia Ramolino le 24 août 1750, morte le 2 février 1836, est la mère de Napoléon Ier, connue sous son titre de « Madame Mère ». Elle est la fille de Jean-Jérome Ramolino (capitaine dans l'armée génoise puis Inspecteur général des Ponts et Chaussées de la Corse) et d'Angela Maria Pietra-Santa (issue d'une famille noble originaire de Sartène. Après le décès de son époux en 1755, cette dernière se remaria en secondes noces avec un officier suisse, François Fesch, avec qui elle aura un fils, Joseph, futur cardinal et primat des Gaules.)Sa famille est originaire d’Italie et serait issue des comtes de Coll'Alto ; le premier Ramolino établi à Ajaccio avait épousé la fille d'un doge de Gênes, et reçut de cette République de grandes distinctions.

Pages équivalentes