Gruppe 47

Langue :allemand
Création :1947
Fin d'activité :1972
Note :
Groupe d'écrivains allemands, suisses, autrichiens fondé en 1947. - A fondé le Prix du Groupe 47. - Cesse son activité en 1972
Domaines :Littératures
Autres formes du nom :Groupe 47. Allemagne
Gruppe 47. Allemagne
Gruppe siebenundvierzig

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Gruppe 47

    Description matérielle : In-16 (17 cm), 155 p., portrait à la couv. [Acq. 549-69]
    Édition : Frankfurt a.M : Wolter Editionen , [cop. 1966]

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33033115f]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Gruppe 47

Pages dans data.bnf.fr

A pour membre :

Cette page dans l'atelier

  • L'atelier de data.bnf.fr vous propose un espace expérimental, pour découvrir ses données. Frises chronologiques, cartes, galeries d'images vous conduisent vers les ressources de la BnF.

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • LCNA 1977-1986
    GDEL (Groupe 47)

Autres formes du nom

  • Groupe 47. Allemagne
  • Gruppe 47. Allemagne
  • Gruppe siebenundvierzig

Biographie Wikipedia

  • Le Groupe 47 (en allemand : Gruppe 47) était un groupe d'écrivains de langue allemande créé en 1947 et actif jusqu'en 1967 ayant eu une importance considérable pour le renouveau de la littérature allemande d'après-guerre.La revue littéraire et culturelle Der Ruf est lancée en mars 1945 par Alfred Andersch et Hans Werner Richter. Elle se heurte rapidement à la censure des autorités américaines qui occupent la zone car elle défend un « humanisme socialiste ».Les collaborateurs de Der Ruf, menés par Andersch et Richter, mettent en place à partir de septembre 1947 et à Munich des lectures et discussions informelles entre écrivains. Ces rencontres prennent de l'ampleur et se formalisent, prenant le nom de Groupe 47 (Gruppe 47). Le Groupe cherche à constituer une élite exemplairement démocratique dans le domaine des lettres et à développer de nouvelles formes d'écriture pour permettre aux lettres allemandes d'exprimer au mieux des enjeux esthétiques et politiques en adéquation avec la société d'après-guerre. Selon Hans Magnus Enzensberger, il s'agit d'une , c'est-à-dire une .Des tensions émergent dans le Groupe à partir des années 1960 entre d'un côté, des écrivains engagés critiquant l'évolution politique de l'Allemagne de l'Ouest sous la direction de Konrad Adenauer et de l'autre, des écrivains plus soucieux de questions esthétiques et peu préoccupés par le rôle politique de l'écriture. Cette opposition se fait virulente avec la critique de Peter Handke contre le « style plat » en 1966. La réunion annuelle de 1967 est interrompue par l'intervention d'étudiants contestataires, scellant la fin du Groupe.Son influence sur la recréation d'une littérature germanophone après la Seconde Guerre mondiale est essentielle. Parmi les écrivains les plus prestigieux qui ont gravité autour du Groupe 47, on peut citer Heinrich Böll, Ingeborg Bachmann, Günter Grass, Uwe Johnson, Paul Celan ou encore Peter Weiss.Le Groupe est officiellement dissous en 1977.

Pages équivalentes