Calamity Jane (1852-1903): pseudonyme individuel

Image non encore disponible
Pays :États-Unis
Langue :anglais
Sexe :féminin
Naissance :1852
Mort :01-08-1903
Domaines :Littératures
Autres formes du nom :Martha Jane Canary Burk (1852-1903)
Martha Jane Canary Burke (1852-1903)
Martha Canary (1852-1903)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 0910 2263

Ses activités

Auteur du texte8 documents1 document numérisé

Auteur adapté1 document

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Calamity Jane (1852-1903)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Lettres à sa fille / Calamity Jane, impr. 2006
  • LCNA, 1987-1990

Autres formes du nom

  • Martha Jane Canary Burk (1852-1903)
  • Martha Jane Canary Burke (1852-1903)
  • Martha Canary (1852-1903)
  • Martha Jane Cannary (1852-1903)
  • Jane Canary Hickok (1852-1903)
  • Martha Jane Cannary Hickok (1852-1903)

Biographie Wikipedia

  • Martha Jane Cannary plus connue sous le surnom de Calamity Jane (1er mai 1850, 1852 ou 1856 selon les sources, près de Princeton, Missouri - 1er août 1903, Terry, Dakota du Sud) est une personnalité de la conquête de l'Ouest.Après avoir connu une notoriété de son vivant par sa participation à la conquête de l'ouest et son rôle lors des guerres indiennes au cours desquelles elle s'est prétendue éclaireur pour l'armée américaine avec le général George Custer, elle devient le personnage principal d'un spectacle basé sur sa propre légende, le Wild West Show. Ce spectacle va accroître cette légende du vivant de Calamity Jane, rendant ardue la tâche de la démêler de la réalité. Elle meurt pauvre, aveugle, alcoolique, mais toujours aussi célèbre en 1903 à Terry dans le Dakota du Sud.Il existe diverses sources biographiques de Calamity Jane : les recherches historiques réalisées par des historiens, en particulier Jennewein ou McLaird, avec des données restant inconnues, par exemple la date de naissance réelle, l'autobiographie de Calamity Jane distribuée au cours de ses spectacles, qui avait une forte valeur romanesque et ne peut donc pas être considérée comme exacte d'un point de vue historique, l'abondante littérature que sa légende a suscité, même de son vivant, et qui à son tour alimentait cette légende, enfin, une série de lettres de correspondance nommées Lettres à sa fille, mais qui ont été reconnues comme un canular. Quoique fausses, leur publication a fait sensation et elles se mêlent à présent à la légende de Calamity Jane, en particulier en France où les biographies historiques restent confidentielles.↑ ↑

Pages équivalentes