France. Garde républicaine

Image non encore disponible
Pays :France
Langue :français
Création :1666
Site Web :http://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/garde_republicaine (Site archivé par la BnF depuis le 14/04/2010)
Note :
Le nom de "Garde de Paris" apparaît pour la première fois en 1666, sous Louis XIV, et désigne la compagnie des 120 cavaliers du guet royal, lorsque celui-ci ne fut plus, en dehors d'eux, composé que d'archers à pied. On le retrouve en 1750, lors de la fusion des compagnies du guet royal et de la compagnie des rives, affectées aux rondes et patrouilles. En 1802 prend le nom de "Garde municipale de Paris". En 1830 prend son nom actuel
Domaines :Histoire de la France
Autres formes du nom :France. Armée. Garde républicaine de Paris
France. Gendarmerie nationale. Garde républicaine
Garde de Paris
Voir plus

Ses activités

Éditeur scientifique2 documents1 document numérisé

  • Instruction sur le service de la Garde républicaine

    Description matérielle : 1 vol. (107 p.)
    Édition : Paris : Léautey , 1850

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb334000950]
  • Historique de la légion de la Garde républicaine

    Description matérielle : 179 p.
    Description : Note : Après 1906 d'après le texte
    Édition : [S.l.] : Garde républicaine, presse régimentaire , [s.d.]

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41647461g]

Directeur de publication2 documents

  • Prestige collection

    Édition : Charnay-lès-Mâcon : R. Martin , cop. 2004-

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39750736s]
  • Prestige de la musique française

    Édition : Charnay-lès-Mâcon : R. Martin , [2013]-

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43742647q]

Auteur du texte1 document

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation France. Garde républicaine

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Voir aussi

  • Elle fait partie de la maison du roi et réunit les corps d'élite suivants: gardes du corps, gendarmes de la garde du roi, chevau-légers, mousquetaires, grenadiers à cheval, cent-Suisses, gardes suisses, gardes françaises

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • GDEL

Autres formes du nom

  • France. Armée. Garde républicaine de Paris
  • France. Gendarmerie nationale. Garde républicaine
  • Garde de Paris
  • Garde municipale de Paris
  • Garde républicaine de Paris

Biographie Wikipedia

  • La Garde républicaine est une subdivision de la Gendarmerie nationale qui assure des missions d'honneur et de sécurité au profit des plus hautes autorités de l'État ainsi que des missions de sécurité au profit du public. Elle concourt également au rayonnement culturel de la France avec ses formations musicales et ses formations spéciales. Enfin, elle exécute des missions d’assistance, de formation et de coopération, tant en France qu’à l’étranger.Subordonnée à la région de gendarmerie d'Île-de-France, elle est composée d’environ 2 800 hommes et femmes, militaires et civils. Elle est constituée d'un régiment de cavalerie, de deux régiments d'infanterie et de formations musicales qui comprennent notamment l'orchestre de la Garde et le chœur de l'Armée française.Intrinsèquement liée à Paris, elle n'abandonne qu'en 1978 le nom de « Garde républicaine de Paris », acquis en 1870. Les gardes portent sur leur uniforme un écusson aux armoiries de la ville.Le siège de l'état-major de la Garde républicaine se trouve au quartier des Célestins dans le 4e arrondissement de Paris.

Pages équivalentes