Hudson's Bay Company

Image non encore disponible
Pays :Canada
Langue :anglais
Création :02-05-1670
Site Web :http://www.hbc.com
Adresse :P.O. Box 223 Station A, M1K 5C1, Scarborough, Ontario.
Note :
Compagnie commerciale anglaise fondée en vue du commerce des fourrures au Canada dans la région de la Baie d'Hudson. Elle reçut sa charte de Charles II le 2 mai 1670 et absorba la Compagnie du Nord-Ouest en 1821. Elle est actuellement canadienne
Domaines :Économie politique. Travail
Autres formes du nom :Compagnie de la baie d'Hudson
Governor and Company of Adventurers of Englang Trading into Hudson's Bay
Governour and Company of Adventurers of England Trading into Hudson's Bay
Voir plus

Ses activités

Éditeur scientifique6 documents

  • Fort Victoria letters

    Description matérielle : XCIX-277-XVII p. - [3] f. de cartes dont 2 dépl.
    Description : Note : Correspondance de James Douglas avec la Hudson's Bay company. - Notes bibliogr. Index
    Édition : Winnipeg, Man. : Hudson's Bay record society , 1979
    Préfacier : Margaret A. Ormsby

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb366719023]
  • Letters from Hudson Bay, 1703-40

    Description matérielle : In-8° (23 cm), LXVIII-455 p.
    Édition : London : Hudson's Bay record society , 1965
    Éditeur scientifique : Kenneth Gordon Davies
    Préfacier : Richard Gilchrist Glover

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33078134r]
  • Masks of the North West Indians

    Description matérielle : In-4°, 1 p., [15] pl., couv. ill.
    Description : Note : Vers 1958
    Édition : Winnipeg : Hudson's Bay Company , (s. d.)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33915511s]
  • Moose Fort journals, 1783-85

    Description matérielle : In-8° (24 cm), XXX-392-XIV p., cartes dépl.
    Édition : London : Hudson's Bay record society , 1954
    Éditeur scientifique : Edwin Ernest Rich (1904-1979)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb331046953]
  • Northern Quebec and Labrador journals and correspondence 1819-35

    Description matérielle : In-8° (24 cm), LXXX-415-XV p., cartes dépl.
    Édition : London : Hudson's Bay record society , 1963
    Éditeur scientifique : Kenneth Gordon Davies

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb331183060]

Auteur du texte4 documents

  • A map of the district municipality of Kitimat, British Columbia

    Description matérielle : 1 flle en coul. : 890 x 550
    Description : Note : En carton : Neighborhood "A" or Nechako". - Kitimat service center. - Nechako center-Aluminium company of Canada Ltd's B.C. project
    Échelle : 1/2 mile to an inch [=1:31 680 ca]
    Édition : [S.l.] : Hudson's Bay Company , 1955

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb406533185]
  • A Brief history of the Hudson's Bay Company

    Description matérielle : In-8°, 48 p., fig., portr., cartes, armoiries sur la couv.
    Description : Note : "Circa" 1958
    Édition : (Winnipeg : Hudson's Bay Company , s. d.)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33915510f]
  • Cumberland House journals and Inland journals, 1775-82

    Description matérielle : 2 vol. in-8° (24 cm)
    Édition : London : Hudson's Bay record society , 1951-1952
    Éditeur scientifique : Edwin Ernest Rich (1904-1979)
    Préfacier : Richard Gilchrist Glover

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb330459489]
  • Hudson's Bay copy booke of letters, commissions, instructions outward, 1688-1696

    Description matérielle : In-8° (24 cm), LXII-358-XV p.
    Édition : London : Hudson's Bay record society , 1957
    Éditeur scientifique : Edwin Ernest Rich (1904-1979)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb330459516]

Autre1 document

  • Aboriginal map of North America, denoting the boundaries and the locations of various Indian tribes

    Description matérielle : 1 carte : en coul. ; 51 x 57 cm
    Coordonnées géographiques : W 140° - W 40° / N 70° - N 25°
    Échelle : 1:10000000
    Édition : [S.l.] : [s.n.] , [1986]
    Graveur : John Arrowsmith (1790-1873)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40568328q]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Hudson's Bay Company

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Voir aussi

  • Compagnie commerciale anglaise fondée en 1173. Elle absorbe la "XY Company" en 1804 puis est absorbée en 1821 par la "Hudson's Bay Company"

Dirigé par :

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Canadiana, 1994-06
    LCNA (CD), 1994-12

Autres formes du nom

  • Compagnie de la baie d'Hudson
  • Governor and Company of Adventurers of Englang Trading into Hudson's Bay
  • Governour and Company of Adventurers of England Trading into Hudson's Bay
  • HBC

Biographie Wikipedia

  • La Compagnie de la Baie d'Hudson (en anglais : Hudson's Bay Company), fondée à Londres en 1670 pour la traite des fourrures dans la baie d'Hudson, est la plus vieille personne morale de l'Amérique du Nord et l'une des plus vieilles du monde encore en activité. Elle a toujours été intimement liée à l'histoire du Canada jusqu'en 2008 alors qu'elle est acquise et directement gérée depuis juillet de cette même année par la compagnie américaine NRDC. La Compagnie de la Baie d'Hudson est née de la rivalité pour le commerce des fourrures et la colonisation de l'Amérique du Nord entre la France et l'Angleterre. Après la chute de la Nouvelle-France en 1763, elle a étendu son réseau de postes de traite vers l'ouest et le nord de ce qui allait devenir le Canada. Au début des années 1800, la Compagnie de la Baie d'Hudson est entrée en compétition avec la Compagnie du Nord-Ouest de Montréal et les deux fusionnèrent après un conflit sanglant pour le contrôle des fourrures. Elle est par la suite durant près d'un demi-siècle la détentrice de la plus grande partie du territoire canadien et d'un droit exclusif de traite des fourrures. Le territoire sera donné au nouveau pays en 1870 par le gouvernement de Londres. Ses postes de traite sont devenus des magasins généraux où les amérindiens venaient se ravitailler et ses représentants étaient de facto les représentants de l'ordre britannique dans les communautés éloignées. Elle ouvrit des magasins à rayons dans les villes du sud et elle créa ses propres marques de commerce dont de fameuses couvertures à rayures.

Pages équivalentes