Monique (sainte, 0331-0387)

Naissance :Thagaste, auj. Souk-Ahras (Algérie), 331
Mort :Ostie, Rome, 387
Note :
Mère de Saint Augustin d'Hippone (0354-0430)
ISNI :ISNI 0000 0001 2096 7575

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Monique (sainte; 0331-0387)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Sainte Monique : celle qui voulut sauver son fils / Huguette Champy, 1980
    Monnica mia madre : biografia critica della madre di Agostino / Giulietta Saginario, 2009
  • GDEL

Biographie Wikipedia

  • Monique, appelée sainte Monique, née en 331 ou en 332 à Thagaste (actuelle Souk Ahras, Algérie) et morte en 387 à Ostie (Italie), berbère chrétienne, est la mère d'Augustin d'Hippone, reconnue sainte par l'Église catholique romaine et l'Église orthodoxe. Elle est fêtée le 27 août.Elle avait dû se marier très jeune à un païen du nom de Patrice qu'Augustin, qui a beaucoup écrit sur ses parents ensuite, décrivait comme un homme autoritaire et porté à l'adultère.Monique n'aurait cessé toute sa vie de prier pour la conversion aussi bien de son fils que de celle de son mari. Ce dernier attendit l'année précédant sa mort pour exaucer ses vœux ; pour sa part, Augustin s'était converti lorsqu'il reçut la catéchèse de saint Ambroise, à Milan.L'évêque avait consolé Monique en lui disant : « Le fils de tant de larmes ne saurait être perdu »Les fouilles du XIXe siècle à Ostie ont retrouvé la plaque de marbre commémorative de Monique.

Pages équivalentes