Mihail Aleksandrovič Vrubelʹ (1856-1910)

Image non encore disponible
Pays :Russie (Fédération)
Sexe :masculin
Naissance :Omsk (Russie), 17-03-1856
Mort :Saint-Pétersbourg, 14-04-1910
Note :
Peintre symboliste
Domaines :Peinture
Autres formes du nom :Михаил Александрович Врубель (1856-1910)
Mikhaïl Aleksandrovitch Vroubel (1856-1910)
Michail Wrubel (1856-1910)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 2137 718X

Ses activités

Illustrateur1 document

  • Les plus belles chansons russes

    Description matérielle : 30 p. : couv. ill. en coul. ; 30 cm
    Description : Note : Réunit : "Katioucha" ; "La ville aimée" ; "Marche sportive" ; "Chant de la cavalerie" ; "Si demain l'ennemi" ; "Chanson de la patrie" ; "Toujours plus haut" ; "Ne me réveillez pas" ; "Souliko" ; "Ô bûcheron" ; "Kalinka" ; "Pauvre champ" ; "La nuit" ; "L'amour passé" ; "Le tilleul" ; "L'arbrisseau" ; "Auprès du pont"
    Édition : Paris : le Chant du monde , 2011

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42400142n]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Mihail Aleksandrovič Vrubelʹ (1856-1910)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • BSE
    Mikhail Vroubel / [réalisation, introd. et chronologie de Mikhail Guerman], 1986
    GDEL : Vroubel (Mikhaïl Aleksandrovitch)
    Michail Wrubel, der russische Symbolist : [Ausstellung, Kunsthalle Düsseldorf, 25. Januar - 13. April 1997] / hrsg. von Jürgen Harten und Christoph Vitali, cop. 1997
    Benezit 1976 : Wroubel ou Wrubel (Mikhaïl Alexandrovitch)

Autres formes du nom

  • Михаил Александрович Врубель (1856-1910)
  • Mikhaïl Aleksandrovitch Vroubel (1856-1910)
  • Michail Wrubel (1856-1910)
  • Mikhaïl Alexandrovitch Wrubel (1856-1910)
  • Mikhaïl Alexandrovitch Wroubel (1856-1910)

Biographie Wikipedia

  • Mikhaïl Aleksandrovitch Vroubel (en russe : Михаил Александрович Врубель) est un peintre russe, né à Omsk le 17 mars 1856, mort à Saint-Pétersbourg le 14 avril 1910.Il s'est illustré dans le symbolisme et l'Art nouveau et il est souvent considéré comme le plus grand représentant de ce dernier mouvement en Russie. En réalité, artiste solitaire, il se tint à distance des principaux courants de son époque et il fut assez critiqué par ses contemporains. La genèse de son style original est peut-être à chercher du côté des écoles byzantines tardives ou de la première Renaissance.Vroubel était un lecteur assidu de Kant.

Pages équivalentes