Christian Sarron

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Note :
Coureur motocycliste
Domaines :Sports et jeux
ISNI :ISNI 0000 0003 7467 1782

Ses activités

Auteur du texte2 documents1 document numérisé

  • Encore trois dixièmes

    Description matérielle : 1 vol. (189 p.-[16] p. de pl.)
    Édition : Paris : R. Laffont , DL 1991

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35417180d]
  • Moto

    Description matérielle : 121 p.
    Édition : Paris : Hatier , 1985

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34912645s]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Christian Sarron

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Dicosport 92
    Quid 1996 (p. 1691)

Biographie Wikipedia

  • Christian Sarron, né le 27 mars 1955 à Clermont-Ferrand, est un pilote de vitesse moto français.Débutant en coupe Kawasaki, il fait la connaissance de Patrick Pons avec qui il sera très lié. C'est celui-ci qui lui offre la possibilité de débuter sur la scène internationale.Après une première victoire en 250 cm3 en 1977, en Allemagne et sous la pluie, il obtient un guidon en 500 cm3 mais une blessure en 750 cm3 compromet sa saison. Les saisons suivantes sont également marquées par de nombreuses blessures. Lors de la saison 1982, il contredit les sceptiques qui pensent qu'il ne retrouvera pas son niveau. Il remporte le grand prix de Finlande, toujours sous la pluie, ce qui confirme sa réputation de pilote exceptionnel sur piste mouillée et termine le championnat 250 cm3 à la dixième place.La saison suivante est marquée par un nouveau succès, toujours sur mouillé, et une place de vice-champion derrière Carlos Lavado. Mais c'est en 1984 qu'il obtient la consécration avec le titre mondial 250 cm3.Monté en 500 cm3, il termine 3e du Championnat du Monde.En 1994 il remporte le Bol d'or sur Yamaha, l'un de ses coéquipiers étant son frère Dominique Sarron.C'est finalement en 1995 qu'il mettra un terme à sa carrière de pilote pour endosser un rôle de directeur sportif chez Yamaha.

Pages équivalentes