Thomas Otway (1652-1685)

Pays :Grande-Bretagne
Langue :anglais
Sexe :masculin
Naissance :1652
Mort :1685
Note :
Dramaturge
Domaines :Littératures
ISNI :ISNI 0000 0001 2134 0563

Ses activités

Auteur du texte84 documents

  • Alcibiades, a tragedy...

    Description matérielle : IV-68 p.
    Description : Note : Duke's theatre
    Édition : London : W. Cademan , 1675

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38696961h]
  • The Atheist, or the Second part of "the Soldier's fortune" [by Thomas Otway]

    Description matérielle : In-12, 104 p., planche gr.
    Description : Note : The British stage... Vol. I
    Édition : (S. l.,) , 1733

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31044422q]
  • The Atheist, or the second part of the Souldiers fortune...

    Description matérielle : VIII-75 p.
    Description : Note : Duke's theatre, 1684
    Édition : London : R. Bentley and J. Tonson , 1684

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38696973h]
  • Chefs d'œuvre du théâtre anglais... Tome 2

    Rowe, Otway, Dodsley

    Description matérielle : 462 p.
    Description : Note : Réunit : «Jane Shore.../de Nicolas Rowe» ; «Venise sauvée.../de Thomas Otway» ; «Don Carlos, prince d'Espagne.../d'Otway» ; «Le magasin de curiosités.../de Robert Dodsley»
    Édition : A Paris : chez Ladvocat , 1822
    Autre auteur du texte : Robert Dodsley (1704-1764), Nicholas Rowe (1674-1718)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb360640441]
  • Contenu dans : A Select collection of English Songs. In three volumes... Volume the third

    Come all ye youths whose hearts e'er bled. - [35]

    Description matérielle : In-8° 3 ff. limin., sign. A- K8, A- I8, les v.os des ff. limin., des ff. A1, K7, le fol. K8 r° et v°, les v.os de ff. A1 et I8 blancs
    Description : Note : Les airs sont à 1 v. sans b. c. sauf indic. contraire
    Édition : London : printed for J. Johnson , 1783

    [catalogue]

Auteur adapté4 documents2 documents numérisés

Auteur ou responsable intellectuel3 documents

Autre1 document

  • Chefs-d'oeuvre du théâtre anglais. Thomson, Otway, Goldsmith. Tome IV.

    Description matérielle : 472 p. ; in-8 °
    Description : Note : Chefs-d'oeuvre des théâtres étrangers. XXe livraison.
    Édition : Paris : Ladvocat , 1823
    Auteur du texte : James Thomson (1700-1748)
    Autre : Oliver Goldsmith (1730?-1774)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39375964h]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Thomas Otway (1652-1685)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : The Orphan / Thomas Otway ; edited by Aline Mackenzie Taylor, 1976
  • Ouvrages de reference : Oxford English lit.
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Biographie Wikipedia

  • Thomas Otway (né le 3 mars 1652 à Trotton, près de Midhurst - mort le 14 avril 1685) est un dramaturge anglais de l'époque de la Restauration, sous Charles II.En 1675, Thomas Betterton accepta de produire la première pièce d'Otway, Alcibiade, publiée la même année. Cette tragédie fut sauvée d'un fiasco total par la seule performance des acteurs, en particulier Elizabeth Barry, qui joua le rôle de Draxilla. L'amant de Barry, le comte de Rochester, recommanda Otway au duc de York (futur Jacques II d'Angleterre). L'auteur, fort de ce soutien, fit ensuite de grands progrès dans Don Carlos, Prince d'Espagne (1676), dont le sujet était inspiré de la nouvelle de Saint-Réal Don Carlos.Au début de l'année 1680, Otway réalisa la première de ses deux plus grandes tragédies, L'Orpheline ou le Mariage malheureux, une des plus célèbres tragédies féminines, dans laquelle Elizabeth Barry connut un triomphe dans le rôle de Monimia.La pièce fut suivie en 1682 de la Venise sauvée : l'intrigue est fondée sur l'Histoire de la conjuration des Espagnols contre Venise en 1618 de l'abbé de Saint-Réal, mais Otway y a apporté des modifications substantielles. L'Orpheline et Venise sauvée restèrent des pièces incontournables du répertoire jusqu'au XIXe siècle, et les meilleures actrices avaient à cœur de jouer Monimia et Belvidera.

Pages équivalentes