Joseph Bonanno (1905-2002)

Pays :États-Unis
Langue :anglais
Sexe :masculin
Naissance :Castellammare del Golfo (Italie), 18-01-1905
Mort :Tucson (États-Unis), 11-05-2002
Note :
Parrain de la Mafia new-yorkaise
Domaines :Histoire
Autres formes du nom :Joe Bananas (1905-2002)
Joe Bonanno (1905-2002)
Peppino Bonnano (1905-2002)
ISNI :ISNI 0000 0001 0897 406X

Ses activités

Auteur du texte3 documents

  • Homme d'honneur

    autobiographie

    Description matérielle : 1 vol. (365 p.)
    Édition : Paris : la Manufacture des livres , DL 2016

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb45346640v]
  • Un Homme d'honneur

    autobiographie

    Description matérielle : 253 p.
    Édition : Paris : Presses de la Cité , 1984
    Autre : Philippe Sabathé

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb366191404]
  • Un Homme d'honneur

    Description matérielle : 253 p.
    Édition : Paris : France loisirs , 1985

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36619141g]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Joseph Bonanno (1905-2002)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Un homme d'honneur / l'auteur, 1985
    Homme d'honneur : autobiographie / Joseph Bonanno, DL 2016
  • Wikipédia (2018-03-15)

Autres formes du nom

  • Joe Bananas (1905-2002)
  • Joe Bonanno (1905-2002)
  • Peppino Bonnano (1905-2002)

Biographie Wikipedia

  • Giuseppe Carlo Bonanno (aussi appelé Joe Bonanno) (Castellammare del Golfo Sicile, 18 janvier 1905 - Tucson, 11 mai 2002) est un mafioso italo-américain, surnommé Joe Bananas, surnom qu'il haïssait parce qu'il laissait entendre qu'il était fou.À la mort de Salvatore Maranzano, en 1931, il devient le patron de la famille Maranzano qui devient la famille Bonanno. En 1964 il devient capo di tutti capi. Il complote avec Joseph Magliocco, parrain de la famille Bonanno, mais un de ses hommes de main les dénonce et Bonanno, qui ignore les demandes de comparutions de la Commission, est destitué du commandement de sa famille.En 1965, un règlement de compte entre Joe Bonanno et Paul Sciacca est qualifié par la presse de The Banana War, ce qui lui vaut d'être exilé à Tucson (Arizona) à partir de 1968.

Pages équivalentes