Johannes Nider (1380-1438)

Pays :Allemagne avant 1945
Langue :latin
Sexe :masculin
Naissance :1380
Mort :13-08-1438
Note :
Dominicain. - Professeur de théologie à Vienne. - Vicaire général de l'ordre teutonique pour la Haute-Allemagne
Domaines :Religion
Autres formes du nom :Jean Nider (1380-1438)
Johann Nider (1380-1438)
John Nider (1380-1438)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 1933 982X

Ses activités

Auteur du texte113 documents6 documents numérisés

  • Eximii sacre theologie professoris fratris Johannis Nyder,... preceptorum decalogi

    [Reprod.]
    Description matérielle : 1 microfilm
    Description : Note : Date d'éd. du microfilm provenant d'un catalogue d'éditeur. - Index
    Édition : Cambridge (Mass.) : Omnisys , [ca 1990]

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37255739w]
  • Incipit tractatus venerabilis magistri Johannis Niver ordints predicatum

    De morali lepra

    [Reprod.]
    Description matérielle : 1 microfilm
    Description : Note : Date d'éd. du microfilm provenant d'un catalogue d'éditeur
    Édition : Cambridge (Mass.) : Omnisys , [ca 1990]

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb372532349]
  • Manuale confessorum. De Morali lepra

    Description : Sources : CIBN N-111*
    Sources : HC 11844. - Pell 8524 (8410). - Polain 2859. - Claudin I 76
    Édition : Paris : Ulrich Gering, Martin Crantz et Michæl Friburger , 5 IV 1477

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31017254w]
  • Manuale confessorum. De Morali lepra

    Description : Sources : CIBN N-108*
    Sources : HC 11843. - Pell 8525 (8411). - Goff N-179
    Édition : Paris : Ulrich Gering, Martin Crantz et Michæl Friburger , 1 III 1473/74

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31017253j]
  • Præceptorium divinæ legis. Manuale confessorum

    Description matérielle : 2 parties [a-x10, y8, z10, A10, B8]
    Description : Note : Le Manuale confessorum est de composition typographique différente de l'édition de 1473/74 (voir CIBN N-108) et a été rattaché ici au Præceptorium divinæ legis à la suite duquel il est généralement relié. Dans l'ex. Rés. D. 2167 les 2 textes sont imprimés sur le même papier
    Sources : CIBN N-127*
    Sources : H 11788 + 11839. - Pell 8544 (8430) + 8523 (8409). - Proctor 7837, 7838. - Chatelain, Université de Paris, 80-81. - Coq, Bordeaux, N-7 et N 5
    Édition : Paris : Ulrich Gering, Martin Crantz et Michæl Friburger , 9 XI 1474

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31017265j]

Auteur prétendu du texte1 document

Auteur présumé du texte1 document

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Johannes Nider (1380-1438)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Johannis Nyder Formicarius, ca 1475
  • Ouvrages de reference : Clavis SGL ; PMA
    WBI : Nider, Johann
    Buchwald : Nider (Jean)
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Nider (Le P. Johann), O. P.

Autres formes du nom

  • Jean Nider (1380-1438)
  • Johann Nider (1380-1438)
  • John Nider (1380-1438)
  • Johannes Niderus (1380-1438)
  • Johannes Nieder (1380-1438)
  • Johannes Niger (1380-1438)
  • Johannes Nyder (1380-1438)

Biographie Wikipedia

  • Johannes Nider aussi orthographié Johann Nider, Jean Nider ou encore Nyder (1380 en Souabe - 13 août 1438, Colmar), est un auteur dominicain allemand.Participant au concile de Constance, Jean Nider se signale par la suite pour son engagement en faveur de la réforme des couvents dominicains. Il devient ainsi prieur de Nuremberg puis de Bâle. Il participe par ses écrits à la polémique anti-hussite, et il est délégué dans plusieurs ambassades du concile de Bâle auprès des hérétiques de Bohême, en 1431-1432 puis en 1434.De 1435 à 1437, il travaille à son Formicarius, un traité sur les questions sociales du temps. Pour la rédaction de ce volume, il réunit des témoignages divers comme ceux du châtelain de Blankenburg, de Peter Van Greyerz juge inquisiteur d’Évian et réformateur du couvent de Lyon, lesquels avaient présidé des tribunaux où l’on jugeait des procès en sorcellerie. Nider écrit que les sorcières font cuire puis mangent des enfants, y compris les leurs, invoquent les démons, salissent la vraie Croix et confectionnent des potions avec les enfants trucidés.

Pages équivalentes

Johannes Nider (1380-1438) dans la Bibliographie des éditions parisiennes du 16e siècle