Gyula König (1849-1913)

Image non encore disponible
Pays :Hongrie
Langue :hongrois
Sexe :masculin
Naissance :Györ, Hongrie, 16-12-1849
Mort :Budapest, 08-04-1913
Note :
A aussi écrit en allemand
Mathématicien
Domaines :Mathématiques
Autre forme du nom :Julius König (1849-1913)
ISNI :ISNI 0000 0001 0814 1252

Ses activités

Éditeur scientifique1 document

  • Tentamen juventutem studiosam in elementa matheseos purae elementaris ac sublimioris methodo intuitiva evidentiaque huic propria introducendi, cum appendice triplici. Editio IIa...

    Description matérielle : 2 tomes en 3 vol. in-4°
    Édition : Budapestini , 1897-1904

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30691429b]

Auteur du texte1 document

  • Neue Grundlagen der Logik, Arithmetik und Mengenlehre

    Description matérielle : 1 vol. (VIII-259 p.)
    Description : Note : Notes bibliogr.
    Édition : Leipzig : Veit , 1914

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb306914280]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Gyula König (1849-1913)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Neue Grundlagen der Logik, Arithmetik und Mengenlehre / von Julius König, 1914
  • Ouvrages de reference : LCNA, 1985
    Magyar életrajzi lexikon / Á. Kenyeres, 1967-1969
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Autre forme du nom

  • Julius König (1849-1913)

Biographie Wikipedia

  • Julius König (16 décembre 1849 à Győr, Hongrie - 8 avril 1913 à Budapest, connu également sous son nom hongrois, Gyula Kőnig) est un mathématicien hongrois. Il a travaillé dans de nombreux domaines en mathématiques. Ses travaux sur les idéaux de polynômes, les discriminants et la théorie de l'élimination, font le lien entre ceux de Leopold Kronecker, et ceux de David Hilbert ou Emmy Noether, mais n'ont plus aujourd'hui qu'un intérêt historique.On lui doit un théorème sur la cardinalité en théorie des ensembles.Gyula Kőnig est le père du mathématicien hongrois Dénes Kőnig.

Pages équivalentes