Issei Miyake

Image non encore disponible
Pays :Japon
Langue :japonais
Sexe :masculin
Note :
Couturier et créateur de mode
Autres formes du nom :一生 三宅 (japonais)
Miyake Issei (japonais)
三宅 一生 (japonais)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 7830 0135

Ses activités

Costumes4 documents1 document numérisé

Auteur du texte1 document

  • Curiosity

    30 designs for products & interiors

    Description matérielle : 1 vol. (160 p.)
    Description : Note : Bibliogr. p. 159-160
    Édition : Amsterdam : Frame publ. , 2002
    Auteur du texte : Naoki Sakai, Carolien van Tilburg

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb399458321]

Préfacier1 document

  • Madeleine Vionnet

    Description matérielle : 1 vol. (244 p.)
    Description : Note : Parution originale : Tokyo : Kyuryudo Art Pub. Co., 1991. - Bibliogr. p. 241-242
    Édition : San Francisco (Calif.) : Chronicle Books , 1998, cop. 1991
    Auteur du texte : Betty Kirke

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38818501q]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Issei Miyake

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • NDL Authority File, 2012 : sans date de naissance
  • BnF Service japonais, 2012-04-19

Autres formes du nom

  • 一生 三宅 (japonais)
  • Miyake Issei (japonais)
  • 三宅 一生 (japonais)
  • Issei Miyake
  • Miyake Issey
  • Issey Miyake

Biographie Wikipedia

  • Né en 1938 à Hiroshima, et ayant grandi au Japon dans le contexte de l'après-guerre, Issey Miyake (en japonais 三宅一生, qui signifie « une vie » 'Issey' et "trois maisons" 'Miyake') est l'un des premiers stylistes japonais à organiser un défilé en Europe en 1973. Admirateur des photographes tels que Irving Penn (Penn Sensu), Richard Avedon et lecteur assidu des magazines Harper's Bazaar ou Vogue, il étudie à la prestigieuse Tama Art University puis s'installe à Paris en 1964. Il travaille alors pour les maisons de couture Guy Laroche et Hubert de Givenchy avant de retourner monter sa propre maison de couture au Japon.Qualifié de « couturier volant », Issey Miyake contrôle l'ensemble de ses créations ainsi que l'agencement de ses boutique. Il collabore aussi avec le groupe Beauté Prestige International, filiale du groupe Shiseido pour proposer des parfums, dont un des plus connus est l'eau d'I Issey (1992), au flacon épuré. Son succès est donc aussi commercial puisque Issey Miyake compte 96 points de ventes auxquels s'ajoutent 13 boutiques créées en 1997 et il a vendu plus de 680 000 pièces entre 1993 et mars 1997.Selon ses propres mots, il a « tenté de faire une mode qui ne soit ni japonaise, ni occidentale ». En effet, Issey Miyake reste connu pour sa grande prouesse et révolution esthétique opérées dès ses premières collections constamment à la frontière du temps, du minimalisme voire de la science-fiction. Ettore Sottsass disait à son propos qu'il est « l'homme qui rejette les alibis de l’éternité » : s'inscrivant dans le « phénomène du prêt à s'envoler », il jouait sur les « plissés », le mouvement et la légèreté du corps dans une recherche de démocratisation du vêtement ; support pratique et esthétique car « le pouvoir du design, c'est de faire des produits qui deviendront anonyme. Pas de dessiner pour quatre personnes dans un dîner. »

Pages équivalentes